Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Auror, membre de l'Ordre, loup-garou et ancienne Serpentard
ϟ AVATAR : Candice Accola

If you're going throught hell, keep going ~ Leah
MessageSujet : If you're going throught hell, keep going ~ Leah Dim 3 Mai 2015 - 18:43


Leah Alexis Young


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : J'ai 23 ans pour l'instant, j'aurais mes 24 le 2 septembre prochain.
ϟ LIEU DE NAISSANCE :De façon absolument peu originale, je suis née à Londres. Plutôt banal, mais ça me va très bien.
ϟ MÉTIER & EX-MAISON : J'ai toujours voulu être Auror, depuis que je suis gamine. Vraiment, c'était mon rêve, celui qui me mettait des étoiles dans les yeux. Aussi suis-je parfaitement heureuse d'avoir réussi à en devenir une, une fois sortie de Serpentard -la plus glorieuse de toutes les maisons, en passant-.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Définitivement hétéro. Mais bon, ça me cause pas mal de soucis notamment à cause d'un certain brun, je préférerais largement être asexuelle. Pas de problèmes, je pourrais finir seule sans que ça ne me dérange. Mais bon, fallait que j'ai un gros faible pour les hommes, histoire de me compliquer la vie.
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Tremble, cœur en crin de Sombral, 21,3 centimètres et flexible.


ϟ PATRONUS : Le renard polaire. Sérieux, un renard c'est déjà trop chou en vrai, polaire moi je craque.

ϟ AMORTENTIA : Cette potion, c'est quelque chose de complexe et ça a un pouvoir vraiment … entre le fascinant et l'effrayant je pense. Bon, je sais que ce n'est pas ce qu'on me demande. Quand j'ai réussi à la faire, ça a été un mélange de pas mal de choses. L'odeur du feu de bois, de la fleur d'oranger, du caramel, des pages de livres. Et un parfum, masculin. Oh, je sais bien de qui, mais ça ne veut rien dire. Il a du goût en matière de parfum, c'est tout.

ϟ ÉPOUVANTARD : Mon épouvantard, c'est moi. C'est mon moi loup, c'est moi qui tue ma famille, les gens que j'aime. Je suis terrifiée à l'idée de leur faire du mal, comme je l'ai déjà fait. J'ai plus peur, bien plus peur de ça que du noir combiné aux espaces clos. Le noir on en sort, la culpabilité, non.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Dumbledore, sans hésitation. J'ai beau être sang-pur, les tarés de service qui trouvent ça génial, merci mais non, merci. Et Dumbledore … ce mec est génial, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? À la fois un peu dingue et super sage. Mélange intéressant.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : La politique, très peu pour moi. Ça ne m'intéresse pas, c'est généralement composé exclusivement de magouilles. Celui-qui-sait est nettement plus intéressant. Doit vraiment être très très fort pour réussir à récolter des informations sur tout le monde comme ça. Ouais, celui-qui-sait, indéniablement.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sucré, sans hésitation. J'adore les chips, certes, c'est cool pour grignoter. Mais les bonbons, le caramel, les tomates cerises, tout ça c'est sucré au goût, alors le choix est vite fait.

ϟ BUT DANS LA VIE : Je veux détruire ma malédiction. Personne ne l'a jamais fait, ou personne n'en a laissé trace, mais je veux trouver. Trouver comment éradiquer la lycanthropie. Me débarrasser de ça.
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Sang-pur. Mais bon j'y attache pas d'importance, donc je propose qu'on ne s'attarde pas sur le sujet.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Moi j'ai un chat. C'est cool les chats. Il s'appelle Grumpy, il ressemble à un mini léopard niveau couleur, et il porte super bien son nom. Pas avec moi non, avec moi il est adorable, c'est mon bébé d'amour, par contre il est jaloux. En conséquence de quoi, il crache/griffe/fait la gueule à quasiment tous ceux qui rentrent dans l'appart. Vous êtes prévenus.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Je suis un loup-garou, j'ai été mordue quand j'avais huit ans. Ouais, plus particulier comme signe, tu meurs.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ;
Vous êtes en train de me demander de me décrire physiquement là ? Nan mais vous êtes quoi au juste, des espèces de pervers … ? Ouais bon, j'ai pas trop le choix j'imagine. Je suis de taille plutôt moyenne, un mètre soixante-six précisément, plutôt mince je suppose. On ne croirait pas en me voyant que je suis musclée, mais je vous jure que si. La preuve, je jouais au poste de batteur à Poudlard, et je m'en sortais très bien. On dit merci à monsieur le frère surprotecteur qui a toujours voulu que je m'entraîne, histoire de pouvoir me défendre contre des pervers psychopathes / des zombies / des aliens venus pour nous envahir / n'importe quoi de menaçant.
Je suis blonde -je précise, pas à forte poitrine, vus que vous m'avez tout l'air d'être une bande de violeurs en série. Ne niez pas, vous avez vu les questions que vous posez ? D'ailleurs à propos, j'ai une baguette et des poings, et je sais m'en servir.-, et cela ajouté à un visage auquel je peux conférer des expressions innocentes particulièrement convaincantes, ça donne souvent l'impression que je suis un pauvre machin fragile, genre avec un post-it jaune fluo « à protéger d'urgence » collé sur le front. Enfin ça, c'est quand on ne fait pas trop attention à mes yeux. J'ai des yeux gris métalliques assez … froids, pour dire les choses comme elles sont. C'est super efficace pour foudroyer les gens du regard, j'adore. Et puis, il y a quelque chose, quelque chose que personne ne voit, jamais. Des traces de dents en pâles cicatrices sur ma hanche droite. Jamais parce que j'évite le genre de fringues style taille huit ans qui arrivent au dessus du nombril. J'aime les habits normaux, classiques, jean t-shirt quoi. Il y a un petit détail physique aussi, une espèce de manie, de tic, sur lequel je n'ai absolument aucun contrôle. Je suis incapable de cacher quand je suis vexée, j'ai toujours une espèce de moue qui le montre très bien. C'est super agaçant quand on essaye de rester imperturbable.




psychologie

ϟ AIME : Les bouquins aux dénouements totalement imprévisibles + les paires de chaussettes multicolores + les paires de chaussettes avec des yeux au bout + toutes les chaussettes en fait + le chocolat noir + les chatons (mais ne l'avouera jamais parce que c'est ridicule) + le caramel au beurre salé + la musique, surtout moldue + l'eau chaude + les plaids pour se blottir dedans l'hiver + les tomates cerises + les bruns + son ours en peluche baptisé Teddy auquel elle tape la discute quand quelque chose la contrarie (je vous laisse imaginer les dialogues à la limite de la schizophrénie). Il lui sert de conscience quoi + manger + le Quidditch + se plaindre, parce que c'est drôle + Jay et Jill + sa famille en général + Grumpy


ϟ N'AIME PAS : Quand quelqu'un qu'elle n'aime pas réussit à faire quelque chose qu'elle-même ne parvient pas à faire + l'eau plate (elle n'en boit que si elle est assoiffée et sans autre issue possible) + les enfants, qu'elle juge comme étant des sales petits monstres + ceux qui balancent leurs déchets sur le sol + le machisme + les fruits de mer (elle se prétend allergique quand on tente de lui en faire manger) + perdre + les gens qui font craquer leurs doigts + se faire envahir son espace personnel + les gens qui ne mettent pas la main devant leur bouche pour bailler + être prise pour une gamine (sauf quand ça l'arrange) + avoir tord + qu'on critique sa famille + être aussi désespérément attirée par Sean (même si elle ne l'avouera que si on menaçait de mort sa famille entière) + être plongée dans le noir, elle en est totalement phobique, et encore plus quand c'est dans un espace clos. Les ruelles sombres ne la dérangent pas, les pièces fermées sans lumière, si.


ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ;
Et c'est là que la narratrice prend le pas sur le personnage, parce que ça commence à la gaver. Surtout que Leah est même pas fichue d'expliquer elle-même ce qu'il se passe dans sa tête, alors on ira nettement plus vite si c'est moi qui le fait. Surtout qu'elle est de très mauvaise foi et n'admettrait certainement pas ses défauts.

Leah a, en elle, un peu des quatre maison. De Poufsouffle, la maison qui lui allait le moins, elle a une loyauté extrême envers sa famille, un coté distrait qui lui a causé beaucoup de problèmes et un énorme paquet de culpabilité. L'incapacité à rester solitaire malgré ses efforts aussi, sans doute.

De Serdaigle, une curiosité maladive et une avidité de connaissance qui lui ont valus pas mal d'embrouilles aussi. Se mettre à espionner ses camarades de maisons ou de Poudlard en général, juste parce qu'on veut savoir quelque chose, c'est pas super bien vu quand on se fait prendre. En revanche, cela lui a permis de s'en tirer assez brillamment dans les matières nécessaires à la formation d'Auror -surtout dans les Potions, son grand-père lui ayant beaucoup appris-, donc elle ne se plaint pas.

De Gryffondor, pourtant la maison rivale à la sienne, elle tient beaucoup. Elle ne recule pas devant le danger, principalement parce qu'elle est totalement inconsciente des risques, qu'elle n'évalue quasiment jamais. Elle est impulsive et a une forte tendance à réagir au quart de tour quand on la provoque -elle répond verbalement la plupart du temps, mais bon, un coup de poing dans la figure ça arrive plutôt vite et ça ne la dérange pas, alors restez à une distance minimale d'elle si vous voulez pouvoir l'agacer sans risquer de dommages physiques-.

De Serpentard, enfin, elle a la ruse, la rancune facile, l'orgueil, et l'ambition. Elle sait se servir de ce qui peut lui profiter -déjà petite, elle jouait avec l'affection de son grand-père pour qu'il lui apprenne ce qu'il savait dans son domaine de prédilection-. Elle voulait devenir Auror, elle l'est, et maintenant elle veut inventer une potion pour détruire la lycanthropie -ouais, rien que ça-. Elle peut se montrer sarcastique et sait tout à fait faire preuve d'une répartie cinglante. D'autant qu'elle sait frapper où ça fait mal et qu'elle a rarement des remords après coup.



histoire


Zoom.

Un camping à proximité d'une forêt. Grand, pas mal fichu, et la forêt et belle. Assez pour que la gamine n'en ai pas peur.

Zoom.

La gamine s'appelle Leah, et elle est actuellement est accroupie à côté d'une pierre qu'elle contemple, fascinée. Ce n'est pas tellement la pierre qui l'intrigue, mais plutôt l'armée de fourmis qui l'escalade. Elle a toujours trouvé ça fou les fourmis. Tout petit, et pourtant fort. Elle, elle est petite -normal, elle a huit ans-, mais elle n'est pas forte. Son frère, Jay, se moque, toujours gentiment, à cause de ça. Il n'a que deux ans de plus qu'elle, mais elle est incapable d'avoir le dessus quand ils jouent à se battre. Niveau force, tant physique que psychologique, son frère est son modèle, son héros. Pour le reste, c'est sa sœur, la sœur jumelle de Jay, qu'elle admire. Jill. C'est à elle que Leah pose toutes ses questions. Parce que Jill sait beaucoup de choses et met un point d'honneur à lui répondre à chaque fois. Elle les aime, tous les deux, si fort. D'ailleurs, elle doit demander quelque chose à Jill. Elle se relève et repousse ses cheveux blonds qui lui tombent dans les yeux. Il paraît qu'elle les tient de sa mère. Elle trottine vers l'endroit où se situent leurs tentes. Faire du camping, ça faisait un moment que leur père le leur promettait, et il avait fini par tenir parole. Leah trouve ça génial. Elle dort dans la même tente que Jay et Jill, et même si son frère n'arrête pas de gigoter, elle est contente d’être avec eux. Elle arrive vers leur campement. Jill est assise en tailleur, le nez dans un livre, comme souvent. Leah lui saute dessus, en veillant à ne pas écraser le livre, sa sœur à horreur de ça. Jill rit, dépose son livre précautionneusement sur le côté et serre la fillette dans ses bras.

« Qu'est-ce que tu veux savoir encore ? »

Leah songe, une fois de plus, que sa sœur a un don de voyance. Elle ne comprendra que plus tard que c'était simplement qu'elle-même était très prévisible.

« Dis, comment ça se fait que ce soit fort une fourmi ? »

Et Jill explique ce qu'elle sait du sujet pendant que la blondinette l'écoute, captivée. Jill a un talent certain pour raconter. Elle est éloquente -Leah ne sait pas le dire correctement, elle dit « équolente » à la place, ce qui fait rire tout le monde-. La petite fille n'ouvre pas la bouche jusqu'à la fin des explications. Elle fait un grand sourire à sa sœur et lui fait un bisou pour la remercier avant de se relever et de s'exclamer :

« Je vais chercher Jay ! Pour lui raconter ! »

Et elle part en courant. Jill sourit, secoue la tête et se replonge dans son livre. Elle regrettera à de nombreuses reprises de ne pas l'avoir suivie, ce jour là. Elle regrettera son inconscience et son impuissance du moment. Souvent. Mais Leah court. Elle court en appelant son frère, parti explorer la forêt, peut-être. Elle s'arrête de courir au bout de deux minutes, déjà épuisée, mais continue à avancer.

« Jaaaaaaaaay ! »

Il ne lui répond pas, mais elle ne se décourage pas, ce n'est pas son genre. Elle aurait sans doute dû. Il ne fait pas sombre, mais elle commence déjà à s'inquiéter. Elle entend des bruits étranges. Puis le craquement sec d'une branche sur laquelle on vient de marcher.

« Jay ? »

Des yeux jaunes accrochent son regard. Elle ne bouge plus, terrifiée. Elle n'esquisse même pas un geste lorsqu'il bondit sur elle. En revanche, lorsqu'il la mord, elle hurle. Nul ne saura jamais pourquoi le loup ne l'a pas tuée, mais il s'en va. Leah a arrêté de hurler. Elle s'est évanouie.

~

Elle a 11 ans maintenant. Elle a souvent entendu parler de Poudlard, depuis qu'elle est toute petite, surtout que Jay et Jill l'y avaient précédée. Ils avaient tous deux été envoyés à Serpentard, Jill presque immédiatement après que le Choixpeau avait frôlé sa tête, Jay après une ou deux minutes de délibération. Les parents de la fratrie avait eu du mal à convaincre leurs jumeaux de laisser Leah seule, mais la fillette s'y étant mise aussi, ils avaient fini par céder tous les deux -et quand bien même ils n'auraient pas été d'accord, leurs parents les y auraient expédiés de force-. Toute son enfance, elle s'était imaginé qu'elle serait heureuse d'intégrer l'établissement. Et pourtant, maintenant qu'elle faisait face au bâtiment -qui était exactement tel qu'elle l'avait imaginée-, l'angoisse lui serrait le cœur. Elle n'avait pas peur de la maison où elle allait être répartie, non, elle s'en moquait, même si son grand-père aurait été déçu qu'elle ne soit pas à Serpentard. Ce qui l'inquiétait était bien plus grave que ça. Elle rentrait dans un établissement peuplé d'élèves, alors qu'elle était un loup-garou. Car ce jour là, trois ans plutôt, ce n'était pas un simple loup qui l'avait mordue, mais bien un garou. Et elle est maintenant condamnée à se transformer une fois par mois. Inutile de dire qu'elle le vivait très mal. D'une part parce que c'est franchement douloureux de se transformer, de l'autre parce qu'elle trouve ça monstrueux, même si sa famille lui dit que ce n'est pas de sa faute. Elle prend une grande inspiration. Le directeur a été mis au courant et ils se sont arrangés, avec ses parents. Normalement, tout devrait bien se passer. Normalement. Arrive la répartition. Elle doit attendre un moment avant d'être appelée, étant en fin de liste. Elle écoute d'une oreille un peu distraite la répartition, cherchant son frère et sa sœur du regard. Et pourtant, à un moment, elle entend très clairement un nom être appelé. « Sean Williams ». Elle entend la maison où il est envoyé. Et lorsqu'elle s'y dirige, elle croise son regard. Ce n'est pas très long, d'accord. Mais elle sent son cœur rater un battement. Puis c'est son tour, à elle. Elle avance jusqu'au Choixpeau, et le calme qu'elle éprouvait juste avant semble avoir disparu. Elle voit Jay et Jill assis à leur table qui lui sourient. Et elle croise un autre regard Elle met le Choixpeau. Même si ils le lui avaient dit, elle sursaute quand elle entend sa voix.

« Alors … quelle maison pour la plus jeune des Young ? Il y a de l'intelligence en toi, beaucoup de curiosité, une forme d'avidité de connaissances certaine. Une tendance à l'action et à l’impulsivité. De la loyauté envers ta famille. Mais il y a aussi de l'ambition, de la fierté. Oh ? Tu préfères Serpentard ? Eh bien soit, cette maison t'apportera beaucoup. SERPENTARD ! »

Elle ôte prudemment le Choipeaux de sa tête et se redresse. Elle voit son frère et sa sœur applaudir à tout rompre. Et encore le regard du garçon, Williams. Le fixant, elle trébuche et se retient in extremis de s'étaler sur le sol. Elle se compose un air digne, croisant les doigts pour qu'il ne se soit pas rendu compte de ça. Et elle va s'asseoir au côté de ses deux modèles, qui la serrent tous deux dans leurs bras. Elle essaye de retrouver le garçon, mais elle ne le voit plus. Tant pis. De toute façon, elle ne peut pas prendre le risque de se rapprocher de quelqu'un. Elle est trop … dangereuse.

~

17 ans. C'est un bel âge, 17 ans. Encore de l'insouciance. Des idées et des rêves plein la tête. Son rêve, Leah l'a déjà trouvé, depuis maintenant bien longtemps. Elle veut devenir Auror. C'est un défi, elle le sait. La formation est dure, le métier aussi. Mais elle en a les capacités. Elle est douée dans beaucoup de domaines, les potions, surtout. Elle a réussi à se créer une potion avec l'aide de son grand-père, un professionnel en la matière, pour les pleines lunes. Mais elle excelle aussi en sortilèges et en DCFM. Elle sait se battre. Et elle est motivée. Elle réussira, ça aussi elle le sait. Elle marche dans la forêt, avec deux autres filles de sa maison. Des garçons les ont invitées à les rejoindre. Parmi eux, Sean. Merlin que ce type est attirant. Et Merlin qu'elle a eu du mal à le repousser à chacune de ses tentatives. Elle sait que Jay a agit de son côté, mais elle ne sait pas exactement si il l'a frappé ou si il s'est contenté de l'engueuler. Il a toujours détesté les garçons qui s'approchaient d'elle. Elle aurait pu lui interdire de le faire, quitte à se fâcher avec lui pour ça. Mais elle ne l'avait pas fait, parce qu'elle voulait que Sean arrête de tenter de la séduire. Parce que ça marchait très bien et qu'elle ne voulait pas tomber amoureuse de qui que soit. Elle peut tuer, elle le sait. Elle regarde le ciel. La lune est masquée par les nuages. Elle regarde de nouveau les filles qui marchent devant elle. Elle les aime bien, même si elles ne sont pas franchement ses meilleures amies. Encore devant elles, deux des garçons les guident. Sean n'est pas là. Ils continuent à marcher. Et puis le jeune homme surgit soudainement de derrière en arbre en hurlant. Les deux Serpentard hurlent en même temps pendant que les amis du jeune homme éclatent de rire. Seule Leah n'a pas bronché. Rien ne la surprend jamais, la blague de Williams n'y fait pas exception. Mais elle sourit. Il la regarde, fixement, avec le même magnétisme que le jour de la répartition. Elle sait à quoi il pense, ce n'est pas dur vu l'intensité de son regard. Elle détourne les yeux.
Ils picolent pas mal pendant la soirée. Enfin, les garçons surtout. Elle, elle boit aussi, bien sûr, mais elle ne ressent rien de plus qu'une légère ivresse. Elle n'a jamais réussi à se soûler. Et puis soudaine, alors qu'ils sont tous en train de dormir à moitié sur des bouteilles, elle se fige. L'impression d'avoir oublié quelque chose qui la taraudait depuis le début de la soirée n'était pas qu'une impression. C'est la pleine lune ce soir. Elle n'a pas prit sa potion. Elle se relève d'un coup, jette un coup d’œil au ciel et constate avec horreur que le nuage qui cachait la lune commence à s'en aller. Il faut qu'elle s'éloigne, tout de suite. Elle bafouille qu'elle reviendra vite et part en courant, droit devant elle, le plus loin possible. Elle n'a pas peur de ce qu'elle peut trouver dans la forêt, en cet instant présent, elle est le danger. Elle finit par se transformer, et le loup qu'elle est commence à rôder. Et pire que tout, à sentir l'Homme. Elle n'a pas courut assez loin, elle s'en rend compte alors qu'il est trop tard. Elle a conscience de ce qu'elle fait quand elle est loup, mais elle ne contrôle rien. Elle se rapproche de la cible du prédateur. Elle reconnaît la silhouette qui la cherche et elle sent son cœur se glacer d'effroi. Sean. Elle tente de retrouver un semblant de pouvoir sur l'animal pour qu'il s'éloigne, mais rien n'y fait. Elle lutte, voit le jeune homme se rapprocher et … un nuage, énorme, annonciateur d'un orage, masque la lune. Elle se retransforme et tente de s'éloigner. Sean la voit, l'appelle. Elle se retourne et, déjà sur la défensive, ne lui laisse pas le temps de parler. « Je pensais que vous étiez rentrés, je ne vous ai pas retrouvés quand je suis revenue. ». Ça, c'était un mensonge. Elle n'était pas revenue, mais elle savait qu'ils étaient partis à sa recherche. « Tu étais passée où ? » Oh, ben je me suis éloignée pour pas vous tuer, mais j'ai quand même failli te bouffer. « J’étais allée me balader, vous étiez complètement ivres et j’en avais marre de rester à vous regarder dormir comme des cons ». Elle reconnaît qu'elle est injustement agressive, mais il ne doit pas savoir. Jamais. Il laisse tomber et ils rentrent à Poudlard. Elle va devoir faire plus attention, à l'avenir. Oublier sa potion n'est pas franchement une bonne idée quand on peut se métamorphoser en machine à tuer.

~

Elle s'était promis de ne plus oublier sa potion. Et pourtant, un an plus tard, elle avait recommencé. Comme quoi, même le fait d'avoir rejoint l'Ordre ne l'empêche pas d'être toujours aussi tête-en-l'air. Et cette fois, les nuages ne la sauveront pas, ils sont encore loin de la lune. Et le loup a déjà repéré sa cible pendant que Leah assiste à la traque du point de vue de l'animal, impuissante. Elle reconnaît, encore une fois, comme il y a un an, la personne que le loup a choisie pour victime. Sean. Ce type est-il réellement condamné à l'attirer, quelle que soit sa forme ? Cette-fois, rien ne le sauvera. Mais Leah lutte, elle ne veut pas qu'il meure. Pas par sa faute, pas maintenant. Il se retourne, ayant entendu le danger. Elle voudrait lui hurler de se barrer. Son corps, qui ne lui appartient plus vraiment, bondit. Et mord. Presque au même instant, la lune disparaît derrière les nuages. Elle regarde sa victime, nauséeuse -la transformation brutale lui fait toujours cet effet-. Elle ne peut rien pour lui, il ne mourra pas de sa blessure, et elle ne peut rien faire pour empêcher sa transformation. Il va devenir un monstre, à cause d'elle. Elle fait volte-face et s'enfuit, se précipitant jusqu'à son appartement pour avaler la potion d'un trait, histoire de limiter les dégâts de la journée. Elle s'effondre sur son lit juste après. Même sa conversation mentale avec Teddy n'arrive pas à la calmer et seul un effort suprême de sa volonté l'empêche de pleurer, atterrée par son acte. Elle s'endort, alors même que Sean doit souffrir. Elle a honte.

~


Plusieurs années qu'elle a quitté Poudlard. Cinq ans qu'elle est devenue Auror. Cinq ans aussi qu'elle a mordu Sean, qu'elle n'a jamais revu depuis la morsure. Pas mal de choses ont changées dans sa vie depuis sa dernière année à Poudlard. Jay, qui avait rejoint l'Ordre en même temps qu'elle, a rejoint les Mangemorts, en apparence, pour livrer des informations à l'Ordre. Inutile de dire que Leah avait très mal pris le fait qu'il se mette ainsi en danger, volontairement, et lui avait fait une crise monumentale. Quant à Jill … celle-ci se prétendait toujours serveuse dans un bar, mais Leah n'avait jamais réussi à savoir lequel en particulier. Mais elle ne voyait pas pourquoi elle aurait mis la parole de sa sœur aînée en doute, de toute façon. Si elle avait su que sa sœur était en réalité une Mangemort, une vraie cette fois, pas de la même façon que Jay, nul doute que son admiration pour elle aurait chuté. Mais il n'y a pas de raison qu'elle l'apprenne un jour, n'est-ce pas ?



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Par ma petite sista d'amour, alias Skandar ** (et comme j'aime pas débarquer toute seule, j'ai ramené Sean avec moi x))

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Candice Accola o/

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? J'adore l'idée de celui-qui-sait, je trouve ça super original o/ Et l'esthétique du fo est agréable je trouve ^^

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ?Yep, tous vus & lus ^^

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Trois forums, et plusieurs DC

ϟ VEUX-TU UN PARRAIN ? Non, ça devrait aller je pense =)

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I've always said that if I could do anything in the world, I would be a professional golfer.

ϟ FONCTION : Vendeur dans une boutique de farces et attrapes.
ϟ AVATAR : Dane Dehaan


ϟ LIENS : présentation + liens
mes rps: 01 arya + 02 arya + 03 arya + 01 blanche + 01 pia

If you're going throught hell, keep going ~ Leah
MessageSujet : Re: If you're going throught hell, keep going ~ Leah Dim 3 Mai 2015 - 19:13

Bienvenue ! dancingqueen  J'aime beaucoup le prénom Leah ♥

_________________
SIMON ANTOINE MORIARTY
l'imagination est notre plus grande arme. le plus bête, c'est d'en être en panne. ©.mad love
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

If you're going throught hell, keep going ~ Leah
MessageSujet : Re: If you're going throught hell, keep going ~ Leah Lun 4 Mai 2015 - 23:27

    Bienvenuuuue ♥ La fiche est nickel pour moi, plutôt équilibrée et bien écrite, donc évidemment il n'y aura aucun souci à la validation ! Le côté loup-garou rajoute de la complexité au perso, et c'est cool de voir le lien fait avec Sean du coup o/ Bref, pour moi c'est tout bon, tu es donc validée. Tu peux maintenant commencer à rp et poster ta fiche de lien ! N'oublie pas d'envoyer ton secret par mp à Celui-Qui-Sait, et si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à contacter un membre du staff. ♥

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Auror, membre de l'Ordre, loup-garou et ancienne Serpentard
ϟ AVATAR : Candice Accola

If you're going throught hell, keep going ~ Leah
MessageSujet : Re: If you're going throught hell, keep going ~ Leah Mar 5 Mai 2015 - 18:57

Oki ça marche o/ Mwarchi pour la validation  huggiesy

(par contre j'ai vu que j'ai pas été ajoutée à l'Ordre e.e)
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


If you're going throught hell, keep going ~ Leah
MessageSujet : Re: If you're going throught hell, keep going ~ Leah

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-