Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ FONCTION : *
ϟ AVATAR : Willa Holland

There was a euphoria in the music [Christopher E. Vaughan]
MessageSujet : There was a euphoria in the music [Christopher E. Vaughan] Lun 20 Avr 2015 - 18:05



There was a euphoria in the music
That's the difference between me and the rest of the world
Happiness isn't good enough for me I demand euphoria.




Boom boom. Boom boom.

June était passée par la porte derrière, comme à chaque fois qu'elle arrivait en plein milieu de l'après-midi pour se poser un peu au bar. Elle ne le faisait pas bien souvent, mais quand elle était parfois d'humeur à tourner en rond chez elle, un peu sur les nerfs, elle sortait de son appartement, se faisait un petit tour à pied, et finissait irrémédiablement au Deux Ex Machina. The Monster, comme elle l'avait appelé la première fois où elle avait mis les pieds.

Boum boum. Boum boum. Boum boum.

Ils avaient déjà démarré la musique. A petite dose, juste pour quelques tests son. Il était assez fréquent qu'ils fassent des essais en pleine journée. De toute manière, personne n'entendait ce qu'il se passait à l'intérieur. Le bar allait ouvrir dans quelques heures, elle avait un peu de temps devant elle pour se relaxer. La nuit dernière avait été longue, et son sommeil avait été plutôt instable.

Boum. Boum.

Le son des grosses basses se faisait plus discret. On s'habituait à force. Elle entra dans la petite salle de repos où elle déposait ses affaires et s'assit sur un fauteuil. Après l'avoir déposé au sol, elle ouvrit son sac à dos qui laissa apparaître une boule de poils rousse. « Friture, tu es libre ma belle. » Première fois qu'elle utilisait sa douce voix de la journée et comme d'habitude, elle s'adressait à Friture, petite chose rousse couverte de poils, qui émettait des sons d'apprenti lionceau, quelque chose entre le ronronnement et le rugissement, encore quelque peu indéfini. Ses yeux se fermaient, mais elle tenta de rester quelque peu éveillée tandis que l'animal monta sur le fauteuil. En vain.

Boooooum.

Elle se réveilla en sursaut. Les « boum » de la sono semblaient incroyablement proches maintenant. Mais elle s'aperçut que ça n'était que le fruit de son imagination. Il n'y avait rien autour, ni personne, tout était calme. Seul le son étrange qui sortait du museau de Friture brisait le silence. June soupira, son bras était engourdi par le poids de la petite chatte sur son bras ; même si cette dernière était légère comme une plume, June n'était pas bien trapue non plus.

Elle avait eu le temps de se reposer un petit peu, mais l'heure tournait. Il était à présent temps de reprendre le travail. Elle s'engouffra dans l'énorme salle qui de l'extérieur n'était qu'une chapelle comme une autre. Une chapelle comme une autre, quelle blague ! Si le Deus devait être décrit, ce serait certainement par les termes singularité et chaleur. Elle aimait beaucoup cet endroit, même si parfois son travail n'avait rien d'une partie de plaisir. L'ambiance l'enivrait. Elle se sentait dans un autre monde. Elle passa la porte et directement le son vint percer ses tympans. « Let's go June ! » Elle jeta un dernier coup d’œil à l'intérieur de la pièce et observa d'un regard envieux sa petite chatte qui s'était remise en boule au fond du fauteuil. « Bonne nuit Friture, chanceuse va ! » lui lança-t-elle, et referma calmement la porte.

Le Deus était dans son ambiance habituelle, sauf que ça n'était que l'ouverture. Quelques habitués avaient déjà passé le pas de la porte, sous l’œil attentif de Joy, petit bout de femme qui travaillait là en tant que videuse. June traversa la salle d'un pas assuré, pour finalement aider derrière le bar. Le temps de préparer tous les ingrédients à cocktail, de nettoyer l'espace de travail et de souffler une demi-seconde, le club était plein à craquer, et June faisait déjà des allers et retours à travers l'établissement.

_________________
bot bot bot
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Music Mania V
» Music is my life •
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Londres :: Le Deus Ex Machina-