Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ FONCTION : 7e année !
ϟ AVATAR : Shelley Hennig

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Sam 7 Mar 2015 - 22:28


Skandar Cassidy Williams


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE :  17 ans, bientôt 18, le 8 avril.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Dublin ? Eh ouais j’suis une irlandaise, moi. Têtue comme une mule, fière indépendante et… Non, on va arrêter le massacre ici.
ϟ ANNÉE & MAISON : 7e année à Poufsouffle ! VOUS LES SERDAIGLES Z’ËTES QU’UNE BANDE DE NULLARDS INTELLOS. A BAS LES AIGLES !
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : On va dire pansexuelle.
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Aulne, 23 cm, rigide, cheveu de vélane. La liste de courses est terminée !

ϟ PATRONUS : Le Moineau, ou l’oiseau le plus commun et le plus moche qu’il soit. Tout le monde aime son patronus, bah, moi, pas. Pas du tout même. !

ϟ AMORTENTIA : Une odeur de terre et d’herbe mouillée par une pluie torrentielle, comme il en tombe souvent en Irlande, mêlée à un doux fumet de cookies aux pépites de chocolat sortant du four et une pointe de rhum.

ϟ ÉPOUVANTARD :Mon père. Classique n’est-ce pas ? Mon père qui me balance ses foutues bouteilles de rhum sur la tronche, comme si j’étais soudainement devenue trop cool et trop forte pour arriver à bouger si vite que je peux me plier en deux pour éviter les débris de verre.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Albus est un peu vieux, et puis trop barbu pour moi, par contre la Lestrange est quand même bien foutue pour… Ah, c’est pas ce qu’on me demande ? Pour être plus sérieuse, je préfère Albus Dumbledore. Je suis sang-mêlée et je me soigne. J’essaie d’éviter les ennuis au maximum, alors, bon, je vais pas me ranger du côté de ceux qui m’en apporteraient volontiers.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Folengrain… Non, mais merde, comment on peut faire carrière dans la politique avec un nom pareil ? Franchement ce type a pas eu de chance dans sa vie. Il a tué un panda dans une vie antérieure pour avoir hérité de Ca ? Je préfère Celui-Qui-Sait. Même s’il est dangereux. Même s’il sait des choses à mon propos, très certainement, et que j’aimerais bien qu’il les garde pour lui. Mais au moins, lui, ne demande pas des certificats pour entrer au Ministère.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? :SUCRE. Si on me laissait le faire, je ne me nourrirais que de gâteaux et/ou de bonbons. Le sucre est mon ami et entre nous c’est pour la vie. Le sel, c’est mauvais pour les artères et puis ça pique la langue et en plus, ça guérit même pas les maux de gorge !

ϟ BUT DANS LA VIE : Je veux bien vous le révéler, mais il faudra que vous me promettiez de ne pas le divulguer, capisce ? Parce que c’est ridicule et ça tient du rêve de gamine. Mais j’ai toujours voulu chanter. Pas des chansons débiles comme il en passe parfois, pas des trucs mièvres, non, de l’opéra, du vrai, du pur, du qui envoie dans le suraigü, et vas-y mémé, à donf !
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Du sang rouge. Ouais, allez-y balancez moi un piano sur la tronche, ou bien une porte, faites-vous plaisir. Je suis sang-mêlée et je me soigne, comme je l’ai dit plus haut.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : J’aurais aimé avoir un bonhomme de neige, pour jouer avec moi, parce que je suis une fille en manque de compagnie, je suis seule et je compte… Pardon, je m’égare. J’ai un chat de gouttière, nommé Whisky, qui me suit nulle part, qui mène sa vie de chat et qui ne me rejoint que pour s’allonger sur ma tête pendant que je dors, histoire que je m’étouffe avec ses poils.
ϟ SIGNE PARTICULIER :Toucher mon nez avec ma… Attendez, deux minutes, j’essaie. Ah, non, j’y arrive pas. J’ai quelques petites cicatrices qui parcourant mon corps, et notamment mes bras et mes jambes. Des débris de verre plus gros que les autres. Enfin bref, vous ne les verrez jamais, puisque l’uniforme nous demande d’avoir bras et jambes couverts -merci beaucoup !-


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Je suis grande, blonde, à forte poitrine et... Non, c'est pas vraiment ça. Alors je suis une fille un peu frêle et intrépide, rousse, aussi indomptable que ses cheveux ? Eh bah non plus. Cherchez pas quoi que ce soit d'Irlandais dans mon physique, vous ne trouverez pas. Je suis plutôt banale. J'ai des cheveux châtain, striés de mèches blondes, des yeux chocolat. Mes pommettes sont un peu hautes, ce qui accentue légèrement mon menton. Mes dents sont parfaitement alignées et d'un blanc éclatant -bon, j'irais pas non plus faire une pub pour du dentifrice, hein. L'hygiène dentaire est quelque chose de très important, n'oubliez jamais ça. Ça permet de rendre une personne bien plus avenante qu'elle ne l'est au naturel. Question taille, je suis dans la moyenne on va dire. Je fais aussi attention (un peu) à ce que je mange, mais je suis dans la « norme » également pour ma morphologie.
Je n'ai pas vraiment un style excentrique, en-dehors de l'uniforme. Mes vêtements sont simples et pratiques, et, surtout, couvrent, la plupart du temps, mes bras et mes jambes , au mieux que je puisse. Je n'aime pas devoir raconter ce qu'il s'est passé et montrer mes cicatrices attire les curieux. J'ai néanmoins un grand amour pour les bottes à lacets, vous savez, le style Rangers. J'attache souvent mes cheveux en une tresse un peu décoiffée, ou je les laisse voler au vent comme ils le désirent. Cela dépend de mon humeur du jour.
On dit aussi que j'ai une jolie voix quand je chante -ou plutôt quand je m'entraîne. Je monte dans les aigüs, mais je n'ose pas plus, de peur de faire mal aux oreilles de mes camarades. En revanche, quand je suis à la maison, chez ma mère, je n'hésite plus. Je laisse les octaves grimper. Je veux vraiment faire de l'opéra plus tard et ma maman approuve ce choix. Je suis une future soprano.




psychologie

ϟ AIME : Les histoires. Qu'elles soient drôles, flippantes ou bien à dormir debout, une histoire est une histoire et mérite d'être entendue. J'adore écouter les ragots aussi. Je ne les créée pas, je ne les répand pas toujours, mais, en revanche, ma curiosité maladive me pousse à toujours y prêter attention. J'ai une grande passion pour l'opéra. Et le chocolat. Mais que le chocolat blanc, le noir est bien trop amer pour moi. Non, en fait j'ai une véritable passion pour la nourriture, à partir du moment où c'est sucré. 

ϟ N'AIME PAS :J'aime pas le sel. C'est pas bon, ça pique la langue et ça laisse un arrière goût dérangeant dans la bouche. Les brocolis aussi, j'aime pas ça. Comment peut-on manger des trucs qui ressemblent à des arbres ? J'aime pas le whisky non plus. Y a trop de mauvais souvenir associés à cette odeur un peu âcre. Mais le pire, le pire, ce sont les enfants. C'est fragile, ça trépigne, ça chouine, ça pue, c'est toujours en train de se salir, et ça ne fait que brailler. On ne peut pas leur demander de se taire et de faire quelque chose de constructif, il faut toujours qu'ils soient dans vos pattes. Je hais vraiment les mômes. J'en aurais jamais, d'ailleurs. Je déteste les potions, mais ça c'est une autre histoire. C'est inutile, c'est incompréhensible, et il me faudrait des années pour comprendre les effets d'un seul ingrédient. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à avoir assez de points aux BUSEs pour continuer cette affreuse matière.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; Moi ? On va dire que moi, je suis un boulet. Mais le vrai boulet. Ne me confiez aucun secret. Pas parce que je vais le divulguer par méchanceté, non, parce que je risque de faire une gaffe. Par exemple, ne me dites pas quel sera le cadeau surprise de votre petit ami, parce que dès que je vais le croiser, je vais faire une boulette. Et puis je suis maladroite aussi. Pas dans le sens où tout ce que je touche finit inévitablement par tomber, mais plutôt dans le sens où je ne sais pas marcher et regarder derrière moi sans tomber.
Niveau amitié, si je ne suis pas une bonne gardienne de secrets, je suis une épaule sûre sur laquelle on peut s'appuyer. Je ne laisse jamais personne derrière moi, quitte à faire demi-tour pour aller la sauver. L'amitié est quelque chose de sacré. Je suis aussi très tactile, et toujours du style à sauter sur les gens pour les ensevelir sous les câlins, les bisous et les papouilles en tous genres. Je m'attache vitre, très vite, aux gens. Et je me fie toujours à ma première impression, même si elle est très souvent positive. Je suis un peu envahissante. Je n'ai pas vraiment de notion d'espace vital.
Et il y a une raison, selon le psy que ma mère m'a poussée à consulter. C'est que j'ai besoin en permanence d'être rassurée, de savoir qu'il y a des gens qui sont là pour moi, que je ne suis plus seule contre le monde entier. Que j'ai besoin de contact pour me sentir hors de danger.
Je ne suis pas quelqu'un qui prône le culte de la violence. Je préfère une dispute à une bagarre. Je préfère échanger des idées plutôt que les poings. Et même si je n'aime pas les gosses, il y a quelque chose que j'aime encore moins, c'est d'en voir un abandonné. Je ne les prends pas en pitié, je sais que c'est la pire des choses que de savoir que des gens ont pitié de nous. Je compatis et je les aide à trouver une solution.
Je suis une battante, je suis une Poufsouffle. Je combats pour les causes qui me paraissent justes, pas pour celles qui me paraissent nobles ou glorifiantes. Je fais souvent croire que je m'oppose aux Serdaigles, mais c'est plus une vaste plaisanterie avec mes amis. Je n'ai rien contre eux et je peux même discuter ou nouer des liens avec eux sans problème. Mais lors des matches de Quidditch, je ne peux pas 'empêcher d'utiliser tous les clichés qui leur collent à la peau pour soutenir mon équipe. Parce que, non, nous ne sommes pas des blaireaux. Nous sommes LES blaireaux.



histoire

Raconter mon histoire ? Alors ça, c'est une blague. Et elle est pas drôle. Vous voulez sérieusement que je fasse ça ? Non, vous préférez vraiment pas m'expliquer le dernier cours de potions ? Comment ça de toute manière, même si on m'explique, j'y comprendrais jamais rien ? Mais franchement je vois pas à quoi ça va nous servir plus tard de savoir que si on met de l'Asphodèle et de la Tue-Loup ensemble ça fait... Je sais même plus d'ailleurs. Enfin, je m'égare encore un peu.


Je suis née et ai passé toute mon enfance en Irlande. J'avais un père pas gentil et un frère. Maman est partie avec mon frère et ensuite je suis rentrée à Poudlard. J'ai été répartie à Poufsouffle, puis ma mère m'a récupérée avec elle et maintenant je stresse un peu pour mes ASPICs. Ça vous va ? Non, toujours pas ? Alors promettez-moi de garder le secret.


Je suis née en Irlande. C'est beau l'Irlande, y a toujours plein de petites vieilles prêtes à vous raconter des légendes ou des histoires sur la forêt d'en face votre maison. Des histoires qui vous pousseront à y aller avec un grand sourire, à courir dans les bois à la recherche de la mystérieuse créature. Et d'autres qui vous fileront la frousse pour des semaines durant, si bien que vous refuserez de remettre les pieds là-bas même pour aller cueillir des fleurs. C'est de là qu'est née ma passion pour les histoires, quelles qu'elles soient. J'avais un frère aussi. Sean. Il a six ans de plus que moi. J'aurais aimé me souvenir précisément de lui, de nos moments tous les deux, mais je ne peux pas. Parce qu'un soir, alors qu'elle devait aller le chercher à l'école, elle n'est pas revenue. Elle m'a abandonnée. Elle m'a abandonnée avec mon père.
Mon père... Je ne hais personne autant que lui. Il est mon Epouvantard. Il est celui qui a fait de ma vie un Enfer. J'avais quatre ans quand ma mère s'est évaporée. Et c'est là que ma vie est devenu un Enfer. Il est devenu violent, tout d'un coup. Il a dit que c'était de ma faute. Que tout était de ma faute. Que si je n'avais pas été là, elle serait restée. Qu'il aurait pu revoir son fils. Maintenant que j'y repense, je me dis qu'il devait certainement être complètement ivre. Mais moi, j'avais quatre ans. Je pensais qu'il n'existait que l'alcool heureux. Je l'ai pris au sérieux. Alors j'ai tout fait pour être une gentille petite fille.
Et c'est comme ça que l'engrenage s'est lancé, comme dans les films. Je faisais tout ce que je pouvais pour éviter de le contrarier. Mais comme il n'avait aucun motif, ça ne l'empêchait pas de me lancer ses bouteilles de Whisky à la tête. Je pleurais au début. J'ai pleuré jusqu'à mes neuf ans. Pendant cinq ans, j'ai dû apprendre à soigner les plaies toute seule, mobilisant les souvenirs que j'avais de ma mère pour cela. Et puis peu à peu, j'ai appris à encaisser sans rien dire. A me débrouiller toute seule sans jamais l'ouvrir, sans jamais verser une larme. Je mangeais le soir, quand j'étais sûre que mon père cuvait son alcool, allongé sur le canapé et ronflant. J'avais compris que de toute manière essayer de faire en sorte qu'il soit fier de moi ne marchait pas.


J'ai perdu espoir.


Mes parents étaient tous deux des sorciers sang-mêlés. Je connaissais la magie. Je connaissais la magie. Je savais qu'elle était puissante.
J'avais pris l'habitude de cacher les cicatrices des micro-coupures faites par les bris de verre, ceux des bouteilles, sur mes bras et mes jambes. J'avais appris à ne plus grimacer quand mes camarades me tiraient par le bras, ravivant sans le savoir la douleur des plaies de la veille. Personne n'était au courant et personne ne devait l'être. Je ne voulais pas me retrouver toute seule. Je ne voulais pas qu'on m'abandonne et j'avais peur de me retrouver dans un orphelinat comme on les voit dans les histoires. Je ne voulais pas qu'on me maltraite. Dickens avait eu raison de mon pauvre petit esprit, et j'imaginais les services sociaux comme le bagne. Un soir, après que mon institutrice m'aie cuisinée pendant une dizaine de minutes sur le fait que mon père ne venait jamais me chercher, alors qu'il était au chômage et que j'avais l'air triste, je suis rentrée passablement énervée. Mon père m'attendait à la cuisine. Apparemment, avant de m'interroger, elle lui avait téléphoné. Et il m'attendait. J'avais dix ans, presque onze. J'en eus onze quatre mois plus tard. Il était déjà soûl, mais pas assez pour ne pas tenir sur ses jambes. En me voyant arriver, il fronça les sourcils. Il me fit signe de m'asseoir devant lui, sur la deuxième chaise de la cuisine. Ça faisait des années que cette position n'était pas arrivée. Nous deux, dans la même pièce, assis l'un face à l'autre. Il avait ce genre d'yeux malades. Il avait cette odeur écoeurante qui me soulevait l'estomac. Un mélange de transpiration, de whisky et d'oeuf pourri.
« Alors, comme ça t'es allée te plaindre, hein ? Tu t'es plainte parce que je t'avais gardée sous mon toit ? Que j'ai continué de te donner à manger ? Que je t'ai pas foutue à la rue ? »
Il m'a insultée aussi. Beaucoup. Et puis il a attrapé la bouteille. Il l'a levée. Et elle a explosée. Et j'ai hurlé en même temps. Je ne voulais plus de ce monstre en temps que père.


Les mois qui me séparèrent de ma rentrée à Poudlard me parurent des années, à partir du moment où j'eus ma lettre. Il en avait été convenu ainsi. J'irais là-bas. Ainsi, je pourrais avoir cette fameuse liberté que désirait ma mère, et lui aurait la paix. Mais si jamais j'ouvrais « ma jolie petite gueule », il me ferait ramener aussitôt. Quand je suis montée dans le train, j'étais intenable. Je l'étais encore plus, parce que, malgré toutes ces années, j'avais vu une tête brune au loin, dire au revoir à sa mère. Un jeune homme que le père n'avait pas accompagné. Malgré toutes ces années... J'avais été capable de reconnaître mon frère, et j'espérais pouvoir renouer avec lui. Parce que même si je n'avais pas énormément de souvenirs de lui, il me manquait. Ça faisait comme un fossé dans mon cœur. Je me suis fait mes premiers amis dans le trin. Mes premiers ennemis aussi.


Et puis il y a eu la cérémonie de la Répartition. J'étais stressée, il faut bien le dire. J'avais repéré mon frère, à la table des Serpentards. Je ne savais pas exactement dans quelle maison j'allais aller. Peu m'importait du moment que je restais avec les quelques connaissances du train. Le Choixpeau m'a envoyée à Poufsouffle, pour mon espoir, ma détermination, et ma tolérance. Et peut-être aussi pour ma gourmandise. Je me suis sentie accueillie dès que je suis arrivée à la table de ma Maison. Les gens étaient chaleureux, doux, et ça a réveillé en moi quelque chose d'agréable. L'impression d'être aimé et accepté. Mon frère avait esquissé un minuscule sourire au loin. Un sourire fier. Et ça avait achevé d'égayer ma journée.
Néanmoins je n'ai pas pu l'approcher. J'avais le droit à quelques regards, parfois, mais rien de plus. Un sourire de temps à autre. Une main sur mon poignet qui s'égarait, mais jamais de paroles. Les contacts étaient rares. Et puis l'année a filé à toute allure. Je suis rentrée « chez moi » pour les vacances de Noël. Et ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Ainsi, pendant tout le reste de ma première année à Poudlard, j'ai entretenu un échange soutenu de lettres avec ma mère, que j'avais pu retrouver. Et je lui ai tout dit. Tout raconté. Elle aussi elle m'a raconté. Elle m'a dit pourquoi elle était partie. Mon père était censé m'en parler, me mettre au courant qu'elle risquait de partir, parce qu'ils ne s'aimaient plus. Mon père lui avait dit qu'il l'avait fait que je l'avais choisi, lui. Elle l'avait cru, à l'époque. Il lui a aussi dit que je lui en voulais. Il a menti sur toute la ligne et elle lui a trop fait confiance. Et après de nombreuses lettres, elle m'a annoncé que je rentrais chez elle et que je vivrais désormais avec elle. J'ai accepté de lui pardonner. Ce qu'elle a fait a été atroce. Mais on ne peut refuser une main tendue après avoir demandé du secours.


Aux vacances d'été, j'ai été déçue. Mon frère avait déjà un appartement à Londres. Il n'est pas venu un seul jour. Je ne le reverrais plus. Plus jamais.

J'ai découvert ma mère. Ma mère qui faisait tout pour se faire pardonner, qui vantait mes mérites, et qui était fière de ce que j'étais devenue malgré l'entrave qu'était mon père. Elle me regarde avec affection, et tous les soirs, elle me serre dans ses bras et m'embrasse sur le crâne, en me répétant qu'elle m'aime. Au début, elle pleurait, souvent. Dès que je faisais une remarque un peu trop sarcastique. Et puis elle s'est habituée. J'ai retrouvé dans ses bras, la même chaleur que dans ma maison. Ce n'est pas tout à fait une relation mère-fille. Si elle est l'autorité, nous avons très souvent des moments complices, des moments de confidences. 


Et puis il y a eu tous ces chamboulements ces dernières années. Toutes ces choses qui ont changé, toutes ces mesures qui ont été mises en place et qui me font peur, quoi que j'en dise. J'ai une véritable peur de ce que l'avenir nous réserve. Les choses se durcissent et on se croirait entrés dans une guerre comme il y en a eue chez les Moldus. La propagande, la stigmatisation d'une certaine catégorie de personnes... Et puis il y a les Mangemorts, qui me foutent la frousse. Mais Poudlard est toujours un refuge où on peut être sans être inquiétés. Il y a quelques fêtes clandestines, ou du moins, il y avait. Je suis de celles qui ne boivent pas plus d'un verre. L'alcool aussi me fait peur, mais il paraît que c'est normal. Et puis il y a Celui-Qui-Sait. J'ai un secret. J'ai un secret que je garde jalousement en moi. Un secret que même ma mère ne connaît pas. Un secret qui me fait peur autant qu'il me fait honte. Je ne veux pas qu'il soit révélé au grand jour, alors plus que jamais, je reste sur mes gardes.
Et puis, avant la rentrée, il y a eu quelque chose. Quelque chose de triste, aussi bien que de juste. Mon père. Mon père est mort, suite à un accident de la route. Il avait trop bu, se baladait en ville, complètement ivre et a été violemment percuté par une voiture. Nous l'avons enterré. Nous n'étions que deux à son enterrement. Sean et moi. Nous avons jeté chacun notre tour notre poignée de terre. Et puis nous sommes restés ensemble. Nous avons passé deux jours ensemble. Il a été là. Il s'est excusé. Je ne lui ai pas encore tout pardonné. Il m'a dit pourquoi je n'avais jamais eu de nouvelles de lui. Parce qu'il ne se sentait pas à sa place. Parce qu'il ne voulait pas s'imposer, s'immiscer dans la relation naissante entre ma mère et moi. Parce qu'il n'acceptait pas non plus l'idée que je puisse un jour leur pardonner. Nous ne sommes plus étrangers l'un à l'autre ? Nous communiquons souvent et j'aime aller le voir. Il travaille et vit à Pré-Au-Lard depuis deux ans. De là, il me surveillait sans que je le sache.


Je vis peut-être dans la crainte, mais désormais, je ne crains plus de vivre.


Bon, ça y est. Je peux avoir une explication maintenant ? Non, parce que si j'ai encore un T, ma mère va virer folle, et j'ai pas envie de me faire foutre à la porte à coup de balais dans le... Enfin t'as compris.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Sur Google, parce que je fréquente que très rarement les topsites, c'est vraiment en cas de dernier recours pour moi. 

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Shelley Hennig 8D

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Je suis tombée amoureuse du design. C'est simple, il est juste orgasmique. La présentation est claire, simple, les couleurs sont douces et harmonieuses. L'idée du guide du débutant est TRES TRES bonne, parce qu'en général, je me perds dans les liens à visiter et j'en oublie la moitié. Et surtout, surtout,y a pas de fautes, nul part. C'est vraiment un point positif, parce que je commence à désespérer à cause du nombre de forums bourrés de fautes (et je ne parle pas en RP, mais dans la partie administrative). 

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Tous vus et tous lus, mais pour les livres c'était y a un moment déjà. 

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Trois, exactement, et aucun DC.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 8 Mar 2015 - 20:24

    Bienvenue parmi nouuuus ♥ Merci beaucoup de tous tes compliments pour commencer ** Tu vas pouvoir agrandir la secte irlandaise du forum hinhihin. En tous les cas le personnage de Skandar a l'air haut en couleur, il me tarde de lire tout ça ! Bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à nous contacter si tu as besoin de quoique ce soit ducktoyzboub

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : 7e année !
ϟ AVATAR : Shelley Hennig

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 8 Mar 2015 - 20:30

LES IRLANDAIS DOMINERONT LE MOOOONDE  immashaaark
Bah de rien ♥
J'en profite pour dire que je pense avoir terminé ma fiche  ducktoyzboub
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 8 Mar 2015 - 21:00

    Alors pour moi c'est nickel ; Skandar a une personnalité bien affirmée et bien développée comme on les aime ♥ Je n'ai rien à redire de ta fiche sauf une chose que je ne comprends pas : pourquoi sa mère est-elle partie avec son frère mais pas elle, surtout en sachant comment est son père ? Ça manque un peu de détails sur les relations qu'elle entretient avec sa mère en fait, du coup ça fait un peu comme si tout arrivait comme un cheveu sur la soupe. >: Du coup je voudrais juste que tu modifies ça s'il te plaît, et après ça sera tout bon pour moi ! Bon courage ♥

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : 7e année !
ϟ AVATAR : Shelley Hennig

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 8 Mar 2015 - 21:41

Ah oui, je comprends, c'est sûr que ça paraît bancal après relecture ^^ Donc voilà, j'ai corrigé, je ne sais pas si ça tient à peu près la route, par contre...
Et contente que le perso vous plaise ! (Les Mary Sue, c'est le maaaal)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 8 Mar 2015 - 22:45

    C'est tout bon pour moi ! Tu es donc validée, et tu peux maintenant commencer à rp et poster ta fiche de liens ♥ N'oublie pas non plus d'envoyer ton secret par mp à Celui-qui-Sait, et bon jeu parmi nous soinlovewithacat

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Travaille au ministère de la magie (département de la justice magique)
ϟ AVATAR : Lily Collins.


ϟ LIENS : fiche de liens & présentation

mes rps: avec farrell et avec aramis

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Lun 9 Mar 2015 - 18:34

Bienvenue par ici ! ♥

_________________
maya annalize holmes
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. © by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Mar 10 Mar 2015 - 14:57

    Aww, j'adore cette fiche bourrée d'humour au fond dramatique mais au personnage qui n'en devient pas cliché pour autant. Et puis sa relation avec son frère est adorable, je veux le voir en scénario. Bref, sois la bienvenue tout plein, jeune jaune !

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: I have stretched ropes from bell-tower to bell-tower; garlands from window to window; chains of gold from star to star, and I dance.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Élève de Serdaigle, il redouble actuellement sa septième année.
ϟ AVATAR : Daniel Sharman
I Is Another

ϟ LIENS : A thousand dreams within me softly burn:
From time to time my heart is like some oak
Whose blood runs golden where a branch is torn.

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Mar 10 Mar 2015 - 19:20

    TEAM TEEN WOLF. (Même s'ils se côtoient pas dans la série mais tant pis /mur)

    Ta fiche est superbe et j'ai hâte de voir Skandar (dont j'adore le nom) en action ! ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : 7e année !
ϟ AVATAR : Shelley Hennig

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Mar 10 Mar 2015 - 19:41

Maya : Merci ! ♥
Lucas : J'ai joué trop de personnages au passé dramatique à l'extrême pour pouvoir encore m'y plaire, donc ça risquait pas. Le frère arrive ! Et merci ♥
Isaac : SHARMAN. J't'envoie un MP pour un lien, toi. Mon perso préféré *0* (ouais faut que je trouve le code du contrôle parental pour débloquer les smileys). Bah merci à toi aussi ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Mar 10 Mar 2015 - 22:30

    Alors, toi. TOI. Déjà bienvenue. ♥
    Comment te dire qu'il nous faudra obligatoirement un lien. Parce que oui, tu n'es pas encore au courant, mais aux yeux de Seamus, tu es obligée d'intégrer le FDIP, le front de domination des Irlandais de Poudlard. ♥

_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : 7e année !
ϟ AVATAR : Shelley Hennig

Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Mer 11 Mar 2015 - 13:27

Un jour les Irlandais domineront le moooonde immashaaark Mais pas ce soir, ce soir c'est soirée rhum 8D
Bah moi je suis vraiment pas contre un lien, j'adore avoir plein de lieeeens heartheart
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar Dim 22 Mar 2015 - 19:11


Bienvenue
J'espère que tu te plairas sur Legilimens et que tu recevras assez d'amour de la part de nos membres.
(vive les poufsouffle /voix de Clément).

Contenu sponsorisé


Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
MessageSujet : Re: Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bah alors, on attend pas Patrick ? • Skandar
» [EVENT SANGO RP1] Bah alors, on attend pas Patrick ?
» Alors je t'en prie entends-moi si je crie SOS [Livre I - Terminé]
» Parcours de Patrick Gaspard
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-