Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Diana ! Diana Diana Bo Biana, banana fanna fo Fiana, fee fy mo Miana, Diana !

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Concierge à Poudlard ♥ Ancienne Poufsouffle
ϟ AVATAR : Kristen Dunst


ϟ LIENS : Ma fiche de présentation, c'est par là !  Mes liens, c'est par ici !

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Mar 3 Mar 2015 - 18:16


Diana Ludmilla Bertolotti
    
 
carte d'identité
♥ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : Diana a 25 ans et est née le deuxième jour du deuxième mois de l'année 1974 (donc le 2 février, quoi)
♥ LIEU DE NAISSANCE : Elle est née à Brindisi, en Italie.
♥ ANNÉE & MAISON : Diana est une ancienne Poufsouffle, elle a étudié à Poudlard et travaille maintenant comme concierge dans l'école de sorcellerie.
♥ ORIENTATION SEXUELLE : La blonde a toujours été intriguée par l'amour, elle serait partante pour essayer toutes sortes de choses, bien qu'elle n'en soit guère intéressée. À vrai dire, elle ne comprend pas trop le concept...
♥ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Sa baguette est composée de bois de poirier et d'un crin de licorne. Elle fait 22.65 centimètres et est très souple (la baguette).

♥ PATRONUS : Un tout petit poisson rouge. Comme celui-ci, Diana pourrait être décrite comme une créature enfermée dans un bocal, contrainte à tourner sans cesse en rond, ne pouvant en sortir. Cela représenterai l'envie de la blonde à ne pas sortir de sa routine et effectuer tout les jours la même chose. 
 
♥ AMORTENTIA : Une odeur de poire mélangée avec celle de draps blancs fraîchement lavés et l'odeur salée des plages d'Italie. Si on fait bien attention, on peut aussi distinguer une légère odeur balançant entre celle d'un feu de cheminé ou celle du papier brûlé. Cette dernière odeur pourrait représenter le côté plus sombre de Diana.
 
♥ ÉPOUVANTARD : Son épouvantard représenterait probablement ses parents se moquant d'elle ou lui imposant de vivre seule, sans aucune aide, dans un monde qu'elle trouve bien trop grand pour elle.
♥ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Diana n'a jamais apprécié la méchanceté, voilà pourquoi elle se rangerait plutôt du côté d'Albus Dumbledore. Elle est assez naïve et ne comprend pas comment les gens peuvent être poussés à commettre des crimes tels des meurtres. La jeune femme serait du genre à pleurer en voyant quelqu'un gifler une autre personne.
 
♥ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : La blonde est extrêmement curieuse, voilà pourquoi elle est intrigué par la chose qu'est Celui-qui-Sait, bien qu'elle ne comprenne pas trop ce que c'est. 
 
♥ SUCRÉ OU SALÉ ? : D'une nature gourmande, Diana déclarerait sans aucune hésitation : sucré ! Elle adore le goût divin du sucre qui vient titiller ses papilles gustatives.

 
♥ BUT DANS LA VIE : La jeune femme ne pense pas à l'avenir. Elle préfère planer dans son éternelle petite routine et vivre tranquillement sa vie au sein de l'école de sorcellerie de Poudlard. N'importe quel petit détail qui viendrait troubler son bien-être la perturberait au plus haut point. La seule chose qui la rend heureuse est de voir les autres sourire. Voilà pourquoi elle fait tout pour que cela arrive.
♥ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Diana est une sang-mêlée. Sa mère est une moldue, de parents moldus et son père vient d'une famille de sangs-purs. 
♥ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : La blonde possède effectivement un animal de compagnie. Cela peu paraître bizarre, mais quelques années auparavant, la jeune femme a essayer d'apprivoiser un dragon miniature qu'elle a nommé Luce (se prononce Lou-t-ché), traduction du mot lumière dans sa langue maternelle. Cette créature n'est pourtant qu'une petite figurine représentant un vert gallois, mais Diana est particulièrement attachée à celui-ci.
♥ SIGNE PARTICULIER : Diana est atteinte de troubles de développement humains. Elle a été diagnostiquée victime de l'autisme lorsqu'elle avait trois ans. Ses parents l'ont soutenue durant toute son enfance aux travers les différents obstacles qu'elle eut à franchir. La blonde leur en est éternellement reconnaissante. 
À part cela, Diana a prit l'habitude de peindre ses ongles de toutes les couleurs imaginables. Plus petite, c'est sa mère qui le faisait, maintenant, la blonde peut y passer des heures. Chaque ongle doit être parfaitement manucuré, chacun d'une couleur différente, allant du rose clair au turquoise, doit être couvert de la parfaite quantité de vernis.

 
 physionomie

♥ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Dans le reflet d'un miroir ou de l'eau claire d'un lac, Diana peut s'observer, les sourcils froncés devant ce visage dont elle ne porte guère attention. Elle peut y voir un visage encadré de cheveux blonds dont les pointes viennent chatouiller le dessus de ses épaules frêles et blanches. Elle a tendance à ne jamais les coiffer, à vrai dire, elle n'y a jamais vraiment pensé. Cependant, elle s'oblige à paraître un minimum présentable. "C'est pour paraître normale", lui aurait dit sa mère. Voilà pourquoi elle lave ses mèches claires une fois tout les deux jours, mais ça ne veut pas dire que ça les démêle pour autant. D'un geste doux, Diana passerait sa main dans ses cheveux, s'apercevant que ceux-ci avaient une texture semblable à celle de la paille. 


En s'approchant de son reflet miroitant à la surface de l'eau, la blonde peut essayer de distinguer ses yeux, observateur et curieux. Ils sont d'un bleu clair, presque gris reflétant son éternelle curiosité, mais elle a souvent tendance à les fermer afin de s'envoler dans son monde à elle. Lorsqu'elle les ouvre, c'est surtout pour observer ce qui l'entoure : la mélancolie d'un arbre mort, la froideur des murs en pierre de Poudlard ou la vivacité d'une fleur. Diana a un lien particulier avec ses cinq sens : depuis son plus jeune âge, elle a tendance à les développer beaucoup plus rapidement que la moyenne. Elle peut donc s'extasier devant un beau paysage, en sentant un parfum agréable ou en étant sous l'emprise d'une jolie mélodie. 


En baissant le regard vers son corps, Diana peut souvent apercevoir les mêmes vêtements. Un gilet blanc en coton et un pantalon en toile de la même couleur, souvent accompagnés de gants abimés en laine, d'un beige sali. La concierge les porte souvent, afin de protéger ses mains du froid permanent qui règne dans le château. La blonde n'a que deux paires de chaussures, des bottes bien chaudes pour l'hiver, ainsi que de simples baskets pour le reste de l'année. En observant son reflet, Diana se sent soudainement bien. Elle a souvent l'habitude de se vêtir de blanc, une couleur qu'elle chérit plus que toutes les autres pour sa douceur et sa pureté. La jeune femme peut aussi ressentir des émotions au travers les couleurs qui envahissent ses yeux. Une plus foncée pourrait la perturber, tandis qu'une plus claire saurait la calmer. Une couleur qu'elle a associé à la mort ou au mystère, comme le noir aurait tendance à lui faire peur. Des couleurs calmes, comme différentes teintes de bleu, qui lui rappellent des souvenirs agréables pourraient l'apaiser. 


En dessous de ces vêtements, un corps petit, frêle et mince se cache. Du haut de son mètre soixante, la blonde a souvent du mal à attraper les objets de nettoyage se cachant dans les plus hauts placards de son bureau. Ça a tendance à l'énerver, mais elle finit toujours par trouver un moyen pour s'en emparer. Diana ne se préoccupe pas plus que ça de son poids. Cela pouvait parfois poser problème, durant son enfance, puisqu'elle ne semblait pas comprendre que manger est une nécessité. Cependant, elle a vite apprit de ses parents que cela faisait partie du quotidien et se force donc à manger au moins trois repas par jour avec des gestes d'automate, en portant beaucoup d'attention aux différentes saveurs qui engloutissent sa bouche.



 
psychologie

♥ AIME : L'ancienne Poufsouffle aime beaucoup ressentir des choses. C'est un personnage très sensuel, sa façon d'agir et d'être est directement reliée à ses cinq sens. Parfois même, la jeune femme peut agir très bizarrement lorsqu'elle a trop froid, ou bien trop chaud. Elle ne doit surtout pas dévier de sa routine, aucun élément ne doit venir perturber sa vie, sous peine de recevoir les foudres de la jeune femme. Prendre son temps est une des manières d'être de l'ancienne Poufsouffle, il ne faut pas lui dire de se dépêcher. Si on porte une grande attention aux habitudes gastronomiques de Diana, on peut voir qu'elle a toujours un morceau de barbe-à-papa sur elle. C'est une friandise dont elle ne peut se passer. Cette femme est aussi fascinée par les créatures magiques, autant les centaures que les licornes ou les dragons.
 
♥ N'AIME PAS : Diana déteste la violence. Elle ne peut pas supporter voir quelqu'un souffrir, cela la fait paniquer et cela peut éventuellement déclencher une crise en son fort intérieur. Étant une femme très sensible, elle a une fâcheuse tendance à ressentir la douleur d'autrui et son autisme ne fait qu'augmenter cette sensation. Sensible au bruit et aux sons, quelque chose de brusque ne lui plaira pas du tout.

♥ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; 

"Elle est bizarre..."


Cette phrase là, Diana l'a entendue durant toute sa scolarité à Poudlard, et même quelques années plus tard, elle continue de l'entendre. Elle est parfois chuchoté dans l'oreille d'un autre ou propulsée contre elle tel un véritable sortilège. Pourtant cela ne fait ni chaud ni froid à la jeune femme. Elle préfère ne pas s'attarder sur ces remarques. Peut-être qu'elle ne pense même pas que ces dernières sont dirigées vers elle dans le seul but de la blesser. Quoi qu'il en soit Diana n'a jamais vraiment répondu à ces propos, ne comprenant de toute façon pas trop la définition du terme "bizarre".


En longeant le mur d'un des nombreux couloirs de Poudlard, Diana marche, sa baguette à la main et la tête baissée. Elle a une démarche maladroite, presque enfantine, avec le regard fuyant. C'est un matin comme tout les autres, la blonde s'est levé un peu plus tôt afin de prendre un peu de temps pour faire son travail. Elle tourne à droite dans un couloir et tombe sur une étrange flaque d'eau. D'un coup de baguette magique, l'ancienne Poufsouffle fait évaporer la souillure en observant le sort avec un regard éternellement curieux. Les petites gouttes d'eau qui disparaissent devant elle obtiennent soudainement toute son attention. Diana s'approche donc de ces gouttes si fascinantes, mais un éclat soudain vint obstruer sa vue, la faisant sursauter plus qu'il ne l'aurait fallu. Les sourcils froncés, elle comprit que ce n'était que le soleil. Il s'était reflété dans la surface miroitante de l'une des perles d'eau.


En reprenant sa route, légèrement déboussolée par la peur que lui avait procurée l'éclat brillant, la blonde croisa le chemin de deux autres personnes qu'elle identifia comme des élèves. Un jeune homme et une jeune fille. Ils semblaient... Quelle était l'expression, déjà ? En s'arrêtant pour les observer la blonde essaya de se souvenir du mot désignant leur action. Plusieurs personnes faisaient cela, ses parents aussi, ils avaient même essayé de lui expliquer un jour. Ah oui ! Ils s'"embrassaient". Diana n'avait jamais vraiment comprit à quoi cela servait et ne sut comment réagir lorsqu'elle vit les deux élèves se tourner vers elle. Avec le visage apeuré et les sourcils froncés, Diana reprit sa route quand un des deux élèves lui cria une insulte. Les mains sur ses oreilles, elle essaya de calmer son coeur qui battaient à présent la chamade. Le cri qu'avait poussé le jeune homme l'avait profondément troublée, une telle violence la rendait mal-à-l'aise. 


Un peu plus loin, Diana bifurqua dans la Grande Salle afin de prendre son petit-déjeuner. Elle n'aimait le bourdonnement incessant des discussions que les élèves avaient entre eux. La jeune femme tremblait sous l'effort qu'elle avait à fournir pour ne pas pleurer devant le bruits qui envahissaient son appareil auditif et touts les mouvements et couleurs qu'elle recevait à l'aide de ses yeux clairs. Diana s'empara d'une grappe de raisin qui trônait avec d'autres fruits dans un bol en cuivre, sur la table du personnel de Poudlard. Sous les regards inquiets, voir curieux de ses collègues, et ceux moqueurs de la plupart des élèves, elle s'en alla en courant de la gigantesque pièce. Tout les élèves présents chuchotèrent alors, en même temps : elle est bizarre...


Dans un coin du parc qui semblait inconnu de tous, Diana commença à manger les petites boules violettes appelés "raisin". Le goût sucré et légèrement acidulé du fruit fit sourire la jeune femme. D'un geste impatient, elle décrocha une autre perle violette de sa branche et la fit exploser entre ses dents. Perdue dans les émotions qu'elle ressentait en dégustant ce végétal, elle ne remarqua, que lorsqu'il ne lui resta qu'une brindille à la main, qu'il commençait à pleuvoir. Les gouttes d'eau qui tombaient sur la peau nue de ses bras la firent frissonner. En levant la tête, elle apprécia la sensation de pureté que lui procurait l'eau de pluie. Les plocs caractéristiques que créaient les gouttes mouillées en tombant sur le sol remplirent la jeune femme de joie. Un rire enjoué franchit ses lèvres pour venir se perdre dans un nuage blanc. Ici, au milieu du parc de Poudlard, une brindille à la main et ruisselante de pluie, Diana se sentait bien.


 
histoire

 Les parents de Diana se sont rencontrés dans la magnifique ville de Brindisi en Italie, où l'eau de mer se cristallise sous les rayons ardent du soleil. La mère de la jeune femme, dont la peau dorée fait tourner les têtes, avait les cheveux aussi blonds que ceux de sa fille. Cette non-sorcière aurait rencontré un homme grand et brun venant d'Angleterre, par inadvertance dans un bar. L'anglais serait tout de suite tombé sous le charme de la moldue et l'aurait peu à peu introduite au monde magique qui fait maintenant entièrement partie du quotidien de leur famille. Ils se marièrent et eurent une petite fille qu’ils nommèrent Diana. L'autisme de la blondinette a été diagnostiqué alors qu'elle n'avait que trois ans. Les médecins prétextaient que la cause de ce trouble venait peut-être du manque d'affection que ses parents ne semblaient pas aptes à lui offrir. Bien que l'ancienne Poufsouffle ne soit que très peu attirée par les câlins et les marques d'affection de ce type, elle en avait pourtant reçu de l'amour dans son enfance.
    
- Ce genre de maladie est généralement causé par un manque d’affection. Il serait po-
 
- Pardon ? Excusez-moi docteur, mais je ne pense pas que Diana soit en « manque d’affection »…
 
Dans la salle d’examen d’une clinique moldue, les parents de Diana discutaient avec ce qui semblait être un docteur. Diana s’était assise par terre, désintéressée par la discussion qui se déroulait derrière elle. Sur la moquette devant la fenêtre de la petite pièce, elle observait les feuilles voltiger doucement, transportées par le vent frais d’automne. Tout en gardant un air distrait, elle arrivait à attraper quelques brides de conversation, mais ne comprenait pas vraiment son sens. Sa mère semblait plus préoccupée que d’habitude. Elle tripotait nerveusement sa jupe et tapait frénétiquement contre la moquette avec ses pieds chaussés de talons hauts noirs. Son père quand à lui, semblait plus ennuyé qu’autre chose. Il avait une fois sortit que les docteurs moldus l’ennuyaient au plus haut point. Selon lui, les médicomages qu’il avait connus plus jeune étaient beaucoup plus expérimentés que ces petits médecins non-sorciers. Pas qu’il ait un quelconque problème envers les moldus, seulement, ceux qu’il avait rencontré n’avaient pas été des plus compréhensifs en ce qui concernait sa fille. La preuve était assise en face des deux parents.
 
- Ne vous vexez pas madame. Ce ne sont que des statistiques. Cependant, votre fille présente les mêmes problèmes mentaux que plusieurs autres de mes clients. Je dois dire que ce que je viens de vous dire a une grande influence sur l’évolution de l’autisme chez certains enfants.
 
Soudain, la mère de Diana se leva brusquement, faisant se retourner sa fille. La blondinette n’aimait pas quand sa mère s’emportait. Souvent, Diana ne comprenait pas pourquoi. La femme vint prendre sa fille par la main et l’entraîna vers la porte ne jetant pas même un regard à son mari.
 
.o.O.o.
 
Les dix premières années de sa vie, Diana les a vécues en Italie, profitant de ses plages de sable blanc et de son climat brûlant. Dès lors, elle avait une grande fascination pour la nature, ce qui l'entourait, ainsi que pour les sensations. Elle n’avait pas beaucoup d’ami, préférant passer son temps seule ou avec ses parents. La plupart du temps, Diana et son père allaient à la plage qui se trouvait près de chez eux pour jouer dans le sable et prendre un peu le soleil. Elle était assez petite, mais bien entretenue et il y était rare de voir beaucoup de monde se promener. Pourtant, le paysage qu’elle offrait était d’une pure beauté. La mère de Diana avait même fait encadrer quelques photos qu’elle avait placées un peu partout dans leur maison. Un jour d'été, alors qu'elle fabriquait un château de sable avec l’aide de son père et divers jouets, la petite blonde découvrit pour la première fois ses talents de sorcière. Comme d’habitude, peu de gens se trouvaient sur la plage, à part quelques couples, ici et là. Une douce odeur de fleurs flottait dans l’air frais du matin. Le soleil était déjà haut dans le ciel et réchauffait la peau rafraichît par le vent de Diana. Une des épées brûlantes du soleil s’était brisé contre la surface en verre d'une fenêtre et avait soudainement éblouie Diana. Surprise par cet éclat soudain, la fillette ferma brusquement ses deux grands yeux bleus. Des grains de sable séchés s’envolèrent alors dans les airs sous le regard ébahi de son papa. Pendant plusieurs secondes, Diana resta figée. Elle n’aimait pas le soleil lorsque celui-ci s’amusait à la déranger. La fillette papillonna des yeux pour finalement poser son regard sur les petits grains de sable en suspension. Ils formaient comme une barrière autour d’elle et se déplaçaient lentement en cercle. On aurait dit un ensemble d’étoiles se mouvant autour d’elle. Cependant, cet acte de magie s’estompa bien vite. Les grains de sable retombèrent mollement par terre et le regard étonné de la petite fille rencontra celui de son père.
 
- Maman, est-ce-que je fais de la magie comme papa maintenant ?
 
Il n’y avait pas d’émotion dans la voix de la fillette, juste une once d’excitation. Bientôt, elle irait là où son papa avait apprit à manier sa baguette et contrôler sa puissance magique. C’était sans doute quelque chose dont tout les enfants rêvaient, elle la première, mais elle ne savait pas vraiment comment transmettre son enthousiasme à sa mère. Celle-ci semblait triste de ne voir aucune émotion venir troubler le calme presque dérangeant du visage de sa fille. La femme força cependant un sourire à venir fleurir sur ses lèvres. En fronçant légèrement ses sourcils la petite fille se laissa faire lorsque sa mère la prit dans ses bras. Généralement, les gens évitaient de créer tout contact physique avec Diana, elle n’aimait pas tellement ça. Elle ne comprenait pas pourquoi les gens avaient besoins de s’embrasser, se câliner ou même se serrer la main. Pourtant, aujourd’hui, sa mère avait enfreint la seule règle qu’elle s’ordonnait de respecter en présence de la petite fille. Ne bougeant pas d’un pouce, Diana resta figée dans les bras de sa mère. Elle n’osa respirer à nouveau que lorsqu’elle se détacha d’elle, gardant toujours ses mains fines sur ses petites épaules. Les yeux de la blondinette rencontrèrent le regard rempli de bonheur de la femme devant elle. Pour lui faire comprendre qu’elle était contente, la fillette esquissa un petit sourire qui s’estompa bien vite.
 
- Oui, Diana. Tu une sorcière. Je suis très fière de toi ma puce.
 
.o.O.o.

Quelques années plus tard, après avoir déménagé dans la ville natale de son père, Diana était en train d'observer les gouttelettes tomber sur la fenêtre du grand salon. Lorsqu'elle vit arriver un grand hibou au plumage foncé, elle se dirigea machinalement vers la porte d’entrée. Au travers une perle d'eau, la fillette avait perçu la forme distincte d'un hibou volant vers sa maison. Ça lui avait fait penser à l’histoire que lui avait racontée son père. La fillette avait ensuite empoigné le morceau de parchemin qui pendait de la bouche de la boîte-au-lettre, où le hibou l'avait glissée. Diana l'avait docilement apportée à ses parents, ne pipant mot. En se balançant sur ses pieds, elle attendit que les deux adultes devant elles, qui s’étaient assis sur le canapé du salon, lui parlent. Son père avait délicatement ouvert l’enveloppe cachetée, revivant ce moment de bonheur où il avait lui-même lu sa lettre.

 
- Diana, viens-là ma puce.
 
Les grands yeux bleus de la concernée s’agrandirent de surprise lorsque son père la prit dans ses bras pour l’installer sur ses genoux. Elle n’aimait pas qu’on la touche. Surtout de cette façon emplie de tendresse. Elle ne comprenait pas pourquoi ses parents agissaient comme ça avec elle. Cependant, elle fut intriguée lorsqu’elle posa les yeux sur le bout de parchemin que son père venait de déposer dans ses petites mains. Sous le regard attendri de sa maman, Diana déplia le parchemin et l’inspecta sous tous ses angles. L’écriture était soigneuse, aucune rature n’était présente sur la surface jaunâtre du papier et l’encre noire utilisée pour écrire semblait avoir bien séché durant le voyage.
 
- C’est une lettre comme celle de papa, hein ?
 
- Oui, ma chérie. Tu peux la lire, si tu veux.
 
Hésitant quelques secondes, la petite fille plissa ses yeux. Elle ne voulait pas aller à l’école où son papa avait été. Elle y avait longuement pensé et n'était plus si enthousiaste que ça de quitter sa famille. Elle ne voulait pas quitter la protection de ses parents et de son chez-soi. C’était sûr et pratiquement certain qu’elle ne s’intègrerait pas à ce monde étrange dans lequel avait vécu son père. Elle n'était pas faites pour ça, simplement parce qu'elle ne collait pas avec le profil de « sorcière ». La petite fille était sûre qu’il allait y avoir plein de gens qui se moqueraient d’elle.
 
- Non.
 
C’était un petit « non », prononcé sur une note haute par la voix haut-perchée de Diana. Elle gigota pour descendre des genoux de son père et s’en alla dans sa chambre pour regarder par la fenêtre les oiseaux qui gazouillaient sous la pluie qui arrosait la ville de Londres. Elle aurait peut-être aimé être comme les autres.
 
.o.O.o.
 
Diana fut finalement obligée d’aller à la rencontre de cette école de sorcellerie. Ses parents lui avaient expliqué bien des choses qui n'avaient même pas une once d'importance aux yeux de Diana : qu’ils allaient quand même se revoir, qu’ils ne l’abandonnaient pas, mais la blondinette restait de marbre. C’est avec une indifférence à effrayer le plus indifférent des êtres que Diana embarqua dans le Poudlard Express, ce jour-là. Elle s’était assise dans un compartiment au milieu du train et avait sagement attendu, fixant le siège vide devant elle pendant tout le long du trajet. Plusieurs élèves avaient voulu lui parler, sans trop savoir que c’était difficile pour elle d’interagir avec eux. Ils l’avaient alors laissée quand ils comprirent qu'ils ne recevraient probablement pas de réponse de sa part. Vers la fin du trajet, alors que le temps s'assombrissait, Diana commença à trembler. Son petit coeur battait rapidement dans sa poitrine et elle s'agrippa aux rebords de son banc. La fillette ne peut que lâcher un petit gémissement.


- Je veux pas...


Elle ne savait pas si il avait alors commencé à pleuvoir ou si elle avait bel et bien pleuré. 


Diana finit par retrouver son calme et ce fut avec la même indifférence et une pointe de frayeur qu'elle s’était assise, un peu plus tard, sur un petit tabouret. On avait alors posé le Choixpeau Magique sur sa tête et elle avait sursauté lorsqu’il avait crié haut et fort un puissant « Poufsouffle ! ». Les camarades de sa maison l’accueillirent avec des applaudissements et des cris qui lui firent légèrement peur. Pourquoi criaient-ils comme ça ? Qu’avait-elle fait ? Elle ne répondit qu’à ces mots de bienvenue par un bref hochement de tête en s’asseyant le plus loin possible de tout ce monde. Le brouhaha incessant de la Grande Salle ne devint qu'à ce moment là son plus grand ennemi. 
 
Ses premiers pas à Poudlard furent plus difficiles qu'elle ne l'eut pensé. La plupart de ses camarades de classe la trouvaient bizarre, pourtant, elle a réussi à se faire à l’idée que Poudlard était désormais sa deuxième maison. Ses études se passèrent très bien, malgré quelques difficultés de concentration lors des cours, mais la blonde sortit de Poudlard avec un Acceptable en poche pour ses A.S.P.I.Cs. Elle eut d’ailleurs tôt fait d'y retourner. Habituée à vivre là-bas la plupart du temps, elle avait trouvé approprié d'y rester pour travailler dans l'enceinte du grand château. Dumbledore, qui l’avais aidée tout le long de son parcours scolaire l’avait alors engagée avec joie en tant que nouvelle concierge.


Au jour d'aujourd'hui, on peut l'apercevoir traîner dans les couloirs de Poudlard, son dragon miniature Luce voltigeant près d'elle, la tête ailleurs. Elle peut parfois se consacrer à laver le château, lorsqu'il en a besoins, mais ne reste concentrée dans son travail que quelques minutes à peine. Ça lui apportait parfois les reproches du directeur de l’école, mais elle n'en prenait compte que très rarement. Ses parents étaient contents de voir que Diana avait fini par ne plus avoir constamment besoin d’eux pour la guider. Ils étaient cependant tristes qu’elle ne leur donne plus beaucoup de nouvelles. Son indépendance avait grandi au fil de ces années à force d'avoir vécu loin d’eux, pour finalement atteindre son apogée. Elle s’était à présent totalement intégrée à la vie à Poudlard et n’allait pas quitter l’école de si peu, mais… tout peut encore arriver.



 
hrp

♥ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? J'ai cherché pendant une longue période de temps sur Google un forum RPG basé sur Harry Potter avec un contexte original et je suis finalement tombée sur celui-ci ! Le contexte et tout et tout m'a beaucoup plus, donc je me suis inscrite !
 
♥ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Kristen Dunst !
 
♥ QUE PENSES-TU DU FORUM ? J'avoue que je me suis un peu perdue au début, il y a beaucoup de choses à assimiler, mais j'adore l'intrigue (c'est justement pour ça que j'ai décidée de m'inscrire ici). Rares sont les forums avec une intrigue qui m'intéresse vraiment. 
 
♥ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Oui ! Et c'est trop-méga-génialissime-sublimissimement cool !
 
♥ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Un autre !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: banana princess.

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Vendeuse sur le Chemin de Traverse et rédactrice occasionnelle pour le Chicaneur.
ϟ AVATAR : Emma Stone.
ϟ ABSENCE ? : Léger ralentissement pour cause de fac chronophage.




-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Mar 3 Mar 2015 - 20:31

Bienvenue ici ! *-*
J'aime les choix de prénom, d'avatar, le personnage... wowowowowowowowo

_________________
- arya l. osborn -
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Diana ! Diana Diana Bo Biana, banana fanna fo Fiana, fee fy mo Miana, Diana !

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Concierge à Poudlard ♥ Ancienne Poufsouffle
ϟ AVATAR : Kristen Dunst


ϟ LIENS : Ma fiche de présentation, c'est par là !  Mes liens, c'est par ici !

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Mar 3 Mar 2015 - 20:46

Merci beaucouuup !!  soinlovewithacat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Mar 3 Mar 2015 - 21:32

    Bonjour et bienvenue parmi nous ♥♥ Diana est un personnage adorable et tout en douceur, mais ça ne la rend pas inintéressante pour autant ** L'histoire est elle-même en toute simplicité, sans en faire trop, et même si je pense que certains points auraient gagné à être développés elle est globalement complète et cohérente. Malgré quelques phrases dont la formulation est à revoir (mais je pense que ce sont juste des erreurs d'inattention ♥), je n'ai rien à redire ! Du coup c'est avec plaisir que je te valide. soinlovewithacat Tu peux maintenant commencer à rp et à poster ta fiche de lien. N'hésite pas à nous contacter si tu as besoin de quoique ce soit, et surtout n'oublie pas d'envoyer ton secret par mp à Celui-qui-Sait ! Bon jeu parmi nous wowowowowowowowo

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Diana ! Diana Diana Bo Biana, banana fanna fo Fiana, fee fy mo Miana, Diana !

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Concierge à Poudlard ♥ Ancienne Poufsouffle
ϟ AVATAR : Kristen Dunst


ϟ LIENS : Ma fiche de présentation, c'est par là !  Mes liens, c'est par ici !

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Mar 3 Mar 2015 - 21:38

Yéé ! Merci beaucoup !huggiesy
Je vais me relire pour arranger les fautes, pardon ^^

Hourra !  yiyeyayoyu
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Jeu 5 Mar 2015 - 17:39


Bienvenue
Diana est un personnage très doux, un peu étrange c'est vrai et dont les réactions vont être étrangères aux autres mais cela promet des personnages intéressants. C'est plutôt original de lui avoir donné une maladie "moldue" et j'ai hâte de voir comment elle va évoluer sur le forum o/

avatar

: Diana ! Diana Diana Bo Biana, banana fanna fo Fiana, fee fy mo Miana, Diana !

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Concierge à Poudlard ♥ Ancienne Poufsouffle
ϟ AVATAR : Kristen Dunst


ϟ LIENS : Ma fiche de présentation, c'est par là !  Mes liens, c'est par ici !

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Jeu 5 Mar 2015 - 17:48

Merci Meredith ! 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Jeu 5 Mar 2015 - 18:35

    Elle est mignonne tout plein, cette petite. ♥ Au dessus des nuages, dans un monde fait de barbes à papa et de dragons miniatures. C'est très courageux d'en avoir fait un personnage autiste, et je te souhaite de bien t'amuser parmi nous ! 8D

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: Diana ! Diana Diana Bo Biana, banana fanna fo Fiana, fee fy mo Miana, Diana !

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Concierge à Poudlard ♥ Ancienne Poufsouffle
ϟ AVATAR : Kristen Dunst


ϟ LIENS : Ma fiche de présentation, c'est par là !  Mes liens, c'est par ici !

-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o- Ven 20 Mar 2015 - 20:45

Merchi Lucas ♥ ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


-o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
MessageSujet : Re: -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» -o- Diana Ludmilla Bertolotti -o-
» Boîte aux lettres de Diana L. Bertolotti
» Diana Dawson, l'ange de l'enfer [Validée]
» Ludmilla Frontalière.
» LILY C. MORGAN ? Diana Pentovich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-