Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Surveillante à Poudlard
ϟ AVATAR : Imogen Poots


ϟ LIENS : Let's start it all over
Lost and partially found

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Romy - Let's start it all over Dim 15 Fév 2015 - 17:46


Romy Oaken


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 23 ans, Romy est née le 27 Décembre
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Londres
ϟ METIER & ANCIENNE MAISON : Surveillante à Poudlard, ancienne Poufsouffle
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : En bois de poirier, elle contient une plume de phénix et mesure 26 cm.

ϟ PATRONUS : Un chipmunk

ϟ AMORTENTIA : Un mélange de cannelle, de cardamome et de gardénia.

ϟ ÉPOUVANTARD : Une boite qui l'englobe et qui rétrécit
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Dumbledore pour le swag ses beaux idéaux.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Ni l'un ni l'autre, c'est possible ? Non ? Bon bein Folengrain alors, tout simplement parce qu'elle n'a toujours pas décidé du camp dans lequel il est...

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sucréééé *.*

ϟ BUT DANS LA VIE : Après son burn out, Romy assume dorénavant son manque d’ambition. Si elle a un but dans la vie, c’est de trouver le secret du bonheur (ouais manque d’ambition que je disais…). Et après mûre réflexion elle le pense être dans le fait de viser bas et de viser peu. La jeune femme a bien conscience que ce ne peut être que provisoire, « la réalité de la vie oblige » comme dirait sa sagesse ultime son père. Mais cette phrase lui donnerait presque des frissons dans le dos maintenant. Alors elle l’assomme à coup de marteau, puis la balance dans une boite fermée au chatterton qu’elle enterre six neurones sous on cerveau direction les limbes de la matière grise. Alors oui, son but à court terme est déjà de finir sa grande remise en question. Son but à long terme est lui de réussir à concilier les faits de faire pousser son ptit potager, de promener Pucky, de sortir entre copines et de finir son livre en cours. Les joies simples de la vie en somme voilà ce qu’elle veut, une petite vie tranquille.
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Romy est de sang mêlé. Sa mère était une moldue alors que son père est sorcier. Rien de particulier sous les nuages anglais de ce côté-là.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Un chien nommé Puck parce qu'il fait tout le temps des conneries.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une vieille brulure sur sa main gauche. Non parce qu’en fait, elle le savait pas quand elle était petite, mais la poêle où on fait cuire les pancakes, elle est brulante… Et quelques cicatrices sur la main droite.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ;
Blonde aux yeux bleus, Romy est le stéréotype de la ptite anglaise classique moins le tartinage de maquillage. Petite, oui, du haut de son mètre 55, la jeune femme aurait mérité de se grandir à coup de talons haut si elle avait trouvé ça jolie et si ce n’était pas le plus performant des instruments de torture jamais inventé. Parce qu’en fait non seulement les talons ça meurtrit les pieds à petit feu, mais en plus les nanas paient pour ça ! Alors Romy reste petite, mais comme pour se trouver une excuse elle aime à dire que « Tout ce qui est petit est mignon », ce à quoi son frère lui répond automatiquement « Tout ce qui est petit est méchant », ce à quoi elle lui répond à coup de pied… L’amour fraternel vous savez.
Son visage tout rond lui donne un côté « petite fille toute mignonne à croquer ». Cette forme facilite par la même occasion le continu à la fois de sa bouche surdimensionnée et de son nez qu’elle trouve trop gros. Mais avant son nez, son pire cauchemar sont ses cheveux : aussi secs que de la pailles et aussi free lance que certains journalistes…  Pour réussir à les dresser elle doit y passer des heures et une dizaine de produits en tout genre. Autant dire qu’elle ne le fait que rarement, et qu’en général, sa crinière est attachée, même si elle continue d’aller dans tous les sens, car même un chouchou ne suffit pas à les restreindre.
Côté vestimentaire, Romy a un style plutôt décontracté. N’ayant pas des masses de thunes, ses vêtements sont généralement vieux ou cheap. La jeune felle a découvert les friperies qui regorgent de petites merveilles pas chers. Enfin ça, c’est surtout pour les bijoux qu’elle en profite parce qu’elle avoue avoir un faible pour les accessoires plus que pour les fringues elles-mêmes.
Elle dit souvent à ses potes des choses comme « Je vais me faire un méga tatoo, sur tout le bras là tu vois ? » ou « Genre un tatouage asiat’, avec des carpes koï. » ou « Non mais en fait je vais faire un truc abstrait, mais dans les dos » ou encore « Un piercing dans le nez, si si j’te jure ». Mais malgré toutes ces belles paroles, la peau de Romy reste une vraie toile blanche. Chochotte, fauchée et indécise c’est une mauvaise combinaison pour l’encre... Mais un jour, elle y croit, elle se jettera à l’eau et aura une magnifique orchidée qui courra le long de sa jambe (nouvelle lubie en date).




psychologie

ϟ AIME : Le grand air – sa famille – les animaux de compagnie (surtout les siens) – les livres – la musique moldue (c’est fou ce qu’ils arrivent à faire avec un rien) – la liberté – le sorbet à la citrouille – les sorties entre amis (quand elles se passent bien)

ϟ N'AIME PAS : les hôpitaux – être sous pression – qu’on lui dise qu’elle est toute « choupi » et autre variante – les menteurs – les gnomes – la couleur orange – les oranges – les hauts rangs – les orang-outang – les ors en je… * out *

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ;

« Romy ? Elle est sympa. »
Jeune fille gentille jusqu’à ce qu’elle ait décidé qu’une personne n’en vaille pas la peine, Romy n’est pas non plus spécialement timide. Si quelqu’un engage la conversation, elle y répondra volontiers. Par contre, l’ancienne Poufsouffle ne fera le premier pas qu’en cas d’extrême nécessité. Plutôt rigolote, Romy a toujours le mot pour rire. Elle est d’autant plus drôle que sa capacité de concentration réduite à zéro lui fait toujours dire ou comprendre les choses de travers. Elle est spontanée, ce qui lui vaut parfois d’être trop franche, ce qui ne plait pas forcément à tout le monde…

« Disons qu’elle est… astable. »
A cause de son burn out, tout le monde pense que Romy peut exploser d’un coup d’un seul. Ils on peut être raison, pourtant elle est plutôt bien dans ses baskets maintenant. Même si la jeune femme avoue ne pas vouloir tirer sur la corde non plus de peur de voir si c’est vrai ou faux. La blondinette a fait un gros travail sur elle-même pour en arriver là et elle continue de le faire. Par conséquent elle est beaucoup dans l’analyse et ne se met pas non plus dans des situations complexes. Pourtant il y a des choses qu’elle aimerait pouvoir faire ou dire sans avoir peur des conséquences, tout du moins sur ses nerfs. Prenez la situation politique actuelle : Romy voudrait pouvoir affirmer ses opinions et, dans le plus grand des délires, se ranger du côté de l’Ordre, mais ça, elle se l’interdit formellement.

« Fière la bête et têtue comme une mule : mi- lionne, mi- ânesse la nana. »
Fière comme pas deux, Romy déteste qu’on la réduise à son apparence de gentille fille sage. Certes elle est gentille, certes elle est sage… mais elle n’est pas que « gentille et sage » ou encore « fragile », « choupi » ou elle ne sait même pas quoi d’autre. Et après son burn out, elle doit redoubler d’effort pour paraitre forte et indépendante. Elle a un caractère de cochon en ce qui concerne ses capacités, certes elle ne peut pas tout faire dans la vie – l’échec de ses études de médicomagie l’ont bien prouvées …- mais elle n’est pas non plus une handicapée et ça elle le leur prouvera à tous.

« Ce qui est sûr, c’est qu’elle sait ce qu’elle ne veut pas. »
Parce que Romy ne sait pas vraiment ce qu’elle veut, alors elle essaie tout, constate que ca ne lui convient pas si ça ne lui convient pas et passe à autre chose. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est encore sacrément le bordel dans sa tête. Alors elle range ses envies, en jette et en garde. Ca lui prend du temps, et elle aime prendre son temps. Paumée et fière de l’être. « C’est la vie. »

« Romy ? C’est qui Romy. »



histoire

Si Romy avait été sympa, elle serait née avant noël. Mais le ventre de Lily était bien trop confortable, si bien que la pauvre dû attendre quelques jours après son terme pour enfin accoucher. Baleine naviguant dans l’appartement Oaken en râlant de déconfort, la jeune maman tournait en rond sous les regards presqu’apeurés de son époux et de son fils ainé âgé de seulement quatre ans, Abel. Marley, le papa, avait fini par prendre les manteaux de tout le monde pour les balancer dans les bras de leur propriétaire respectif.

« On sort. »

C’est ce qu’il avait dit avant de tous les amener à Londres pour prendre l’air pollué de la ville et faire taire sa femme qui se noyait sous les hormones. Comme si Romy avait compris cet ordre (avec un peu de retard), le travail commença en plein milieu de Fleury & Bott… Bref, l’accouchement fut un brin sport, mais au moins la jeune maman avait arrêté de grogner ce qui était un soulagement pour tout le monde, et surtout pour elle. Leur petite fille fut appelée Romy, parce que, comme le lui expliqua un jour son père, Lily avait regardé tous les films de Sissi (période de Noël oblige) et qu’elle adorait Romy Schneider (SUPER, merci les parents). Cela lui valut le surnom de Sissi, ce qu’elle déteste formellement.
Bébé, Romy avait mené la vie rude à ses parents. Et pour cause, non seulement elle n’avait fait ses nuits qu’à dix mois mais en plus elle avait souvent été malade. Avec le temps, le sommeil et la santé de la petite s’améliorèrent si bien que c’était presqu’un plaisir de s’occuper d’elle. Enfin un plaisir… quand ils n’avaient pas à changer sa couche, à lui courir après ou à faire attention à ses moindres gestes de peur qu’elle fasse tombé le vase de grand-mère Betsy.
La petite famille avait fini par trouver un bel équilibre. Lily avait pu reprendre son travail à l’école primaire moldue du quartier, alors que Marley avait réussi à avoir une petite promotion au Ministère. A 3 ans, Romy rejoint son frère à l’école maternelle moldue. C’était un choix de Lily, elle voulait que ses enfants connaissent au moins quelques années de la vie moldue.

Elle ne se souvient pas vraiment de sa mère. Selon Abel, elle était gentille, sauf lorsqu’on touchait à sa collection de cartes postale. Elle se souvient par contre très bien du moment où on lui avait appris qu’elle était morte. Et pour cause, cela avait été accompagné d’une crise de colère noire. C’était son père, suivi de près par Abel qui jouait au grand, qui la lui avait annoncée. Elle n’avait rien demandé parce qu’elle les avait vus arriver avec leurs mines graves. Et s’il y avait une chose qu’elle avait déjà compris, c’était à se tenir à carreau quand ils avaient cette tête-là. Alors elle continua de jouer avec sa poupée comme si de rien n’était. Marley la lui avait enlevé des mains délicatement ce qui lui avait valu un regard noir en échange comme Romy sait si bien les faire. Son ton avait été doux, ses mots simples.

« Maman est morte Romy. Maman ne reviendra pas. »


Trois secondes plus tard, après une analyse détaillée en thèse/antithèse/synthèse de ce qu’il venait de dire, Romy comprit qu’elle se trouvait dans la même situation que lorsque son chat, Sigmund, avait disparu. Mais histoire d’être bien sûre, parce qu’à 4 ans on n’est pas non plus une flèche, Romy avait préféré demander confirmation.

« Comme Sigmund ? »
« Oui, comme Sigmund » avait-il confirmé.

La petite fille fit une pause où elle fronça des sourcils de contrariété. Marley crut qu’elle allait se mettre à pleurer mais elle avait soudainement affiché un sourire lorsqu’une idée fabuleuse lui traversa l’esprit. Mais pour en être sure, la fillette devait poser une nouvelle question et ce n’était jamais ça qui l’avait freiné jusqu’à lors : Elle posait tout le temps des questions.

« Et elle ira aussi au paradis des chats ? Elle verra Sigmund là-bas ? »
« Non, elle est au paradis des humains. »

Espoir anéanti. Dézingage de projet en bonne et due forme. Tueur de rêve.

« Oh, dommage. Ca aurait été bien parce qu’il aurait pas été tout seul là-bas comme ça. »

Sur le coup, elle n’avait pas compris pourquoi Abel avait réagi à cette remarque. Certes maintenant elle se savait que ce qu’elle avait dit était insensible… Penser à un chat plutôt qu’à sa mère… mais elle n’avait que 4 ans à l’époque ce qui excusait beaucoup de chose. Qu’est-ce que l’on sait de la mort à cet âge. Quoiqu’il en soit, son grand frère lui avait presqu’hurlait dessus, en même temps, lui aussi avait perdu sa maman.

« T’es vraiment trop bête toi ! On te dit que maman est morte ! »

« Abel ! »
Marley, lui, s’était retourné vivement vers son fils et affichait un regard contrarié.

Romy, énervée par l’insulte de son frère, avait répliqué avec toute la maitrise d’une enfant.

« Non c’est toi qui est bête ! »

Reretournement du père qui ne savait plus où donner de la tête entre ses deux enfants. Le premier n’avait que trop compris que sa mère n’était plus, la seconde c’était tout le contraire.

« Romy ! »

Et pendant ce temps, Abel en avait profité pour partir en courant après avoir tiré la langue à son insensible de petite sœur. Marley lui avait couru après. Clairement ce n’était pas Romy qui avait le plus besoin d’attention à cet instant précis.

« Abel, attend ! »

La petite blondinette s’était contentée de reprendre sa poupée et de poursuivre son jeu. Elle murmura d’un ton renfrogné dans sa barbe invisible, comme pour clore la conversation.

« J’suis pas bête, c’est lui qui est bête avec sa tête de… de… gnome. »


Lily était morte d’un banal accident de voiture. Dans tous les cas, Romy s’était vite habituée à l’absence de sa mère, non sans mal, mais plutôt rapidement. Même si elle n’avait pas vraiment compris ce qu’avait voulu dire son père lorsqu’il lui avait annoncé la mort de Lily, la fillette le comprit bien après. Lorsqu’elle eut fait un cauchemar la nuit, lorsqu’elle eut fait mal à vélo ou en tombant. Lorsqu’elle avait eu besoin de réconfort. Mais d’autres avaient remplacé celle qui était partie, si bien que Romy ne s’est pas construite autour de cette absence maternelle.

Lorsqu’elle entra à Poudlard, la blondinette fut envoyée chez les Poufsouffles, plus ou moins au grand damne de son père. Non pas qu’il n’ait quoique ce soit contre les noir et jaune, mais il s’attendait tout de même à mieux de cette fille qui rompait la tradition familiale d’être envoyé à Serdaigle. Néanmoins, une fois la pilule avalée, Marley se rendit bien compte que le fait que sa fille soit à Poufsouffle ne l’empêchait pas d’être une bonne élève. Alors soit, de toute manière : « Je n’y peux rien » comme il le disait si bien.
Romy eut une scolarité plutôt normale. C’était une fille pas spécialement populaire, mais avec un bon groupe d’amis avec qui elle rigolait bien. Ils se voyaient même durant les grandes vacances, ce qui lui laissera toujours de bons souvenirs de cette période-là. Loin de faire les quatre cent coups, la blondinette était plutôt sage et sans problème. Elle avait eu ses examens. Elle avait connu ses premiers amours et ses premiers chagrins.

Une fois sa scolarité à Poudlard terminée, Romy décida de suivre des études de Médicomagie. Au début elle était plutôt motivée et se voyait bien sauver des gens à coup de savoir. Elle se l’imaginait déjà : dans toute Sainte Mangouste résonnerait l’appel « Le Médicomage Oaken est demandé de toute urgences, le médicomage Oaken, c’est une question de vie ou de mort ». Son père aussi se l’imaginait, omniprésent dans les questions d’éducation, il avait plus qu’approuvé ce choix. Contente de lui faire plaisir, il l’avait réconforté dans cette voie. Ses anciens professeurs, eux, étaient sceptiques. Certes Romy n’était pas une mauvaise élève mais ils avaient douté de sa capacité à suivre ces études réputées dures. Ils avaient bien eux raison, mais elle avait toujours été têtue. Cependant, la blondinette avait bien vite déchantée.

Espoir anéanti. Dézingage de projet en bonne et due forme. Tueur de rêve.

Elle détestait la Médicomagie. Non seulement elle n’aidait personne, mais en plus elle était tellement stressée par ses exam qu’elle s’était mise à réviser non-stop – même une bonne partie de la nuit. Au début elle n’y voyait pas d’inconvénient. C’était le prix à payer pour faire ce qu’elle pensait être un beau métier. Mais très vite, elle n’eut même plus le temps pour ses amis. Le seul moment qu’elle se prenait était le déjeuner dominical, passé avec son père et son frère, qui était toujours une dure épreuve pour la jeune femme. Abel, lui, réussissait bien ses études d’architectomage. Elle, c’était autre chose et Marley avait toujours mis la barre très pour ses enfants. Ce n’était pas par méchanceté ni par fierté, le père voulait juste être sûr que sa progéniture ait les bonnes cartes en main pour leur avenir. « La réalité de la vie oblige ». Le fait était que les paroles de Marley avaient un effet très particulier sur la jeune femme : Du stress à foison. Après tout, qui voulait décevoir son père ?
L’ancienne Poufsouffle réussit néanmoins à atteindre - très difficilement - sa troisième année de Médicomagie, qui fut d’ailleurs la dernière. Elle aurait dû le voir venir. Pendant son stage c’était limite si elle n’avait pas mal au ventre tous les matins en allant travailler. Ceci était dû à un fin mélange entre patients exécrables, pression démesurée, insomnie et maître de stage tyrannique. Jusque-là Romy avait réussi à prendre sur elle mais comme tout être humain elle avait ses limites.
La jeune femme se souvient encore de cette voix criarde qui rythmait ses journées à coup d’ordres dissonants.

« Miss Oaken, pouvez-vous – et cette fois-ci correctement- vous occuper de Mr. Woods ? »

Il avait un ton de dédain flagrant dans cette voix insupportable. Romy, six pieds sous terre, les mains tremblantes, tentait tant bien que mal de finir son mélange de potion. Elle pensait à tout ce que ce tyran à cape lui avait demandé et qu’elle n’avait toujours pas eu le temps de faire. En retard, en retard, elle était en retard.

« Je ne sais pas si c’est dans vos cordes, vu qu’hier vous vous êtes de nouveau tromper dans son traitement… »

« Ca ferait pas de mal qu’il en crève ce vieux croulant, ça assainirait l’univers. », pensa-t-elle avant de s’en vouloir aussitôt. Elle était devenue limite aigrie. Ses oreilles bourdonnaient d’un énervement qui commença à monter doucement et qui allait suivre une jolie exponentielle bien tracée.

« Cependant, étant votre encadrant, je suis bien obligé de vous demander de faire quelque chose. Après toutes vos journées ne sont pas trop chargées non ? »

« Nooooooonnnn. Pas chargées, du tout. » Romy prenait sur elle mais ça commençait à en être trop pour sa petite tête blonde. Elle se souvient qu’elle en avait presque la vision brouillée de colère.

« Vous savez à mon époque, ce n’était pas comme ceci, vous ne vous rendez vraiment pas compte de la chance que vous avez. »

« Sers les dents Romy, sers les dents, ça va passer. » Alors qu’elle tentait le tout pour le tout afin de se contrôler, la voix poursuivait, inlassable.

« Après, vous me ferez le plaisir de changer le bandage de Miss Newport, puis de me rejoindre salle 5 pour le diagnostic de la nouvelle arrivée. Ah, et vous descendrez me chercher les analyses du patient en salle 13. »

Burn out.

Elle avait été prise d’un excès de rage sans nom et avait pris le premier truc qui lui avait passé par la main – une fiole de « elle ne savait même pas quoi » en l’occurrence – et l’avait explosé sur la tête de son maitre de stage. Lui en était tombé à terre de surprise, alors qu’elle s’était mise à hurler, la main toute ensanglantée.

« LA FERME ! LA FERME ! LA FERME ! »

Rouge de rage, elle avoue ne plus trop se souvenir du reste. Elle croit bien que des personnes étaient venues, surement alarmées par ses cris. Ils avaient dû lui lancer un sort pour la calmer d’après ce qu’on lui a raconté. Ils n’avaient pas réussi à la contrôler, a priori elle s’était débattue comme une lionne.
Elle se souvient juste que lorsqu’elle est sortie de son brouillard, elle était allongée sur un lit dans une chambre de Sainte Mangouste et que son frère était là. Il la regardait d’un air inquiet sans qu’elle sache vraiment pourquoi. Puis elle avait eu un flash qui la fit se redresser d’un coup. « J’ai pas fait ça ? J’ai pas explosé un truc sur la tête de mon encadrant quand même ? ». Et si Romy, tu as bien fait ça.

« Ca va Sissi ? »
« M’appelle pas Sissi. »

La réponse était presqu’automatique. Tout comme Abel appelait automatiquement sa petite sœur Sissi pour l’énerver. Pourtant ce n’était pas le moment de l’énerver, les médicomages le lui avaient bien dit.
Un long silence s’installa entre les deux Oaken. Pendant ce temps Abel gigotait, ne sachant pas comment se tenir ni trop quoi dire. Au final, il n’avait rien trouvé de mieux que de demander le pire.

« Pourquoi t’as fait ça ? T’es pas bien Romy, il aurait pu y perdre un œil le type. »

Elle tourna vivement la tête vers lui, avec un regard de folle furieuse. Les larmes lui montèrent aux yeux alors qu’elle faisait face à la totale incompréhension de sa propre famille. Le nœud de son estomac se fit plus intense alors qu’elle devait trouver les mots pour lui expliquer. Et comment en parler sans pleurer et sans se crisper ? Impossible.

« Et merde Abel ! Ce mec est horrible ! Il arrêtait pas de me dire que j’étais une bonne à rien, que j’avais de la chance parce que « pour nous c’est facile », que je glandais rien de mes journées ! Et fais ça, et après ça, et ca et CA ET CA ET CA ET CA ! Je suis pas une machine merde ! Je peux pas tout faire ! Et puis ce type, c’est un enfoiré ! Et si le monde était bien fait c’est une centaine de fioles qu’il se serait pris dans la tronche ! Je pouvais plus l’écouter, je pouvais plus !»


Elle aurait pu continuer comme ça un moment si Abel ne l’avait pas prise dans ses bras pour qu’elle se calme, il faillit par la même occasion se prendre un coup de poing car Romy gesticulait énergiquement dans tous les sens. En larmes, elle lui ruina son tee-shirt de morve et d’eau salée.

« Wowowooo, calme toi Romy. C’est pas grave, il a pas perdu son œil. Papa s’est occupé de tout, il portera même pas plainte. »

Et sa fabuleuse carrière de Médicomage s’arrêta là.

Romy avait vécu chez son frère pendant quelque temps, et ses journées étaient bercées de tranquillité bien méritée et de visites chez le psychomage. Ces dernières lui avait été imposées car la jeune femme pouvait soit disant être « dangereuse pour autrui ». Elle, elle pensait surtout avoir besoin de repos, et pour cause, quand elle sortit de Sainte Mangouste, elle avait dormi presque 24 heures d’affilées.
C’est néanmoins son psy qui lui conseilla de « redéfinir ses priorités », ce à quoi Romy s’attela via une grande remise en question de presque tout. Un travail sur elle-même sous forme de ménage de printemps en plein hiver. La blondinette avait trouvé ce conseil brillant, c’est pour cela qu’elle le prit au pied de la lettre. Pleine de bonne volonté, et d’envie de trouver le secret de son bonheur, Romy ne se limita pas à une simple réflexion sur son futur, mais l’avait étendue à tout son être. Ce n’est que comme ça que la jeune femme se rendit compte qu’elle ne voulait pas d’un beau métier prestigieux comme les aime son père. Par extension elle comprit qu’elle n’avait pas forcément à satisfaire le désir paternel.

Son frère était plus intelligent qu’elle ? Soit, il en fallait bien un. Elle avait échoué ? Ca arrive. Ce qu’elle voulait ? Peut-être bien qu’elle voulait vivre de nouvelles et belles expériences. L’ancienne Poufsouffle avait alors décidé de faire un tour d’Europe. Question aventure, elle serait servie.

Un beau matin elle était partie, sans prévenir son psy et contre l’avis de sa famille qui la pensait encore trop fragile. Ils l’avaient toujours pensé fragile mais après son burn out ils ne s’étaient plus cachés pour le dire. Romy était allée retirer l’argent de son héritage maternel et elle était partie, direction la France pour commencer et après elle verrait bien où le vent la mènerait. Vivre au jour le jour semblait être une bonne idée.

Ce n’est qu’un an et demi plus tard qu’elle revint en Angleterre - en une seule pièce, pas si fragile que ça la petite hein ? - affublée d’un chien un peu taré qu’elle avait nommé Puck. Ravie de retrouver sa terre natale, Romy semblait aller bien mieux. Elle avait des projets, loin de ceux que sa famille attendait, mais tout de même : Un appart, un travail plutôt tranquille en attendant de voir… Le temps de se trouver un boulot - elle postula un peu partout dont à Poudlard pour y être surveillante - elle squatta chez son frère qui était bien trop content de retrouver sa petite sœur. Après cette longue année sabbatique, elle semblait avoir la tête sur les épaules, pleine de belles paroles et surtout complétement vide d’ambition ce qui contribuait en grande partie à son bonheur. Marley et Abel n’en étaient que plus inquiets pour elle, mais ils se gardaient bien de le dire. Après tout, ils la pensaient fragile.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Via un partenaire d'un partenaire d'un partenaire (je navigue, j'aime le bateau balancoire )

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Imogen Poots

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Il a l'air super actif, et j'aime beaucoup l'idée des secrets.

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Oui, mais ça fait si longtemps...

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Un

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: banana princess.

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Vendeuse sur le Chemin de Traverse et rédactrice occasionnelle pour le Chicaneur.
ϟ AVATAR : Emma Stone.
ϟ ABSENCE ? : Léger ralentissement pour cause de fac chronophage.




Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Dim 15 Fév 2015 - 22:29

Bienvenue ici, et bon courage pour ta fichette ! ♥

_________________
- arya l. osborn -
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 15:01

Bienvenue ♥
Imogen Poots est tellement chou soinlovewithacat (c'est dommage, elle ferait une parfaite petite Mangemort, on a besoin de têtes innocentes - OUI je recrute abitsceptical )
avatar

: Les sanglots longs des violons de l'Automne blessent mon coeur d'une langueur monotone.

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Ancienne Gryffondor - Photographe à la gazette du sorcier
ϟ AVATAR : Marine Vacth


ϟ LIENS : fiche
liens
courrier

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 15:06

Welcome ♥

J'aime beaucoup le prenom "Romy" et je pensais ne pas connaître ton avatar, mais en fait si et je dois dire que j'aime bien sa bouille. Voilà, voilà. Bonne chance pour ta fiche.

_________________

Tout le monde veut devenir un cat.

Parce que un chat quand il est cat retombe sur ces pattes. Tout le monde est piqué de ces pas si bien rythmés, tout semble auprès de lui très démodé. Une cloche, dès qu'il joue, sa trompette vous rend fou, ça swingue comme un pied. Mais oui, c'est pire que l'ennui, oh là là mes amis, quelle calamité.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Surveillante à Poudlard
ϟ AVATAR : Imogen Poots


ϟ LIENS : Let's start it all over
Lost and partially found

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 15:20

Merci beaucoup de l'accueil ! heartheart

Wallace > C'est vrai qu'Imogen ferait une superbe mangemort. *.*
Peut être que ce sera un double démoniaque de Romy parce que là c'est pas du tout parti pour. xD

Automne > Merci pour le prénom, j'ai mis une heure à le choisir hier ! :D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I've always said that if I could do anything in the world, I would be a professional golfer.

ϟ FONCTION : Vendeur dans une boutique de farces et attrapes.
ϟ AVATAR : Dane Dehaan


ϟ LIENS : présentation + liens
mes rps: 01 arya + 02 arya + 03 arya + 01 blanche + 01 pia

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 20:09

Bienvenue ici ! Bonne chance pour ta fiche :3

_________________
SIMON ANTOINE MORIARTY
l'imagination est notre plus grande arme. le plus bête, c'est d'en être en panne. ©.mad love
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: « Cette brume insensée où s'agitent des ombres, comment pourrais-je l'éclaircir ? – Cette brume insensée où s'agitent des ombres, est-ce donc là mon avenir ? » (Raymond Queneau)

ϟ ÂGE : 32
ϟ FONCTION : Médicomage au service d'empoisonnements par plantes et potions.
ϟ AVATAR : Benedict Cumberbatch


ϟ LIENS : I'm fire, I'm death or just a drama queen and I love you.


Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 20:49

Bienvenue à toi.

Pour l'instant j'apprécie beaucoup ton choix d'avatar et puis Romy () semble être non seulement quelqu'un de bien et tout chou (n'écoute pas Wallace, ne pars pas chez les Mangemorts, ils sont plus crédibles *s'enfuit*), mais en plus elle a une psychologie quand même complexe avec sa remise en question perpétuelle. Bref avec des problèmes de gens normaux. Oui. Donc pour l'instant je t'aime et je sais que ça va continuer.

Encore bienvenue ici et bon courage pour ta fiche ! Si tu as la moindre question ou juste envie de parler, ma boîte à mp est ouverte (et puis tu n'hésites pas à passer sur la cb).

PS ; Je veux un lien avec mon Peeter, il y a trop moyen.

_________________
You & Me
I wanna be the only one that you know
I wanna live, don't wanna die,
wanna grow old with you
I wanna be the only one that you know
'Cause I adore you
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Lun 16 Fév 2015 - 21:41

    Imogen Poots donc déjà je t'aime c'est évident. Ensuite Romy a l'air super intéressante et choue, et il me tarde d'en lire davantage à son sujet ♥ Bon courage pour ta fiche, et n'hésite pas à nous contacter si tu as besoin d'aide !

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Surveillante à Poudlard
ϟ AVATAR : Imogen Poots


ϟ LIENS : Let's start it all over
Lost and partially found

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Mar 17 Fév 2015 - 14:17

Merciiiiii, je suis contente que Romy vous plaise. :D

J'espère que la suite vous plaira aussi d'ailleurs. luftlove
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 35
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
http://img11.hostingpics.net/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Mer 18 Fév 2015 - 2:31

    OH MON DIEU, JE L'AIME. ♥ Non, parce que cette fiche est trop chou et j'aime ta façon toute légère et pleine d'humour de raconter les choses. Et bon dieu, qu'elle est humaine avec cette histoire d'études stressantes et de burnout (dans un sens, elle me fait penser à une de mes meilleures amies). Bref, je veux la câliner et lui faire des tresses. Et sa relation avec son frère est chou, et sa réaction quand sa mère meurt est... juste tellement logique pour une gamine de 4 ans ! Bref, tu es validée avec grand plaisir, et j'espère que tu te plairas sur Legi. Je veux un lien avec Frayyyy !

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

ϟ ÂGE : 25
ϟ FONCTION : Surveillante à Poudlard
ϟ AVATAR : Imogen Poots


ϟ LIENS : Let's start it all over
Lost and partially found

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Mer 18 Fév 2015 - 9:34

Moi je te dis merccciiiiii (et Romy dit, je cite, "Je suis pas chou !!"). heartheart

Je suis contente que ça t'ai plu et surtout que son côté très humain ressorte (j'espère juste que ta pote a pas dégommé son prof à coup de bouteille en verre xD).

Je m'en vais créer ma fiche de lien de ce pas. wowowowowowowowo
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: She stood in front of the mirror a long time, and finally decided she either looked like a sap or else she looked very beautiful. One or the other.

ϟ ÂGE : 30
ϟ FONCTION : Ancienne élève de Poufsouffle, Auror reconvertie en videuse au Deus Ex Machina
ϟ AVATAR : Tatiana Maslany


ϟ LIENS : There are those who know and those who don't know. And for every ten thousand who don't know there's only one who knows. That's the miracle of all time— the fact that these millions know so much but don't know this.

Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Mer 18 Fév 2015 - 22:56

    En retaaaaard. D: Mais Romy est trop chou et je me devais de passer. 8D Bienvenue à toi. ♥♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over Mer 25 Fév 2015 - 17:45


Je trouve ça marrant le fait que la plupart des membres aient mis que leurs personnages n'aimaient pas les hôpitaux (why ? Il y a des docteurs sexy et qui peuvent boiter en prime /DRHOUSEINSIDE/). La description psychologique m'a bien fait rire et était particulièrement agréable à lire (j'aime quand il y a de la couleur). Son histoire est juste super ! Pleine d'humour et en même temps tu as bien su retranscrire ce sentiment de TROP qu'a ressenti Romy, j'ai adoré le passage où on lui explique que sa mère est morte (les enfants sont toujours surprenants) et le surnom Sissi me fait sourire à chaque fois.
Bienvenue

Contenu sponsorisé


Romy - Let's start it all over
MessageSujet : Re: Romy - Let's start it all over

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Romy - Let's start it all over
» Romy Schneider.
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» start again, le 26/01/2012 à 1h05
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-