Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: They say "Here comes a hurricane, trouble is her middle name!"

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 7ème année à Poufsouffle / poursuiveuse dans l'équipe de Poufsouffle.
ϟ AVATAR : Adelaide Kane.


ϟ LIENS : www. fiche.
www. liens.
www. courrier.

Natali ○○ I've got ways to go.
MessageSujet : Natali ○○ I've got ways to go. Mar 6 Jan 2015 - 18:04


Natali Caitlin Oliver


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 20 juillet 1981, tu as maintenant dix-sept ans, toutes nos félicitations.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Tu es née à Canberra, la capitale de l'Australie.
ϟ ANNÉE & MAISON : 6ème année, tu redoubles. A Poufsouffle.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuelle.
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Bois de poirier, 21,5 centimètres, crin de licorne.

ϟ PATRONUS : Une louve.

ϟ AMORTENTIA : Une odeur de fruits (pomme, agrumes) et de crème solaire.

ϟ ÉPOUVANTARD : Une lettre t'annonçant que ton père est porté disparu ou mort lors d'une mission.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Albus Dumbledore, c'est le directeur de l'école en plus, il ne faudrait pas se le mettre à dos, non ?

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Celui-qui-sait, parce que les petits secrets des uns des autres, ça t'amuse depuis que tu es arrivée en Angleterre. Vous avez pas ça, en Australie.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sucré, salé, tout, du moment que c'est bon.

ϟ BUT DANS LA VIE : Tu veux devenir chercheuse en Histoire de la Magie. Ou sportive professionnelle. Ou les deux à la fois, pourquoi se limiter.
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Ton père est un moldu, ta mère une sorcière né-moldue, et toi, tu es donc une sang-mêlée. La magie n'est pas quelque chose de commun dans ta famille.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Une souris blanche qui se cache dans ton sac et tes vêtements, tu l'as appelé Gaïa.
ϟ SIGNE PARTICULIER : A part ta manie de ne pas mettre tes lunettes alors que tu es totalement myope, tu n'as aucun signe vraiment particulier...


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Si tu as hérité de ta mère ta magie, en revanche, physiquement, tu n'as rien pris de son côté de la famille. Tu ressembles plus à ton père, tu as pris de lui tes yeux noisettes et tes cheveux sombres. Et les tâches de rousseur, qui constellent ton visage et que le soleil fait ressortir. (Jamais tu les cacherais. Ça te donne un charme, tu trouves.) Tu as encore le visage rond, avec des jolies pommettes bien rondes quand tu souris. Du coup, même si tu es plus grande que les autres filles de ton âge (tu fais un mètre soixante-quatorze) tu as encore une bouille de bébé, accentués par tes grands yeux. De ton père encore tu as hérité son nez très droit et plutôt long, qui te complexe un peu par sa longueur justement. Mais tu as – quand-même! – pris quelque chose de ta maman : tes lèvres charnues et ton grand sourire.
Tu as de la chance d'être un peu sportive, car c'est uniquement grâce à cela que tu parviens à garder une certaine forme : vu la quantité de gâteaux et autres cochonneries que tu avales en une journée, il ne serait pas étonnant que tu te retrouves avec un peu de gras sur les hanches. Mais en dehors de ça, tu as un peu de muscles dans les bras et les jambes et ça sauve la mise, dirons nous.

Mais si tu coiffais tes cheveux de manière plus régulière, que tu en prenais soin, tu serais sûrement plus jolie. Au lieu de ça, tu te contente de les laisser tomber comme bon leur semblent sur tes épaules, quand tu ne les fourres pas dans un chignon rapide ou une queue de cheval dans tu fais du sport. Non, vraiment, tes cheveux, c'est le cadet de tes soucis.

Surtout, tu privilégies le confort quand tu t'habilles : tu aimes tes tee-shirts ou tes chemises larges, tu préfères tes jeans, tes jupes mi-longues, tes converses ou tes bottes plutôt que des talons hauts, des jupes trop serrés et inconfortables. Plus c'est large, mieux c'est. D'ailleurs, tu aimes emprunter les pulls de ton père, ou parcourir les friperies pour trouver le plus vieux pull de papi trouvable. Tu n'es pas très bijoux, même si on trouve à ton poignet deux ou trois bracelets – offert par ta grand-mère paternelle, si quelqu'un voulait vraiment savoir. Tu ne les enlèves que lorsque tu fais du sport ou que tu dors.




psychologie

ϟ AIME : Les agrumes. Le sport, en général. Le football et le Quidditch plus particulièrement. La photographie, sorcière et moldue. L’Histoire de la Magie. La plage. Le jaune. L'Australie. Son père. Sa mère. Sa souris, Gaïa. Ses tâches de rousseurs. Le soleil. La bibliothèque. Les tartes au potiron. L'été. Manger. Les filles.

ϟ N'AIME PAS : Le poireau. Le lichi. Les cours de potion. Les cours de métamorphose. Les cours d'astronomie. (Parce que c'est la nuit, elle préfère dormir. ) Le travail de son père. Sa maison à Londres. Être seule. Les examens. Réviser. L'alcool. Le froid. La pluie. Le désordre. Les garçons (de manière romantique, après, amicalement, ça passe.)

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; Natali n'est pas patiente, ah ça non. Nat' , tu veux tout, tout de suite. C'est comme ça que tu fonctionnes, il te faut tout, dans la seconde : une réponse, ce que tu demandes, des résultats à tes actions.Tu n'es pas du genre à attendre que ce que tu a semé pousse. Heureusement, en grandissant, ce côté impatient s'est atténué – sinon, tu n'aurais jamais pu apprécier le sport que tu fais, dont les effets sont loin d'être immédiat – mais il persiste encore un peu ; tu détestes qu'on te fasse patienter et cela t'énerves. Déjà que tu t'énerves facilement et pour pas grand chose... Tu piques presque des crises de nerf et de larmes quand tu n'arrives pas à faire quelque chose, quand tout ne va pas comme tu l'aurais souhaité et après, tu t'en prends... Eh bien à la première personne qui ose mettre le pieds dans ton champs de vision.
Mais même si tu t'énerves, tempêtes et crie, ce n'est jamais bien sérieux : tu t'excuses rapidement, tu câlines et embrasses (parce que tu es comme ça, toi, tu es très affective et tactile, avec tout le monde. Tu touches les bras et mains des gens quand tu parles, tu les câlines, les embrasses.) et c'est oublié – pour toi du moins. C'est toujours pour des broutilles, car tu fuis les disputes et discussions houleuses un peu trop sérieuses, justement.

Chez toi, c'est simple, rien n'es prévu. Tu vis sur le coup de tête, l'inattendu : prévoir, tu détestes, parce que prévoir, c'est le début d'une routine et ça aussi, tu détestes. Du coup, tu ne fais jamais rien comme tout le monde attendrait que tu le fasses : tu prends tes petits déjeuners à l'heure qui te plaît, tu commences ton repas par le dessert – pourquoi pas? - bref, tu surprends en permanence, et surtout, tu te surprends toi-même.
Cela va sans dire que tu n'es jamais à l'heure, d'ailleurs : en avance ou en retard, oui.

Et puis qu'est-ce que tu es vulgaire ! Tu as peut-être l'air bien élevée et douce, mais ça, c'était jusqu'à ce que tu ouvres la bouche et qu'une flopée d'insultes toutes plus fleuries les unes que les autres s'en échappent. Tu jures pour tout et n'importe quoi : parce que tu es en colère, parce que tu n'en reviens pas, parce que tu es joyeuse, parce que tu as eu peur... Au final, avec toi Natali, tout est une bonne raison pour sortir un juron. Alors ne parlons pas de quand tu es énervée ; tout le monde reste choqué de toute l'inventivité que tu mets dans tes insultes.
Au final, il y a quand-même quelque chose qui prédomine chez toi, que ce soit dans ta manière de ne rien prévoir, de piquer des crises et de jurer comme un charretier : ce qui compte, c'est que tu sois au centre de l'attention, consciemment ou non, mais tu es comme ça. Mais tu n'en es pas pour autant méchante.
Même si tu n'as pas l'air comme ça, tu es une élève sérieuse et passionnée ; tu travailles autant que possible et fait de ton mieux, même dans les matières que tu n'apprécies pas plus et tu ne fais pas les choses à moitié dans les sujets qui te passionnent.



histoire


(l'écriture est mal assurée, ne respecte pas les lignes, et il y a pas mal de fautes d'orthographe)
« Cher journal, aujourd'hui on est le 25 décembre 1987 (la date a été visiblement écrite par un adulte)

C'est Noël, et maman m'as offert un ballon de foot et elle m'as inscrit au club aussi ! Elle a dit qu'on pourra allez l'essayer sur la plage tout à l'heure ! Mais moi je veux l'essayer MAINTENANT

Papa est pas la maison mais je lui ai parlé au téléphone . Il a dit qu'il était dans un endroit où il faisait froid pour Noël et que y'avait de la neige. De la NEIGE à Noël ! C'est trop bien !

Il va pas rentrer bientôt par contre mais je lui en veux pas. »

(8 septembre 1989)
« Cher journal,

Maman elle dit que Papa va plus habiter avec nous du tout parce qu'ils sont plus ensemble. Mais je comprends pas vraiment parce que papa est jamais à la maison à cause de son travail, alors je sais pas trop ce qui change ?
Maman m'as dit qu'il allait vivre en Angleterre et que je pourrais le voir pendant les vacances s'il peut et que quand je serais grande je pourrais vivre avec lui.
Elle dit qu'ils sont plus amoureux et ça c'est nul je crois.
Papa me manques.
PS : J'ai gagné un match de football à l'école, les garçons étaient pas contents ! »

(l'écriture commence à prendre en assurance et il y a moins de fautes.- 10 juillet 1991)
« Cher journal !

Aujourd'hui j'ai fais un truc bizarre parce que j'étais en colère contre maman (elle m'a privé de sortie parce que j'ai dis un gros mot) et bah j'ai fais voler les objets de ma chambre, comme ça ! Du coup j'ai dis ça à maman et elle m'a dit que j'étais une sorcière, comme elle. Et que du coup à la rentrée, j'allais plus à l'école normale, mais dans une école pour sorciers, à Canberra.
Je suis un peu triste de devoir dire au revoir à mes amies mais c'est trop bien quand même ! Papa en reviens pas, même maman avait l'air surprise. Il paraît que ma maman est la seule sorcière de sa famille et que papa y'a pas de sorcier dans sa famille non plus. Du coup c'est encore plus cool ! »

(août 1996)
« Cher journal,

Bon. Je l'ai encore jamais écris ici, je me rends compte. Mais vu que je viens de le dire à maman et papa, je vais le dire ici aussi (au cas où) (même si personne ne le lit, heureusement). Bon. Ça fait un moment que je m'en doute, mais là maintenant, je suis sûre : j'aime les filles.

Wah, putain, ça fait bizarre de l'écrire ! En fait, en rentrant de la course (parce que je fais course, en plus du football maintenant, enfin, détails, détails... ) , je rentrais avec Emma, une fille de l'école (une sorcière) et Emma, c'est un peu la fille la plus belle de toute la terre – au moins. Du coup je rentrais avec elle et puis je sais plus ce qu'on disait, on parlait de trucs et … On s'est embrassée ! Et en arrivant à la maison, je l'ai annoncé à maman, parce que ça me semblait logique de lui dire, je lui dit quasiment tout. Et puis merde quoi, Emma m'as embrassé ! (S'en suis une longue ligne de petits cœurs)
Maman a juste dit qu'elle était contente pour moi, que c'était bien que je lui dise mais que y'avait pas de honte à avoir. Et juste après, Papa a téléphoné, j'en ai profité pour lui dire. J'ai eu un peu peur qu'il le prenne mal (on sait jamais) parce que en plus, il a rien dit pendant quelques secondes. Après, il m'a dit qu'il était fier que j'ai le courage de lui dire, qu'il était fier de moi et que la prochaine fois qu'il viendrait à Canberra il voulait voir Emma.

Putain j'en reviens pas. J'ai embrassé Emma ! Merde alors. »

(septembre 1997)
« Cher journal,

La rentrée c'est bien passé. Enfin, je ne sais pas si tu as suivi, en plus ça fait un moment que j'ai rien écris, mais je ne suis plus en Australie maintenant ; j'habite avec Papa, à Londres ! Enfin, avec Papa, c'est vite dis. Comme il est militaire et qu'il est déployé en ce moment, il est pas souvent jamais à la maison. Du coup j'ai eu la maison pour moi toute seule tout l'été et c'était un peu nul. L'avantage c'est que du coup, c'était encore l'été en Angleterre, j'ai pu aller un peu à la plage et tout ça. J'ai visité un peu le Londres sorcier, ça n'as rien à voir avec Canberra, mais c'est pas mal !
C'était un peu dur de laisser mes amis pour une nouvelle école (Poudlard, la nouvelle école. Je suis à Poufsouffle, si ça te parle.) mais putain c'est trop cool ! Les profs sont sympas (sauf certains) et je m'y plais bien. Et comme c'est un internat, je suis pas trop toute seule à la maison, ça va.
Ah oui, et en Angleterre, y'a de la NEIGE à Noël. Genre de la vraie neige. Un Noël sous la neige, t'imagines ? 
PS : Ah oui, je vais voir pour faire partie de l'équipe de Quidditch, vu que y'a pas de football. »

(décembre 1998)
« Cher journal,

Merde, ça doit bien faire un an que je t'ai pas ouvert. Des nouvelles ! Bah déjà, je redouble ma sixième année : j'ai du me chié l'année dernière en potions et... en pleins d'autres matières en fait. Du coup je retape. Bon, c'est pas grave, c'est l'année prochaine que ça sera craignos : parce que mes amis, qui sont en septième année, seront plus là l'année prochaine. Du coup je me fais des amis dans mon année, j'ai pas envie d'être toute seule.
Que dire ? Maman m'as envoyé un gros colis pour Noël avec des trucs pour le Quidditch, et un ballon de foot aussi. (Je pourrais jouer dans le parc cet été.)
J'envoie pas mal de lettres à Papa aussi, il m'en a envoyé une pour Noël, il va bien, du coup ça me rassure un peu.
Voilà, c'est pas grand chose pour une année sans avoir écrit, mais j'ai pas tant de choses que ça à raconter, faut croire. Je te tiendrais au courant si jamais j'ai quelque chose d'important à dire, du genre, une nouvelle rencontre, tout ça …

Parce que j'ai un peu relu ce que j'avais écris, et je tiens à ajouter quelque chose : EMMA CRAINT. Pire idée de ma vie.
Heureusement elle est restée en Australie, avec les mêmes gens, dans le même quartier pendant que moi, j'ai changé carrément d'hémisphère et je rencontre pleins de gens. C'est un peu plus classe, quand-même. »



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? C'est mon petit QC. ♥ 8D

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Adelaide Kane. ♥

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? J'vous aimes pas, vous êtes moches et je vous fais pas de câlins. *sait pas mentir*

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Oui, et je les regarde/relis régulièrement. :D

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Aucun, j'ai pas le temps, Legi DOMINE. /pan.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 35
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
http://img11.hostingpics.net/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

Natali ○○ I've got ways to go.
MessageSujet : Re: Natali ○○ I've got ways to go. Mar 6 Jan 2015 - 23:37

    MAIS. Elle est toute colorée, cette petite ! ♥ Je l'aime déjà, dans toute son énergie et son impatience. Et puis je remarque pas mal de trucs nouveaux que tu as essayés en créant ce perso, j'ai été (agréablement) surprise d'ailleurs. Enfin, tes personnages d'avant sont awesome, mais j'aime le fait que tu testes de nouveaux trucs. Par exemple, le style de narration au "tu" était un risque à prendre mais tu t'en sors super bien. Et c'est ton premier personnage extraverti et spontané, ça va être drôle à voir. °° Aussi, j'adore la façon de raconter l'histoire façon journal intime, c'est super simple et agréable à lire !

    Bref, tout ça pour te dire que... ta fiche est validée ! spoonmurderer

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: They say "Here comes a hurricane, trouble is her middle name!"

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 7ème année à Poufsouffle / poursuiveuse dans l'équipe de Poufsouffle.
ϟ AVATAR : Adelaide Kane.


ϟ LIENS : www. fiche.
www. liens.
www. courrier.

Natali ○○ I've got ways to go.
MessageSujet : Re: Natali ○○ I've got ways to go. Mer 7 Jan 2015 - 9:28

Eehhhh merci pour tout ces compliments blbl ♥ J'avais envie de changer un peu, de pas rester dans un « type » de personnage /pan. En tout cas je suis contente que ça plaise. ♥ Merci ♥

_________________
your eyes are sparkling with teenage fire + I'll satisfy your mad desires cause I love playing with fire and I don't wanna get burned. I love playing with fire and I don't think I'll ever learn.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Natali ○○ I've got ways to go.
MessageSujet : Re: Natali ○○ I've got ways to go.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» People do not die from suicide, they die from sadness ○ Rahel & Ether
» ○Sheeba○ Une américaine aux yeux bleus ♥ [VALIDEE]
» [flashback] Good old summer time ○ BéaOz (terminé)
» Ten thousand promises, ten thousand ways to lose... ? Oktavia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-