Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 30
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : JESSIE ▬ carry on my wayward son Ven 2 Jan 2015 - 7:28


Jessie Maxwell Joyce


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 22 avril 1971 — 27 ans.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Foway, dans le comté des Cornouailles. Ville perdue dans un coin déjà perdu d'Angleterre. Mais il aime énormément sa ville natale même s'il ne l'avouera jamais et qu'il dit préférer l'Écosse que lui a fait découvrir son ami Basile.
ϟ ANNÉE & MAISON : Employé raté au département de la coopération magique internationale — Mangemort à bon fond et pas doué échouant la plupart de ses missions — ancien Poufsouffle au grand cœur.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel — à quoi bon réfléchir quand on peut se contenter de passer un bon moment entre « amis. »
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Boix de noyer noir, plume de phénix, 25 centimètres, assez rigide.

ϟ PATRONUS : Un adorable phoque bien gras qui se dandine difficilement. Heureusement qu'en tant que mangemort, il n'a pas à l'invoquer souvent. Il a tendance à complexer à ce sujet après tout.

ϟ AMORTENTIA : Une odeur de caramel fait maison, d'irish coffee encore chaud et de bord de mer venteux qui lui rappelle ses vacances en Cornouailles.

ϟ ÉPOUVANTARD : Gollum — Depuis qu'il a lu le Seigneur des Anneaux étant petit, il a une peur bleue de la créature qui a ses yeux ressemble simplement à un elfe de maison atteint de folie.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Bellatrix Lestrange — À la base sur un coup de tête parce que bon, être mangemort c'est vachement classe. Surtout le tatouage. Et puis parce qu'à partir d'un moment on n'a plus vraiment le choix. On suit ou on meurt. Et puis, il faut avouer que mamie Bella a un côté vachement rock.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Philéas Folengrain — Officiellement. Il travaille au ministère après tout. Mais officieusement, il a également beaucoup d'admiration pour la capacité à de Celui-qui-sait à mettre tout le monde mal à l'aise. Faut avouer que c'est vachement classe quand même.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sucré — Tout le monde le sait : rien ne vaut un bon paquet de bonbons de chez Honeydukes.

ϟ BUT DANS LA VIE : Visiter la Terre du Milieu. Rencontrer le roi du Gondor. Partir à l'aventure avec des nains. Faire une fête dans la Comté entouré de hobbits. Apprendre à tirer à l'arc avec Legolas. Bon d'accord. Plus sérieusement, aller à Azkaban pour s'en échapper. Vivre une année de plus. Adopter un poisson rouge qui survivrait plus d'un mois.
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Du sang-mêlé. Du coup, il évite de s'attarder sur le sujet pour ne pas avoir de problème. C'est ça le souci quand on est mangemort. On est censé être pur, parfait, sans la moindre trace de molduserie dans les veines. Mais bon, c'est un échec. Merci papa, merci maman. Vous auriez pu faire mieux – ou pas.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Il y a quelques années, il avait un hibou. Seulement, celui-ci a trouvé que sa grand-mère le nourrissait mieux et a décidé d'élire domicile chez elle. Conclusion, il est obligé de se déplacer à la poste ou emprunter celui de quelqu'un d'autre quand il veut poster du courrier. Comme quoi, il est vraiment pas doué. En même temps, il n'arrive déjà pas à s'occuper de lui-même alors d'un animal. Il faut pas rêver.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Se drogue occasionnellement, surtout en soirée, mais fait en sorte qu'aucun mangemort ne soit au courant. Porte souvent des lunettes de soleil parce qu'il adore ça. A toujours des cigarettes dans sa poche. Se balade en Harley Davinson même si c'est tout sauf discret. Couvert de tatouages. Voit en Voldemort l'image de Sauron et l'a rejoint pour ça.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Il a une bouille d'ange Jessie. Quand on le voit dans la rue, on n'irait pas s'imaginer qu'il est capable de tuer quelqu'un de sang-froid – et pourtant c'est le cas. À croire que ça des avantages d'avoir l'air innocent. Parfois il se demande à quoi tout ça est dû. Alors il se regarde dans un miroir, cherchant le point capable berner tout le monde mais il ne le voit pas, persuadé qu'il a le physique le plus banal au monde. Il a cette peau blanche, qui rougit facilement dès qu'il est exposé au froid ou à la chaleur, cette peau si peu pratique qu'il déteste tant. Cette peau tachée, depuis si longtemps couverte de tatouages. Parce qu'il n'a jamais aimé l'idée de la laisser naturel. Il a toujours eu ce besoin de la marquer, même si ça fait mal. Alors il est régulièrement passé chez le tatoueur – bien qu'il se soit calme là-dessus depuis quelque temps. Ils sont des avantages tous ces dessins couvrant son corps. Ils cachent la marque des Ténèbres présentes depuis longtemps sur son avant-droit gauche. Et puis il a ces cheveux noirs, un peu trop longs, jamais coiffés. Il ne s'amuse pas à les entretenir. Parfois, il lui arrive de les coiffer mais ça s'arrête à là. Aussi loin qu'il s'en rappelle, ils lui ont toujours arrivés au niveau des épaules. Il n'a pas changé de coupe de cheveux depuis une éternité. Pourquoi s'embêter avec quelque chose d'aussi futile quand on a bien mieux à faire. Alors il cherche à comprendre ce qui peut jouer au niveau de son visage. Il ressemble à un gamin imberbe, peut-être que ça vient de là. Ou alors de ses yeux vert bleu. Non, il ne sait définitivement pas.

Alors il a posé la question à sa grand-mère une fois. Il a cherché à savoir pourquoi il renvoie cette image aux autres. Et elle lui a répondu quelque chose à laquelle il n'avait même pas pris le temps de penser. C'est ces expressions qu'il affiche au quotidien qui en sont la cause. Il est toujours en train de sourire Jessie, toujours en train de rire. Aller jusqu'à dire qu'il reflète la fois de vivre serait une erreur le concernant, mais on peut pourtant dire qu'on retrouve en lui l'image d'une personne toujours motivée à s'amuser, toujours douce et compréhensive envers les autres. Alors bien sûr, il pense que c'est faux, mais ce n'est pas le cas. Il n'est pas assez malin pour chercher ses émotions. Il le fait très mal. Son visage est toujours un reflet parfait de ce qu'il pense, de ce qu'il ressent. Souvent, il le nie. Il déteste cette idée et ne s'y fera sûrement jamais. Sauf que la vérité est là. Et c'est finalement ça qui lui donne l'air si innocent. Ses sourires, ses petits regards remplis d'idées lumineuses qu'il faut tout de suite refuser avant de se retrouver embarqué dans une expédition qui dépasserait la bonne entente.

On peut sûrement parler de son style vestimentaire, bien qu'il n'y ait pas grand-chose à dire à ce sujet, mis à part qu'il ne plaît pas du tout à sa grand-mère. Elle lui crie dessus depuis des années pour ça. Elle tente de lui couper les cheveux, quitte à lui mettre un somnifère dans son verre en plein repas. Elle serait prête à le déshériter pour ça. Il pourrait s'habiller comme il voudrait, avec son corps fin et sa petite taille. Mais non, il refuse. Il ne ressemble à rien, qu'elle dit, avec ses tee-shirts bizarres ou ses sacro-saintes chemises à carreaux. Mais il s'en fiche. C'est confortable, bien plus que les costumes qu'il est parfois obligé de mettre pour aller au travail, ou que sa cape de mangemort ridicule et encombrante. Parce que oui, il s'habille comme un moldu depuis des années Jessie et avouera sans le moindre complexe qu'ils ont tout compris à la vie sur ce point-là. Lui qui adore les casquettes et les lunettes de soleil ne peut définitivement pas aimer l'idée de porter des chapeaux pointus toute sa vie.




psychologie

ϟ AIME : Le metal. Boire des bières à longueur de journée. System of a Down. Sa Harley Davinson. Dormir toute la journée. Tenter d'organiser des soirées mangemorts sans succès. Plaisanter. Faire les blagues les moins drôles au monde. Dessiner. L'art contemporain. Kansas – le groupe de musique.. Passer du temps en Écosse pour goûter la spécialité locale – le scotch. Le Seigneur des Anneaux. Aller dans des boîtes gays pour danser. Draguer des filles sans raison. Les séries comiques. Korn. Chanter des vieux rock dans la voiture de Basile. Se faire de nouveaux tatouages. Sympathiser avec de nouvelles personnes dans les bars. Alice Cooper. Les high five. Écrire des chansons sur la vie, la mort et les malheurs de l'humanité. Fumer des cigarettes en regardant les étoiles. Tuer des gens, parfois voire souvent. Sauron. Les films de mafieux. Le whisky. Le hard rock. Les tempêtes de neige. Sepultura. Metallica. Se prendre une cuite après une mission. Aller à des concerts. Dépenser tout son argent en achat de CD. Nettoyer sa moto. Porter des vestes en cuir. Lancer des défis. Passer des heures avec ses amis à parler de tout et de rien. Que personne ne le prenne pour un mangemort. ACDC. Aller au zoo et regarder les animaux en attendant qu'ils fassent quelque chose d'intéressant. Tous ceux ayant été à Poufsouffle – familly forever. Lire des magazines de musique moldus. Faire la fête. En organiser dans son appartement au grand malheur de ses voisins. Faire des conneries. Mettre de la musique dès qu'il rentre chez lui. Cuisiner des plats asiatiques. Se balader dans Londres. Passer des heures dans des musées sans forcément comprendre ce qu'il voit. Aller au cinéma. Lire des bouquins de fantaisies ou de science-fictions. Iron Maiden. Vivre au jour le jour. Faire de nouvelles résolutions. Parier avec lui-même quand est-ce que Basile comprendra qu'il est un mangemort. Faire des cadeaux sans raison apparente. Se lever quand il fait nuit. Raconter sa vie à sa grand-mère qui est très compréhensive. Manger toujours plus de bonbons. Nietzsche.

ϟ N'AIME PAS : Le soleil. Se coiffer. Chercher à comprendre les problèmes du ministère. Être privé de sommeil. Les elfes du Seigneur des Anneaux. Sa cape de mangemort – pas pratique. Son boulot. Les bars vides. Les gogelins. Devoir courir. Attendre des heures. Les interdictions de fumer. La chaleur. Les hiboux de sa mère. Quand elle insiste pour qu'il se marie. Perdre ses défis. La plupart des gens malgré son côté sociable. Les films d'horreur. Les fantômes. Avoir moins de six heures de sommeil. Faire du sport. Ceux qui n'aiment pas ses blagues. Oublier ses soirées. Le Deus Ex Machina – trop à la mode. Les repas de familles. La musique classique. Qu'on lui parle d'Harry Potter. Porter un costume. Les mauvaises bières. Être malade et devoir aller à l'hôpital. L'idée de vivre vieux. Qu'on le batte aux jeux vidéos. La pop qui passe à la radio. Les préjugés sur les Poufsouffles. La malbouffe. Ne pas vivre dans le Mordor. Boire de l'eau. Chanter faux. Le manichéisme. La haine envers les mangemorts qu'il trouve injustifié. Ses collègues trop sérieux. Les cendriers pleins. La lumière quand il dort. Les odeurs de plantes. Ceux qui pensent que la viande est meilleure que le poisson. Qu'on le prenne pour un con. Les histoires d'amour. Les magasins bondés. Rater un dessin. Devoir lire des choses qu'il n'apprécie pas – des rapports par exemple. La SEPPOM et tous les nouveaux délires du ministère de la magie. Devoir réparer les dégâts des autres. Avoir à envoyer des hiboux aux ministères des autres pays. Les gens qui sont allés à Beauxbâtons. L'été – les journées sont trop longues. Les débuts de semaine. Ne plus avoir de café. Les dessins animés. Ne pas être libre de ses actes.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; C'est encore un grand gamin Jessie, même s'il n'est pas vraiment ce qu'on pourrait qualifier d'innocent. Le genre de personnes qu'on ne croit pas quand il annonce avoir vingt-sept ans. Alors on se dit qu'il a un problème dans sa tête. Parce que même si c'est bien de garder son âme d'enfant, il y a un moment où il faut apprendre à grandir. Et il faut croire que ça ne lui est pas encore arrivé. Il voit les choses différemment de quelqu'un ayant acquis de la maturité. Et ce n'est pas sa faute. Il accusera sûrement ses parents d'avoir causé un pseudo-traumatisme chez lui pour ne pas être responsable de son comportement. Mais ce n'est pas tout. Parce que s'il n'y avait que ça, il pourrait facilement passer pour quelqu'un d'intelligent et ce n'est que rarement le cas. Pas qu'il ne le soit pas – au contraire – mais il renvoie tellement aux autres l'image d'un mec vraiment pas malin que la plupart des gens ont arrêté de penser qu'il devait donner son avis. Oui c'est triste, mais ils 'en fiche. De toute façon, il se fiche pas mal de passer pour quelqu'un d'assez stupide. L'important est loin d'être là. Rien n'est vraiment important de toute façon. Les autres ne sont pas plus doués que lui. C'est ce qu'il pense, et qui est assez loin de l'avis général. Même s'il n'a pas le titre de catastrophe ambulante, il pourrait facilement se voir attribuer celui de boulot de service, et ça sans bouger du canapé. Parce que c'est lui le mec en soirée qui propose toujours une centaine d'idées toutes plus absurdes les unes que les autres.

Mais ce n'est pas grave. On lui pardonne toujours pour une simple raison. C'est définitivement le bon ami Jessie. C'est le mec gentil à qui on n'a pas peur de se confier, c'est le mec attentionné qui fera tout pour aider ceux à qui il tient en cas de besoin, c'est le mec entêté qui cherchera pendant des heures un moyen d'arranger les choses. Et malgré tout le mal qu'il est capable de faire, il ne changera jamais cette partie de son caractère. Parce qu'après tout, c'est son éducation. Ses parents lui ont appris à tenir à ses proches, lui ont répété des milliers de fois qu'il devait y faire attention. Un ami est la chose la plus précieuse au monde. C'est quelqu'un de loyal, prêt à tout pour les gens à qui il tient. Il ne trahit jamais personne, ou du moins il essaye. Et c'est peut-être la raison qui fait qu'il reste encore chez les mangemorts après s'en être lassé. C'est une famille finalement, et personne ne devrait avoir le droit d'abandonner sa famille.

Sa loyauté à toute épreuve n'est pas la seule chose qui fait de lui un bon ami. Parce que même si c'est bien d'être là quand la personne a des problèmes, ce n'est pas suffisant. Et ça, il l'a toujours compris Jessie. Les amis, c'est fait pour passer de bons moments ensemble, autrement dit pour faire la fête. Alors quand il est question d'organiser une soirée, d'inviter plein de personnes, de trouver des activités ou de boire un verre de plus, il sera toujours partant. C'est convivial, c'est l'amitié. Depuis tout petit, il rêve de ces soirées beuveries comme celles du Seigneur des Anneaux. Maintenant qu'il est grand, il n'est plus question d'hésiter pour s'amuser. Il profite peut-être des avantages que lui procurent la majorité depuis trop longtemps mais il s'en fiche. S'il y a une chose à savoir, c'est qu'on trouvera toujours quelqu'un de partant. C'est de bons camarades. Mais il faut avouer que ce n'est pas désagréable de passer une soirée en sa compagnie. Il est toujours partant pour entreprendre n'importe quelle idée – même les plus irréalisables. Alors que demander de plus qu'un compagnon jovial, toujours de bonnes humeurs.

Il ne faut pas croire qu'il est simplement un gros bisounours. Il est beaucoup plus compliqué que ça. Parce que même si la première impression qu'on a de lui est plutôt bonne, celle d'une personne simple et aimante, ce n'est pas entièrement le cas. Ce n'est pas un hasard s'il a décidé de rejoindre les mangemorts – bien que ce choix soit en partie dicté par des raisons non valables, les plus stupides du monde. Mais c'est qu'il ne dit pas, ce que peu de personnes savent, c'est son opinion sur la vie. Ça fait bien longtemps qu'il a complètement perdu espoir en la société, et qu'il tente de la changer. Bien sûr, il est un peu con parce que ce n'est pas en s'engageant dans une cause aussi sectaire que celle des mangemorts qu'il parviendra à ses fins, à son utopie. Mais au moins, il peut se vanter d'avoir essayé, de ne pas être resté là les bras croisés en attendant que les politiciens s'en occupent. Au final, il n'a pas un mauvais fond Jessie. Il est juste bizarre, il vit dans son monde. On lui reproche souvent d'ailleurs, on lui dit qu'il est trop passionné pour son propre bien. Et ce n'est pas faux. Tout ses proches connaissent son obsession bien trop marquée pour l'univers de Tolkien, mais il y en a d'autres. Beaucoup d'autres. Il est l'exemple même de quand les passions deviennent problématiques.

Mais même si c'est sûrement son défaut le plus flagrant, ce n'est pas le seul. Il y en a une multitude qui font de Jessie une personne parfois difficile à supporter. Il ne permet pas à grand monde de le contredire, surtout quand il s'agit de quelque chose auquel il tient réellement. Et puis, il a peut-être trop d'énergies, il est peut-être un peu motivé pour faire des choses qui ne le concernent pas. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui accompagnent leur meilleur ami en mission juste pour passer le temps. Mais si, lui il le fait. Ça l'amuse, il ressent un besoin constant d'occuper sa vie avec de la camaraderie ou des aventures épiques. Évidemment, c'est un peu un échec alors il perd de plus en plus espoir de voir son rêve se réaliser. Alors oui, avoir un ami trop enthousiaste n'est peut-être pas simple tous les jours. Mais on s'y habitue, on apprend à vivre avec. À un moment, on se rend compte qu'on n'a pas vraiment le choix. Et pourtant, des fois on aimerait. Surtout quand cet ami en particulier est comme lui, un expert en matière de blagues pas drôles, le genre de nullités qui donneraient envie à n'importe qui de partir tout simplement, en le laissant là. Seul avec ses conneries.



histoire

    I dreamed I saw Joe Hill last night, alive as you and me. Says I "But Joe, you're ten years dead" – "I never died" says he.
    — Maman. On peut changer de chanson ?
    — Mais mon chéri, tu sais bien que non. Cette chanson elle est sacrée.
    — Mais elle est nulle. Le gamin boude, croise les bras avant de recommencer à dessiner, allongé sur le sol.
    Il sait que ses demandes ne changeront rien, il sait que sa mère ne cédera jamais à ce caprice. Alors inconsciemment, il se met à la chantonner. Cette chanson, il la connaît par cœur après tout. Et puis, une assiette se pose à côté de lui, pleine de gâteaux tout droit sorti du four, préparé par son père avec amour. Il lève alors les yeux vers ses parents, fumant dans le canapé. L'appartement sent les huiles essentielles, le soleil passe à travers les carreaux que sa mère a décoré de grandes fleurs. C'est une après-midi normale.

Ses parents se sont rencontrés à Woostock, lors des vacances de son père Ils se sont se sont embrassés la première fois lorsque Joan Baez chante cette chanson. Et les trois jours suivants ne sont que paix et amour, comme le voulaient les organisateurs du festival de musique le plus mythique de tous les temps. Et puis, ne voulant pas se quitter, sa mère a décidé de le suivre sur un coup de tête aux Cornouailles, quittant son pays natal et sa famille de sorciers sans le moindre regret. Et l'amour fou continue tout simplement, pendant deux ans, de la façon la plus simple qu'il soit. Seulement voilà, ce genre d'existence ne peut pas durer éternellement. Quand on s'aime sans prendre en compte le monde extérieur, il ne faut pas s'étonner que ça explose à un moment. Et chez les Joyce, cette fin du rêve s'est caractérisé par la naissance d'un gentil et adorable bébé. Alors forcément, ils le voient comme une victoire cet enfant, la preuve d'un attachement désormais inébranlable. Ils ont à peine vingt-et-un ans et leurs vies se retrouvent scellées à jamais ensemble. Quelle vie. Il a entendu cette histoire une centaine de fois Jessie. Et tout ce romantisme aujourd'hui le dégoûte.

Il n'a pas eu ce qu'on peut appeler une enfance classique. Ses parents sont des originaux, même chez les sorciers. Des hippies habitants une ville perdue dans le comté des Cornouailles, des personnes à peine adultes cherchant à éduquer leur progéniture sans avoir eux-même acquis de la maturité. Alors il ne faut pas s'étonner qu'aujourd'hui il ait un problème Jessie. Il n'est juste que le reflet des adultes qui l'ont mis au monde. Mais ça ne le dérange pas. Il n'a jamais nié les aimer. C'est ses parents après tout. Il dit juste avec le recul que vivre des parents ayant un attrait marqué pour les drogues n'est sûrement pas ce qu'il y a de plus sain pour un enfant. Ça les normalise, tout comme l'alcool qui était chose courante dès que quelqu'un passait les voir à l'appartement. Ses parents ont également toujours été trop laxistes, l'ont toujours laissé faire ce qu'il voulait. Sauf être violent. Non, il faut aimer tout le monde. Foutaises. Lui il aime que le Seigneur des Anneaux après tout.

    — Jessie, lâche ton livre et viens aider ta mère.
    Le gamin est allongé sur son lit depuis des heures, trop occupé à relire pour la énième fois le Hobbit. Le livre est un peu abîmé à force de l'avoir lu, les coins sont un peu cornés mais il s'en fiche. C'est son premier bouquin, son histoire favorite. Les contes de Beeble Le Barbe sont nuls à côté.
    — Non c'est mort, je finis le chapitre.
    Son père le regarde, fier de voir son enfant passionné.
    — D'accord, prends ton temps. Mais elle a aussi reçu ta lettre pour Poudlard.

Il saute de son lit, gardant son livre à la main pour courir dans la cuisine et attraper la lettre que sa mère lui tend en souriant. Dans quelques mois il part pour l'école de Sorcellerie. Ça fait déjà assez longtemps qu'il a découvert l'existence de ses pouvoirs. Quand on vit dans une famille de sorciers, ça n'a rien d'étonnant. Il est pressé Jessie, pressé de commencer une nouvelle vie. Parce qu'il n'aime pas spécialement son quotidien à Foway. Rien n'est drôle, personne ne sait s'amuser. Il a l'impression d'être un nain perdu parmi les elfes, pas à sa place dans ce monde. Alors il espère que ça va changer, que Poudlard sera bien même s'il n'en doute pas. Toutes ses années passées dans une école moldu ont été pour lui un calvaire. Il se souvient de tout. Et ça n'a jamais été de sa faute. Déjà, il y a la différence de monde, lui il est habitué à tout ce qui est sorcellerie et eux se contentent d'être de simples moldus. Puis, être le fils des hippies du coin, restés bloquer dans les années 60, ce n'est pas facile. Les gens le jugent parfois – souvent même – mais au final ça ne le gêne pas. Ça ne l'empêche pas de s'entendre avec eux, d'apprécier leur présence. C'est juste que sur le long terme, ça l'ennuie, il se lasse. Il est incapable de supporter un de ses amis sur la durée.

    — C'est la capitale du Gondor, me dis pas que tu connais pas !
    Il n'en revient pas Jessie, que quelqu'un puisse ignorer ce qu'est Minas Tirith. Pourtant il l'apprécie, ce gamin – un écossais appelé Basile – avec qui il a sympathisé pendant plusieurs heures dans le train en direction de Poudlard. Parce que malgré l'appréhension, tout s'est bien passé après que ses parents l'aient déposé à la gare de Londres.
    — Bon tu sais quoi, c'est pas grave. Je te passerais les Seigneurs des Anneaux. Ils sont dans ma valise.
    Ne jamais partir sans, ça serait du sacrilège, un blasphème. Et puis, il faut être patient avec les incultes. Ils sont gentils, il suffit de les éduquer. Et c'est à ce moment-là qu'il espère être dans la même maison que son nouvel ami. Qu'est-ce qu'ils s'amuseraient ensemble.

Poufsouffle c'est la vie. Une deuxième famille drôle, gentille toujours partante pour s'amuser. Il n'aurait jamais imaginé que Poudlard serait aussi bien. Tout est plus simple, ils peuvent faire de la magie quand ils veulent, c'est un peu son rêve. Parce que oui, depuis tout petit il rêve d'un monde parfait, un monde rempli de créatures magiques et il l'a enfin trouvé. Lui qui a toujours été éloigné de la communauté magique – mis à part de sa grand-mère veuve depuis longtemps – pour des soucis de bonnes ententes familiales, il est ravie. Alors ça le change, il trouve ça merveilleux. Il a des amis Jessie, il est sociable après tout, et toujours partie pour s'amuser, faire la fête. Il aide les autres aussi, quand c'est dans ses capacités. Et très souvent, il se fait aider. La vie en communauté, il n'y a que ça de vrai. Il adore l'idée de faire partie d'un groupe. Et puis, il y a Basile. Basile, ce mec qu'il a rencontré dans le Poudlard Express est juste géniale. Il est super juste pour la musique qu'il écoute. Lui qui est habitué dans sa famille au rock psychédélique ou autre dérivé du genre n'a quasiment jamais écouté de métal de sa vie. Et là, c'est la révélation. Meilleur style de musique au monde.

Et à côté de tout ça, il y a ses parents, toujours aussi gentils, toujours aussi adorables qu'il voit quand il rentre en Cornouailles pour les vacances. Fatiguant, éreintant. Il les aime après tout, mais ils a de plus en plus de mal à supporter leur vision trop positive de la vie. Parce qu'il est réaliste Jessie, peut-être un peu trop. Plus les années passent et plus il arrête de penser que l'humanité n'ait la moindre chance. Alors forcément, ils s'engueulent. Parfois, des amis de la famille essayent de les rassurer, lui explique c'est une sorte de crise d'adolescence. Mais c'est différent. C'est juste qu'il vit avec son temps. Avoir des parents ne vivant que pour la paix, l'amour et l'espoir d'une société meilleure ne signifie pas qu'il aura la même façon de penser. Bien au contraire, il se rend compte maintenant qu'il a sûrement été plus blasé qu'autre chose par les rêves de ses parents. C'est ce qu'il l'a rendu si négatif, si catégorique quand il s'agit de son point de vue.

    — Le ministère ?
    — Mais mon chéri, pourquoi ? Tu veux pas plutôt essayer de percer dans la musique ?
    — Ou de devenir dessinateur ?
    — Non.
    — Mais Jessie, tu détestes la politique.
    Ce n'est pas une partie de plaisir d'annoncer à ses deux parents – qui n'apprécient pas du tout la politique du ministère de la magie – qu'il a décidé de devenir employé au département de la coopération magique internationale. Ils ne comprennent juste pas. Bien sûr, c'est ce qui lui convient le plus. Être sociable, parler avec des gens d'ailleurs, entretenir des relations, organiser des choses.

La routine s'installe quand on commence un travail aussi chiant qu'employé du ministère. On s'ennuie rapidement, surtout dans son cas. Parce qu'il déteste cette vie après tout, il déteste devoir faire la même chose chaque jour. Mais il n'a pas le choix. Il aurait peut-être dû écouter ses parents, faire quelque chose d'artistique, mais il ne les a pas écouté. Au final, personne ne l'entendra jamais dire qu'il aime son métier, parce que ce n'est pas le cas. Sa vie n'est pas si nulle après tout. C'est pas parce qu'on a un métier ennuyeux à mourir que le reste doit ressembler à ça. Il y a toujours de bons moments, de bonnes soirées passées dans un bar à boire des bières, des concerts de métal, des moments où il accompagne Basile en mission pendant des heures pour lui tenir gentiment compagnie, faire des réunions entre ancien Poufsouffle par plaisir de tous se revoir. Alors oui, finalement il s'amuse bien. Ou du moins, il s'amuse comme il peut. Et puis, dans tous les cas, s'il s'ennuie vraiment, il peut toujours relire le Seigneur des Anneaux comme assez régulièrement au boulot – ou un autre bouquin, il n'a évidemment pas lu que ça dans sa vie.

Et puis il y a sa vie secrète, sa vie qu'il cache par tous les moyens. Parce que bon, personne n'est assez fou pour se vanter d'être un mangemort, mais quand en plus on a un meilleur ami auror, ce serait vraiment du suicide. Et pourtant, il les a rejoints, pour des raisons assez obscures que personne ne comprend. Au final, on pourrait sûrement croire à une erreur, même si c'est plus compliqué que ça. Certains pourraient penser que c'est logique. Une personne ayant aussi peu confiance en l'humanité pourrait facilement passer du côté obscur de la force. Il est le bon sujet pour, bien que pas fondamentalement méchant. Mais ce n'est pas important ça, un détail sans importance. Souvent il se demande, il se pose la question et y réfléchit pendant des heures. Qu'est-ce qui serait le plus gênant : que ses parents l'apprennent ou que ça soit Basile. Au final, il finit souvent par conclure que ses parents réagiraient plus mal que l'auror. Eux qui passent leur vie à défendre que la paix est l'avenir du monde serait détruits d'apprendre que leur fils unique s'est mis à tuer des gens.

    — Hiro îth ab 'wanath.
    Le corps de sa victime tombe sur le sol alors qu'il prononce solennellement ces paroles, comme à chaque fois qu'il tue quelqu'un.
    — Mais qu'est-ce que tu racontes ?
    — C'est de l'elfique !
    L'autre mangemort avec qui il est parti en mission hallucine. Tout le monde sait que Jessie est bizarre, mais là il bat des records. Comme souvent, il est trop excentrique pour son bien. Mais il s'y habitue, il n'y fait plus attention. De toute façon, dans le pire des cas, il n'a qu'à appeler Basile pour lui proposer d'aller boire un verre après le travail, histoire de se changer tous les esprits. Drôle de vie, triste vie. Il s'en fiche de tout ça.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Je rentre dans la secte de ceux ayant un cinquième compte.

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Kellin Quinn. Le mec inconnu de base, chanteur de Sleeping With Sirens.

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? LOVE. ♥

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Je lirais/regarderais Harry Potter jusqu'à ma mort. (Et si y'a une vie après la mort, je propose une ird (in real death) Legi dans l'au-delà pour continuer à les voir.)

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Quatre autre je crois. Mais love Legi quoi.


_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Chou, Andy, Dis-moi oui, Andy, Chou, Andy, Dis-moi oui, Chéri

ϟ ÂGE : 15
ϟ FONCTION : 2eme Année Poufsouffle - Batteuse dans l'équipe de Poufsouffle
ϟ AVATAR : Dakota Fanning


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Ven 2 Jan 2015 - 10:19

Je connais pas le chanteur, mais il est trop choupi, il a une bonne tête de rigolo.

Je sais pas comment on fait pour toujours avoir un lien de fifous de la street. Hâte de lire la suite ! Keurkeur.

_________________
So tell me what you want,
what you really really want. I wanna, I wanna, I wanna, I wanna, I wanna really, really wanna zigazig ha.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Septième année à Pouffsoufle
ϟ AVATAR : Dylan O'Brien
ϟ ABSENCE ? : Absence réduite pendant les vacances.



ϟ LIENS : Once upon a time; The Scorpion & the Frog; Serious ? I have a letter !


JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Ven 2 Jan 2015 - 15:53

Aaaaaaah Kelin Quinn !  soinlovewithacat Merveilleux choix d'avatar ! 
Et rebienvenue ! Bonne.chance pour la suite de ta fiche, qui commence bien ! :3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 30
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Ven 2 Jan 2015 - 21:50

    Andy ▬ Après la bromance et les bro ultra virils, on a enfin réussi à faire une amitié normale (bien que la plus maladroite au monde.) Tout ça promet d'être super génial. ♥

    Noah ▬ MERCI. ♥ Oui, Kellin Quinn est super méga trop cool.

_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 35
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
http://img11.hostingpics.net/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Dim 4 Jan 2015 - 13:34

    Je trouve ça absolument brillant de faire un mangemort meilleur ami avec un auror. ♥ Jessie est étrange, j'aime beaucoup son côté tout pas doué et surtout ses parents qui sont absolument géniaux (et qui ont du le traumatiser, Freud serait heureux de psychanalyser Jessie). Même si sa décision de devenir mangemort semble assez obscure, elle est bien expliquée et logique au final. ♥

    Je valide cette jolie fiche, et ce cinquième (OMG) compte ! Tu es folle ! Je t'aime. soinlovewithacat weheartitbeaucoup

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 30
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Dim 4 Jan 2015 - 21:50

    Merci Chips. ♥ Contente que Jessie te plaise. J'ai enfin réussi à faire un mangemort. (Qui peut rentrer aux clubs de ceux qui le sont devenu pour de mauvaises raisons mais passons.)
    Et je suis pas folle. C'est Legi qui est vicieux et qui nous incite à faire plein de comptes. ♥

_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son Mer 25 Fév 2015 - 17:33


Outre le fait que je suis traumatisée des phoques, je veux que le poisson rouge qui survivra plus d'un mois porte un nom qui soit un hommage à ma personne (si si je suis sérieuse). Après lecture de la fiche, je pense que j'aime bien Jessie. C'est un Poufsouffle d'une autre génération que celle de Clément (et sérieusement je me demande quel lien on pourrait concocter pour les deux), c'est un Poufsouffle qui n'a pas des cœurs à la place des yeux et qui est vivant. Sa passion pour LOTR est saine et même si ça peut parfois sembler envahissant y a totalement des gens comme ça qui par exemple te bassineront avec les chevaux non stop parce qu'ils aiment ça et toi non – enfin avant tu t'en fichais mais maintenant tu les détestes carrément (oui ça sent le vécu).
Je sais pas ce que tu as prévu pour lui par la suite mais j'espère qu'il aura une chance de s'en sortir.
(sinon javais dans ma tête « Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson » tout le long de ta fiche)
Contenu sponsorisé


JESSIE ▬ carry on my wayward son
MessageSujet : Re: JESSIE ▬ carry on my wayward son

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JESSIE ▬ carry on my wayward son
» Carry On my wayward Son
» Carry On my wayward Son
» Carry On My Wayward Son ? Luus & Sven
» JESSIE ▬ one ring to rule them all

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-