Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better, remember to let her into your heart, then you can start to make it better

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiant à Serpentard, 6 année.
ϟ AVATAR : Ki Hong Lee


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Ven 2 Jan 2015 - 0:04

Love is strong
and you're so sweet

Il contemple les sacs jetés un peu partout aux quatre coins de sa chambre. Il n'en revient pas Jude, que ses amis ont été assez fous pour accepter de l'accompagner chez lui à Lahinch. Il s'attendait à des refus bien mérités parce qu'après toutes ses idées ne sont pas toujours les meilleures. Après l'épisode du parc, il aurait pensé qu'ils se seraient méfié. Mais il n'y a aucune trace d'intelligence dans les membres de sa bande. Le bonheur à l'état pur. Des vacances de Noël parfaites. Ils vont s'amuser comme jamais, il le compte bien. Mais la question qu'il se pose actuellement concerne leur soirée, ou plutôt l'endroit où ils vont la passer. Parce qu'il a prévu l'occupation Jude, il a suffisamment d'alcool dans sa chambre pour voir à coup sûr son bro complètement déchiré et pouvoir essayer de le faire finir dans le même lit que Elliot – chose qui risque d'arriver de toute façon vu que sa chambre n'a pas suffisamment de matelas pour tout le monde et que les garçons ne comptent définitivement pas dormir ensemble.

Durant un instant, il envisage le fait d'aller passé la soirée sur la plage, autour d'un feu de camp. Puis il se rappelle de ses amis, qui vont immédiatement et catégoriquement refuser. Il fait froid dehors, ils prévoiraient même de la neige d'après son père passé rapidement les voir une heure plus tôt avant de courir se réfugier chez son oncle, persuadé que les amis de son unique fils ne peuvent pas avoir un niveau intellectuel grandement plus élevé que lui. Il décide donc de passer la soirée dans le salon. La pièce est suffisamment chauffée pour que Balthazar ne se plaigne pas de la température, et ils ne seront pas obligés d'être emmitouflé dans leurs manteaux, avec des écharpes, bonnets et gants qui les empêcheraient de boire correctement. Alors c'est pour ça qu'une fois la question du lieu réglé, il dépose toutes les bouteilles sur la table du salon. Maintenant, ils peuvent commencer à boire, à s'amuser, ce que le pseudo-asiatique fait immédiatement en se servant un verre de whiskey. On est irlandais, ou on ne l'est pas. Dans son cas, son appartenance à cette glorieuse nation n'était plus à prouver.

Il regarde Hazel qui vient d'arriver dans la salle. Elle est toute mignonne sa meilleure amie. Sans pouvoir s'en empêcher, il l'imagine avec le super cadeau de Noël qu'il lui a acheté. Il les imagine tous avec ces cadeaux parfaits qui montrent à quel point il tient à montrer au monde que ce sont ses amis, les siens, sa bande de potes. Et son manque de cerveau. Mais là encore, ce n'est un secret pour personne.

    — Alors les gars, prêts pour une soirée de ouf ? Il tend un verre rempli à Elliot. Parce que bon, il doit servir sa compatriote en premier, et ça bien avant son bro ou l'autre américaine qu'ils autorisent à traîner avec eux. Allez, cul sec. Fais honneur à notre patrie. Deux minutes, une gorgée de whiskey et c'est déjà l'avalanche de conneries. Mais ils ont l'habitude les autres, ils le supportent depuis des années maintenant. Il pourrait gagner un prix Nobel dans ce domaine. Et vous servez vous. L'hôte ingrat, incapable de servir ses propres potes. Mais il n'y peut rien, ça lui rappelle trop de souvenirs, de son dernier été à travailler dans un bar.

Et en voilà encore une, de soirée qui commence bien. Ils sont les meilleurs pour ça. Il ne manque que Galaad et ça serait parfait. Mais dommage, le guitariste n'est pas là. Il jette un regard à son meilleur pote qui porte un pull de Noël. Sérieux. Un pull de Noël. Il n'a trouvé que ça. Comment il peut espérer pouvoir un jour draguer Elliot – quoi qu'il n'en ait pas réellement besoin – avec un pull pareil. Il lui manque vraiment une case à ce gallois. Déjà qu'il se balade la plupart du temps habillé comme David Bowie. Cette veste était sûrement le plus beau cadeau que la rousse pouvait lui faire.

    — T'es sérieux là bro ? Un pull de Noël ? Et t'as cru quoi ? Qu'on allait se poser près du feu et parler musique classique ? Il se laisse tomber dans le canapé. Tiens, il a faim. Il faudrait peut-être penser à manger quelque chose. D'ailleurs, vous me dites quand vous avez faim. On va faire des pizzas.

Faire des pizzas. Eux-mêmes. Son père n'a pas peur de leur autoriser à cuisiner. Parce que bon, ça a beau être le repas le plus simple de la terre, Jude bourré qui fait des pizzas, ça vaut le détour. La dernière fois, il y avait même des bouts de poivron dans la machine à café le lendemain. Mieux vaut ne pas demander la moindre explication.


_________________

Remember when they said that what we want can never be done
When it all comes crashing down
we'll do what we want to


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I was just a sketch done with love but without the form

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Sixième année à Gryffondor
ϟ AVATAR : Zoella Sugg


ϟ LIENS : Cause I was up to play with girlies
and I was up to share my candies
That’s all I got

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Sam 3 Jan 2015 - 16:11

All I want for Christmas

Is
All three of you

« JUUUUUUUUUUUUDE ! Tes parents sont trop chouettes de nous avoir laissé la maison. » s’exclama en débarquant comme une furie Hazel. Bondissante, elle manqua de peu de sauter sur Jude pour l’étouffer d’un câlin et se contenta d’un sourire radieux. Ils venaient tout juste d’arriver mais c’était déjà la fête dans l’esprit de l’américaine. Elle avait d’ailleurs revêtu une robe rouge pétante décorée d’un col claudine blanc, assortie au large et épais bonnet de Noël fourré qui ornait sa tête. Un vrai lutin du 25 décembre.

Toujours partante pour suivre son meilleur ami dans les meilleurs – et les pires – moments, la jeune fille approuva avec vigueur sa question. Bien sûr qu’ils étaient parés pour s’amuser, ça ne pouvait en être autrement. « Oui ! On donne quand les cadeaux ? » Car bien sûr, à cette pensée, elle trépignait d’avance comme une gamine de cinq ans, mais ça ne surprendra personne dans le groupe. Hazel raffolait des surprises et des présents, il était donc naturellement logique qu’à une occasion de ce type, ses pensées prioritaires étaient pour les paquets cadeaux. Elle aimait d’ailleurs autant recevoir qu’offrir, et avait choisi avec beaucoup de soin ce qu’elle avait prévu pour ses trois compères ; même si ça lui avait pris du temps et de l’argent, elle s’en fichait pas mal parce que ce qui comptait avant tout, c’était de les gâter.

Balthazar et Elliott la suivaient et alors qu’ils prenaient leurs aises, Lynch tacla son bro sans ménagement, comme à leur habitude. « Vas-y Balth’ montre-nous comment tu fais des entrechats ! » gloussa la rouge et or en mimant avec exagération une danseuse étoile sous le nez du Serpentard. Esquivant d’avance les éventuelles pichenettes de son ami, elle se vautra sur le canapé le plus proche et observa la pièce avec une mine joyeuse.

La jeune fille grimaça en voyant la bouteille de whiskey – du pipi de chat distillé, même si elle ne le dira jamais à Jude, pour son palais trop habitué au sucré, au doux et surtout au non-alcoolisé – et observa d’un œil curieux ce qui se proposait à eux sur la table basse. Il y avait de tout ; du fort, du moins fort, du moldu, du sorcier. Hazel n’avait clairement pas l’habitude de ce genre de boissons, mais elle n’allait pas froisser Jude. Et puis il paraissait, d’après lui, que ce genre de breuvages avait des effets hilarants. Ne s’étant donc encore jamais réellement confrontée aux joies de l’éthylisme, la Gryffondor laissa son instinct la guider vers une bouteille aux couleurs chatoyantes – du rhum -, l’ouvrit et sans en renifler le contenu, versa une dose un peu trop large qu’elle noya de jus d’orange et d’ananas. Ca ne devait pas être trop mauvais.

« Bon. Santé ! » Et la jeune fille de brandir joyeusement son verre pour le délester d’une gorgée … qu’elle déglutit non sans faire une drôle de tête. Définitivement, l’alcool n’est pas fait pour elle, mais elle finira par s’y habituer avec le temps et l’euphorie. En plus Jude avait préparé de quoi faire des pizzas : rien ne pouvait donc gâcher cette parfaite soirée de Noël. « Ouh, la bonne idée. » s’enthousiasma la brunette avant de fouiller dans ses poches, se souvenant tout à coup d’un détail. Elle dégaina alors un petit boîtier jaune poussin muni d’un objectif et de plusieurs boutons, une trouvaille moldue on ne peut plus pratique et amusante – un petit cadeau de la part de sa sœur Jane -. « J’ai ramené un appareil photo d’ailleurs ! Alors sourieeeez, héhéhé. » Sans prévenir, elle visa dans le petit cadre la tête de ses trois acolytes favoris et pressa le bouton, un flash sonore les éblouissant momentanément.


_________________

I think I'm lost


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: C'était la fille du Père Noël. J'étais le fils du Père Fouettard. Elle s'appelait Marie Noël. Je m'appelais Jean Balthazar.

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Serpentard 6eme année
ϟ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Dim 4 Jan 2015 - 14:47

And may all your Christmasses
Be so wide

Balthazar détestait Noël. Sur tous les Noëls qu'il avait connu, aucun n'était un bon souvenir. Entre les fois ou ses cousins l'avaient enfermé dans le placard ou les conversations qui s'enflamment entre Daniels et Owens, le gallois ne voyait définitivement pas en quoi cette stupide fête pouvait être heureuse. Pourtant, il était à Lahinch depuis deux jours avec ses meilleurs amis pour fêter le réveillon de Noël. D'ailleurs il se prenait bien plus au jeu qui ne le laissait paraître. En effet, il avait passé sa journée à faire toutes les boutiques le long de la houle pour trouver des cadeaux pour ses amis. Ce n'était pas si simple de trouver des cadeaux pour tout le monde, mais il était plutôt content de ses trouvailles.

Au fond, Balthazar était assez anxieux vis-à-vis de cette soirée, pourtant il se doutait bien qu'avec le crew, elle ne ressemblerait sûrement en rien à celles qu'on pouvait voir dans le grand manoir de Aberystwyth, du moins il l'espérait. Pour la peine, il avait envoyé une lettre à son cousin, accompagné d'un petit cadeau de Noël qu'il avait trouvé dans un magasin de surf prêt de la grande plage. Cependant il était temps de bouger dans le salon, où Hazel foutait déjà le bordel. La remarque sur son pull ne le surprenait pas vraiment. Pour dire vrai, il s'y attendait, mais comme d'habitude il s'en fichait. De plus, le bassiste aimait réellement ce genre de vêtements et il fallait avouer que cela lui allait plutôt bien.

- Bien sûr et tu ne veux pas non plus que je fasse du pool dance avec Jude ?

Bien que la scène serait plus qu'hilarante, il était évident qu'elle n'aurait jamais lieu, même après vingt bouteilles de Whisky. Un breuvage qu'il se servit seul, puis enfila à son tour cul sec. Beaucoup de gens pensaient que Balthazar était un petit saint, pourtant il était un très bon compagnon de beuverie, surtout qu'après un certain cap il devenait tout simplement une pile électrique. Un état dans lequel il n'aimait pas vraiment se retrouver, mais dans lequel son cher ami adorait le mettre. Une fois, lors de la première cuite qu'il avait pris avec son meilleur ami, il avait passé la soirée à imiter Batman avec une couverture qui traînait dans sa chambre et même si Jude en parlait souvent, personne ne le croyait jamais. Du coup, le jeune bassiste se doutait bien que ses amis ne manqueraient pas d'immortaliser la soirée, surtout que la jeune avait apporté son appareil photo. Un rapide sourire en direction du flash, puis le garçon reprit son air blasé habituel.

- Bro. Pourquoi tu demandes si on a faim, alors que tu sais très bien la réponse ?

Le gallois était un estomac sur pattes, pour faire simple, il avait toujours faim et pourrait manger en permanence sans problème. C'est vrai qu'il pourrait très bien se lever lui même pour les faire, mais déjà il ne savait même pas utiliser un four et en plus la cuisine était terriblement loin. Par conséquent, pour faire plaisir à son ami il se resservit un verre, après tout ça fonctionne comme ça les affaires.

- Moi c'est bon, j'ai mis tous vos cadeaux sous le sapin. Enfin, pas le tien Bro, vu que tu n'en as pas.

Une petite boutade en souvenir de cette fameuse lettre qu'il avait reçu peu de temps avant Noël, une lettre à la hauteur de la stupidité de son ami, destinée au Père Noël. Balthazar avait beaucoup ri en la lisant, mais il ne pouvait pas dire si cette lettre était une blague ou sérieuse. Si elle était sérieuse, il se faisait réellement du souci pour la santé mentale de son meilleur ami.


_________________

I'm an alligator
I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader
I'll be a rock'n'rollin'
bitch for you



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Lun 5 Jan 2015 - 18:37

Lahinch

is it the place
of santa ?

Lahinch. Jude leur en avait tellement rabâché les oreilles, et les voilà qui posaient leurs affaires tranquillement. La rousse observa autour d'elle, un peu fatiguée, s'étirant comme un chat. « Attend Jude je - Grumph. » La voilà avec un verre d'alcool pur. Qu'elle boit cul sec. Pour faire plaisir à Jude. Ca lui brûle la gorge, ça chauffe jusque dans le nez, mais elle se retient de tousser. Elle ne tient pas l'alcool - dans quinze minutes, elle sera totalement ivre. En attendant, autant qu'elle profite. Ils sont là pour ça après tout. Elle z'yeute Balthazar avec son pull et a un petit sourire adorable. Elle le trouve mignon - d'un autre côté, il pourrait porter un sac poubelle qu'elle l'aimerait toujours. Les autres ont été plus sobres - elle-même ayant opté pour une robe simple noire. L'idée des pizzas, elle est pour. Hazel semble déjà totalement survolté, et ça c'est drôle. Elliot a l'impression d'avoir affaire à un vif d'or vivant. « Son pull est toujours plus beau que vos têtes. » Non, elle ne défend pas Balth - elle s'amuse juste.

La tête de Hazel quand elle boit son rhum-jus de fruit est à mourir de rire. Ce que fait d'ailleurs la rousse - exploser d'un rire bon enfant. « Le premier verre est toujours le plus difficile. Le deuxième passe mieux » la taquine t-elle en resservant des verres et en les offrant à ses amis. Elle se penche vers Balth pour le lui donner quand le flash l'aveugle totalement. Elle grommelle - Hazel et ses manies, hein ! « Tu comptes nous bombarder toute la soirée ? Comptes-sur moi pour prendre des photos de toi aussi. » Elliot se glisse près du sapin et dépose enfin les cadeaux, emballés dans du joli papier de soie vert et argent pour les garçons, et or et rouge pour Hazel. Un coup d'oeil vers les autres paquets et elle ricane. « Jude est pas assez sage pour mériter un cadeau. Hazel non plus, je suis sûre. T'auras des cadeaux quand tu sauras voler. » Elliot tire la langue en riant à la brune ; ça y est, l'alcool comme à lui monter à la tête. Les joues rouges, elle va s'enfoncer dans un siège, avec un sourire un peu idiot aux lèvres.

_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better, remember to let her into your heart, then you can start to make it better

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiant à Serpentard, 6 année.
ϟ AVATAR : Ki Hong Lee


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Dim 11 Jan 2015 - 1:36

Love is strong
and you're so sweet

La soirée s'annonce parfaite. Délirante, décalée, sans le moindre sérieux. Une soirée comme on n'en fait que au sein du Genius Crew. Et au fond de lui, il est un peu fier Jude, d'avoir permis une occasion pareille. Parce sans son harcèlement quotidien et les promesses comme quoi Lahinch est un endroit merveilleux, ils n'auraient sûrement pas accepté de l'accompagner en Irlande pour les fêtes. Ils seraient rentrés chacun de leur côté, ou seraient tout simplement restés à Poudlard. Et on peut dire ce qu'on veut, il préfère clairement cette solution, cette soirée posée avec uniquement ses trois meilleurs potes. Mais leur réveillon personnalisé n'a commencé que depuis à peine dix minutes et on peut sentir régner dans le salon des Lynch une atmosphère de génie. Entre Hazel qui a décidé de les mitrailler de photos – ce qui n'es pas pour lui déplaire car l'idée de garder des souvenirs de cette soirée lui plaît assez – Elliot qui prend la défense des pulls de Noël de Balthazar et tous les autres qui déposent les cadeaux sous le sapin, on sent que la suite est bien assurée.

    Bro, si tu fais du pool danse, je te suis. Il a des réponses bizarres Jude. Personne n'est censé soutenir quelqu'un dans ce genre de circonstance, et ça même s'il s'agit de son meilleur ami. Mais peut-être que le deuxième verre qu'il est en train de commencer joue là-dessus. Ou c'est simplement qu'il trouve cette perspective très drôle, surtout qu'il est sûr que le spectacle plaira à Elliot. Enfin, pas celui le concernant, mais la partie avec Balthazar. Bon, j'vais faire les pizzas parce que forcément l'autre il pense qu'à son estomac. Il attrape son verre et se dirige vers la cuisine. Hazel viens m'aider. Quelle technique pourrie pour abandonner le futur couple seul à lui-même avec comme unique compagnie une réserve d'alcool à faire pâlir tout un groupe d'alcooliques anonymes.

Après vingt minutes de débat dans la cuisine, où il a dû envoyer plusieurs fois sa partenaire de toujours chercher de quoi tenir – c'est-à-dire de quoi remplir leur verre pour leur empêcher de mourir de déshydratation – il peut regarder la scène avec une certaine fierté. Bien sûr, même si la pâte fine où sont étalés avec délicatesse les différents ingrédients de ce merveilleux repas donneraient envie à n'importe qui, l'état actuel de la cuisine pousseraient au suicide bon nombre de femmes de ménage. La casserole est couverte de sauce tomate, de la farine vole encore un peu dans l'air, et lui-même est incapable de dire pourquoi il y a du dentifrice sur le sol. Il ne manquerait plus que quelqu'un ait ramené du shampoing pour que la pièce perde tout sens logique. Mais il s'en fiche, ce n'est pas son problème. Ce qu'il voit lui, c'est qu'il arrive avec la première pizza qu'il pose fièrement sur la table du salon avant d'aller déposer ses six paquets cadeaux sous le sapin.

    — Voilà, les premières pizzas. La partie moche c'est Hazel. Maintenant, on peut ouvrir les... Mais il est interrompu dans son mouvement en entendant la musique qui passe actuellement. Il jette un regard mauvais en direction du poste CD qui crache cette musique du diable. Parfois, il se sent un peu comme Seamus, à être excessif quand il s'agit plus ou moins de l’Écosse. Putain Hazel, j'suis sûre que c'est toi qui as mis Jimmy Somerville. Balthazar a de trop bons goûts et Elliot ne trahirait pas le pays. C'est une bonne Irlandaise ! Et pour trouver son mécontentement, il va se sentir un nouveau verre de whiskey. Irlandais.

Il s'en fiche en fait. C'est un peu par principe. Il est plus heureux qu'autre chose de voir que ses amis s'amusent pour cette fête n'ayant aucun autre intérêt que de faire la fête avec ses amis. Il est un peu réduit à ce niveau-là Jude. Mise à part s'amuser, il ne connaît pas grand-chose. Mais tout ça n'a que peut d'importance parce qu'il a de bons compagnons de jeux, des personnes aussi folles que lui. Il se rapproche donc d'Hazel, ayant totalement oublié lui avoir fait la moindre remarque à peine une minute auparavant, trop heureux de pouvoir passer du temps avec sa meilleure amie hors de Poudlard.

    — Alors, on les ouvre ces cadeaux ? Je vous ai trouvé des trucs trop ouf. Même pour toi bro. Alors que bon, niveau mérite t'es loin du compte. T'as même pas réussi à sortir avec une fille cette année. Il se sent malin à dire ça. Il ne devrait sûrement pas. Il n'est pas non plus un exemple en matière de relation sentimentale. Au final, on peut sûrement dire que c'est un des seuls points communs qui unis le Crew, ils sont incapables de fonctionner normalement face à ces choses stupides qui sont les sentiments humains. Il tend quand même trois paquets à ses meilleurs potes, un chacun où est marqué à la va-vite leur prénom. Enfin, c'est vite dit, vu que Balthazar reçoit un paquet avec simplement écrit bro. Je commence. Je les ai fait faire spécialement pour vous. Et ensuite, j'ai un deuxième cadeau, plus sérieux.

Ce qui est certain c'est que c'est rare de trouver un ami comme Jude, un ami capable d'aller vous confectionner des tee-shirts personnalisés. Et c'est comme ça que Hazel se retrouve avec un tee-shirt rouge où on peut lire « Best BFF ever » avec en gros la tête de Jude, Balthazar un tee-shirt avec vert avec la même tête et l'inscription « My bro is a genius » – et face au génie de la trouvaille, c'est peu dire – et Elliot un tee-shirt bleu où on peut voir cette fois-ci la tête de Balthazar avec marquer « Best guy ever. » Ah, qu'est-ce qu'il peut être fier de lui Jude, en imaginant ses amis portant fièrement ces tee-shirts.


_________________

Remember when they said that what we want can never be done
When it all comes crashing down
we'll do what we want to


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I was just a sketch done with love but without the form

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Sixième année à Gryffondor
ϟ AVATAR : Zoella Sugg


ϟ LIENS : Cause I was up to play with girlies
and I was up to share my candies
That’s all I got

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Dim 11 Jan 2015 - 11:54

All I want for Christmas

Is
All three of you

Pour la forme, la brunette protesta mollement : bien sûr qu’elle était sage et que le pull de Balthazar était susceptible de leur file une crise d’épilepsie ! Mais bien sûr la rouquine plaisantait et d’ailleurs, c’était l’ambiance générale voulue. La bonne humeur irradiait de partout. Après ça, Jude avait subtilement entamé la première phase du plan Suricate – ou Raton-laveur, Hazel avait oublié le nom original de leur opération secrète – visant à mettre le gallois et l’irlandaise en couple. Jude lui avait certifié qu’avec de l’alcool et un peu d’isolement, les choses se feraient toutes seules. Hazel avait approuvé et avait donc très docilement suivi son meilleur ami, appareil photo dans une main et verre dans l’autre.

Comme prévu la confection des pizzas fut aussi désastreuse qu’hilarante : entrecoupée de ravitaillements en alcool, Hazel n’en oubliait pour autant pas de prendre des volées de photos – entre autres, Jude renversant la farine, Jude avec de la sauce tomate sur le nez, Hazel ramenant du dentifrice et du shampooing pour faire une pizza magique -. Quoi qu’il en fut, après un certain temps où ils furent aussi bruyants que salissants et hilares, ils revinrent tous fiers d’eux avec leurs chefs-d’œuvres vers le mini-couple en devenir.

« C’est toi qu’es moche, vieux pou. » rétorqua t-elle joyeusement en posant à son tour les pizzas déjà cuites. A défaut d’être dignes d’un restaurant, elles étaient débordantes de garnitures, et pour le moins d’une composition … innovante. « ATTENTION ! Judy a parfumé sa partie avec du dentifrice ! Balth’ la prochaine fois tu lui expliques que ça se met sur les dents ? » pouffa la Gryffondor avant d’attraper une part au hasard et d’en engloutir le premier tiers avec la retenue d’un éléphant affamé. L’air de rien elle décida qu’il fallait changer de musique et choisit au hasard, dodelinant joyeusement de la tête sur le rythme de la chanson. Ce qui fit aussitôt jaser leur hôte. « Ch’est pas moi, ch’est un fantôme. » articula t-elle, la bouche pleine de pâte, de fromage, cernée de sauce rouge. Tu parles Charles.

Quand ils reparlèrent de cadeaux, Hazel sautilla sur place, manquant de renverser son troisième –ou quatrième – verre d’alcool. L’américaine prit son premier cadeau, qu’elle ouvrit avec l’impatience d’une gosse. « OUAIS ALLEZ ! Après c’est moi qui vous donne les miens et … OOOOH il est trop coooooooool ! » Et la jeune fille d’enfiler par-dessus sa robe le tee-shirt, brandissant fièrement la frimousse de vainqueur de l’asiatique sur elle. A coup sûr, elle allait parader avec pendant au moins un mois.

« A moi ! » La petite brune attrapa un premier paquet plutôt long, fin et élancé – qui valait son poids – et elle le tendit à Elliott avec un grand sourire. Le contenu était impossible à identifier mais dans l’écrin de carton épais, se trouvaient un carquois avec de véritables flèches fabriquées et décorées artisanalement, sur lesquelles on retrouvait notamment leurs noms et celui du Genius Crew, ainsi que des plumes ornementales … pailletées et colorées - « Tenez ! » Tel un lutin écarlate, Hazel retourna près du gros sapin et prit un paquet cette fois-ci plutôt fin et carré, qu’elle donna à Balthazar – il s’agissait de deux vinyles de collection des Beatles qu’elle avait réussi à dénicher en monde moldu. Enfin, le paquet le plus gros, qu’elle eut d’ailleurs un peu de mal à porter, fut poussé jusqu’à Jude. L’énorme boîte en carton recouverte de papier cadeau flashy contenait des palmes, un tuba, un masque de plongée brillant – en raison, là encore, des paillettes incrustées - ; sur chaque accessoire, on y retrouvait le fameux nom du Genius Crew. Avec cet équipement tout scintillant, un bonnet tricoté main aux couleurs de Gryffondor emballé dans du papier de soie accompagnait le tout : sur le rebord y était brodé en épais fils pailletés « LEADER DU GENIUS CREW ».

_________________

I think I'm lost


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: C'était la fille du Père Noël. J'étais le fils du Père Fouettard. Elle s'appelait Marie Noël. Je m'appelais Jean Balthazar.

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Serpentard 6eme année
ϟ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Lun 12 Jan 2015 - 0:37

And may all your Christmasses
Be so wide

L'avantage dans une soirée comme ça, c'était que peu importe la pièce où l'on se trouvait, on pouvait trouver de quoi se désaltérer et ce soir-là Balthazar semblait avoir une légère tendance pour la boisson. Pour faire simple, son verre n'était jamais vide plus de dix secondes. En général, le gallois n'était certes pas le dernier à boire, mais pas du genre à se foutre une mine. Mais ce soir il essayait simplement de parer à sa hantise pour cette fête que tout le monde aimait, Noël. Le garçon profita de l'absence des deux turbulents pour faire à Elliot un petit blind test improvisé, rien de très compliqué, juste histoire d'attendre que les deux autres apportent les pizzas.

Quand ces deux derniers arrivèrent avec les pizzas, Balthazar s'empressa de rejoindre la table comme un enfant qui aurait vu des bonbons. Malgré la petite blaguounette de Hazel, les pizzas avaient l'air réellement bonnes. Après trois ans d'amitié, il avait enfin trouvé un talent à Jude, la cuisine. Un point très important pour l'ogre qu'il était. Bref, pour le moment la soirée était presque une perfection.

- Bro ! Tes pizzas sont délicieuses !

Le bassiste commençait déjà à être un peu joyeux, autrement dit il semblait légèrement plus énergique et sympathique que d'habitude. Un accident musical retentit dans la pièce, rapidement stoppé par Jude. Balthazar nota le vague compliment que ce dernier lui avait indirectement fait. Après quelques minutes consacrées à la magnifique dégustation de pizza, vint l'heure des cadeaux. Objectivement, le bassiste avait pris un certain plaisir à faire les boutiques pour trouver des cadeaux à ses amis et au fond il avait hâte de voir si cela allait leur plaire. Cependant, il ne savait jamais quoi dire quand il recevait un cadeau. Heureusement pour lui, le premier cadeau qu'il ouvrit n'était autre que celui de Lynch, autrement dit un T-Shirt d'un niveau humoristique très bas.

- Wouaah Bro ! Tu as ensoleillé ma journée avec ton cadeau !

Le gallois ne savait pas s'il porterait cette horreur un jour, mais pour faire plaisir à son pote l'espace d'une soirée, il remplaça son pull de Noël pour cette chose. Puis au passage, il avait un peu moins chaud ainsi. Il avala quelques gorgées de plus, avant d'ouvrir celui d'Hazel. La jeune fille avait fait un très bon choix, en même temps offrir des vinyles des Beatles à leur plus grand fan était une valeur sûre.

- Bon maintenant je vous propose d'ouvrir les miens, pendant que je mets ce chef d'oeuvre sur la platine.

Sur un air des Beatles, ces trois meilleurs amis pouvaient découvrir les trouvailles qu'il avait faites un peu plus tôt dans la journée. Tout d'abord, Hazel, parce que c'était la trouvaille dont il était le plus fier, une paire de gants de boxe à paillettes dédicacés par le grand Mohamed Ali. Balthazar n'avait strictement aucune idée de qui c'était, mais le vendeur lui avait garantit que son amie boxeuse connaîtrait. Ensuite, il attrapa celui d'Elliot, contenant des partitions rédigées par le bassiste lui-même, mais surtout une mandoline. Pour une raison inconnue, il voyait très bien la rousse en jouer. Pour finir, il se retourna vers Jude.

- Bon bro. Je suis désolé, mais tu vois... Non je rigole, il est dehors devant la porte, je n'arrivais pas à le faire entrer.

Balthazar savait déjà que le cadeau plairait énormément à Jude, étant donné que ce dernier lui a cassé les pieds pendant trois avec. Cependant, histoire de marquer le coup, il avait choisi la plus marrante, autrement dit la rose avec des paillettes. Pendant que son ami déballa son cadeau, le garçon termina un énième verre, avant de s'en resservir un. Une chose est sûre Baltahazar pour Noël aura une belle gueule de bois.


_________________

I'm an alligator
I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader
I'll be a rock'n'rollin'
bitch for you



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Ven 13 Fév 2015 - 10:11

Lahinch

is it the place
of santa ?

Elliot souriait comme une idiote, à les regarder tous faire preuve de leur grand sens de l'amitié, couplé de leur idiotie légendaire. Elle reçut les cadeaux qui semblèrent virevolter devant ses yeux, et rougit vaguement. Elle se retrouvait comme une imbécile à devoir offrir les siens et soupira un peu en repoussant sa longue crinière rousse aux reflets bleutés - toujours bleu, avec Balthazar, allez savoir pourquoi. « C'est vrai qu'elle sont bonnes, ces pizzas. » La rouge et or avait sauté sur la nourriture à l'instar du blond, et se régalait comme pas permis. Essuyant sa bouche où de la sauce tomate trônait, elle se leva enfin, presque cérémonieuse, avec un large sourire aux lèvres. Elle comptait offrir ses cadeaux, quand elle remarqua le gain d'énergie de son cher crush. C'était le fait de manger les pizzas - sûrement pleines de coke - de Jude, ou les cadeaux qui le mettaient dans cet état là ? Elle le couvait d'un air amusé quand elle écarquilla les yeux et observa, médusé, l'échange entre le pull et le t-shirt. Elle détourna enfin le regard, aussi rouge que ses cheveux étaient devenus bleus. Elle grogna quelque chose comme exhibitionniste, mais ce n'était guère convaincant au vu de sa gêne soudaine.

Balthazar la devança pour les cadeaux, sûrement parce qu'elle était encore toute gênée. Elle ouvrit et jeta un coup d'oeil aux partitions. Mais elle semblait ne plus arriver à calculer, à lire, à faire quoi que ce soit. Tout ce qu'elle voyait danser devant ses yeux c'était le torse à la peau pâle de Balthazar. Elle se secoua les puces et s'écria soudain « Bon ! » mais comme elle ne bougeait pas, Elliot eut de nouveau l'air bête.

Elle se redressa, s'assit, se redressa de nouveau et alla chercher ses cadeaux d'une main fébrile. Elle évita les regards de ses amis - parce qu'elle était certaine que Jude et Hazel riaient comme des baleines, ces deux idiots. Pour se donner du courage, Elliot reprit une rasade de ce bon whisky, et une part de pizza. Puis, elle distribua ses propres cadeaux. « Pas d'échange, même si ça ne vous plait pas » bougonna t-elle, d'un air un peu grognon. Elle offrit donc, dans l'ordre, une bouteille de Macallan Fine & Rare Vintage, datant de 1926, une bouteille extrêmement cher d'un alcool fait en Irlande, un whisky des plus rares. Pour Hazel, ce fut une superbe tenue - et oui, on ne se refait pas. Elliot avait si longtemps aidé la brune à s'habiller qu'elle pouvait bien lui offrir ça. Il s'agissait donc d'une robe verte et noire ; juste pour l'ironie, pour faire plaisir aux verts et argent. Un pied de nez, et puis, cette robe lui irait à ravir. Même si ça faisait très gala, tant pis. Et, enfin Balthazar. Elle s'approcha de lui, rouge comme une pivoine, et le luit tendit. C'était un magazine rétro rare, également, qu'elle avait eu du mal à dénicher. Un magazine sur les Beatles, le premier parlant d'eux, en fait. Il était rempli de références à ce groupe de légende, et elle espérait que cela leur plaise. Puis, toujours bougonnant, en attachant sa chevelure bleue pour éviter de voir encore et encore des mèches colorées, elle retourna s'asseoir. « Et, hem ... merci pour vos cadeaux, ils sont supers. » Et, pour faire comme ses amis, elle retira son haut pour mettre son t-shirt. Elliot n'avait aucun problème avec la pudeur - sauf quand il s'agissait de Balthazar. Elle enfila donc le cadeau de Jude et avec un sourire, retourna manger de la pizza.

« Bon, Judie-jude, tu as prévu quoi pour après ? Je veux de la bonne musique et de la bonne bouffe et de bons amis. » Comme si elle n'avait pas déjà tout ça ! Elle leur tira la langue et s'installa confortablement, heureuse comme tout. Elle aurait presque pu ronronner, comme un chat. L'alcool lui donnait des espèces de vertiges amusants, et elle avait presque envie d'aller câliner Balthazar, parce qu'elle le trouvait de plus en plus adorable, ce soir.

_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better, remember to let her into your heart, then you can start to make it better

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiant à Serpentard, 6 année.
ϟ AVATAR : Ki Hong Lee


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Mer 18 Fév 2015 - 10:54

Love is strong
and you're so sweet

Il a cette certitude d'être en train de passer le meilleur Noël de toute sa vie, que tous ceux qui viendront après ne seront que des copies, de fades imitations du modèle original où, pour la première fois, ils ont décidé de boycotter toute obligation familiale pour se retrouver ensemble. Mais il n'y fait presque pas attention Jude, ce n'est pas son genre de s'arrêter sur des informations de la sorte. Il fait partie de ceux préférant profiter du moment présent, ceux qui ne se posent pas de questions et attendent que les choses passent. Il préfère boire un verre de plus, charrier de son bro qui ose se mettre torse nu devant les filles pour l'emmerder, manger une part ses pizzas qui font l'unanimité. Il refuse de se prendre la tête, comme toujours mais peut-être encore plus. Parce que c'est Noël, que le Genius Crew est au complet et que la réception des cadeaux est quelque chose qu'il n'a jamais autant aimé de sa vie.

Il hallucine Jude, il n'aurait pas pensé pensé que ses amis auraient pu lui faire autant plaisir. Parce qu'en regardant les cadeaux d'Hazel, il la retrouve la magie de Noël, ce sentiment que chaque personne allant vers l'âge adulte semble avoir perdu. Il est question de surprise, il ne s'attendait pas à ça. Et les examine un grand sourire de gamin aux lèvres, ses yeux attirés par les paillettes. Alors forcément, un nouvel équipement – dont il rêvait depuis quelques mois – ça mérite tous les câlins du monde. Il la serre donc dans ses bras avant de lui passer son deuxième cadeau, un pyjama combinaison Totoro. Il part du principe que rien n'est suffisant mignon pour sa meilleure amie. Il passe au passage un grand tube à Balthazar – contenant des posters des Beatles signés par les membres du groupe – et une boîte avec un collier en argent et un pendentif en forme de tigre pour Elliot, à qui il fait un bisou pour la remercier pour la bouteille. Et c'est en sortant dehors qu'il la voit, l'amour de sa vie, celle qu'il attend depuis si longtemps, celle pour qui il a travaillée tout l'été sans pouvoir se la payer.

    — Putain bro t'es qu'un connard ! Mais elle est trop bien. Les gars, ça y est. Je crois que j'viens de tomber amoureux. De sa planche. Il l'a ramené en courant dans le salon, histoire de la déballer comme il se doit devant ses amis. Il rigole en voyant la couleur – rose pailleté – de sa nouvelle planche. Au moins, il est sûr qu'il ne passera pas inaperçu quand il ira surfer, ce qu'il fera sûrement demain avec Hazel pour laisser aux deux autres un peu d'intimité. Bah encore plus de bonne musique, de bonne bouffe et d'alcool. Et comme prouver quelque chose que personne n'aurait demandé, il avale son verre d'un trait. La soirée promet.

Et ils continuent pendant plus d'une heure, ils s'amusent. Cette soirée restera gravée ce qui ne fait aucun doute, au moins grâce aux photos qu'Hazel s'est amusée à prendre avec son appareil. Il s'imagine bien, dans quelques années, quand ils seront vieux et cons les regardaient, souvenir d'une époque lointaine et merveilleuse. Ils en sortiront, des anecdotes, des conneries en tous genres. Ce soir seulement en est rempli parce que les fêtes du Genius Crew sont les meilleures au monde. Ils font toujours preuve d'une intelligence extrême et il ne doute pas que lorsqu'il verra les photos où il est en train de porter Hazel sur son dos pour une raison qui lui échappe totalement, il rigolera.

    — Eh bro. Son comportement un peu trop soudain laisse préserver le pire. Parce qu'il s'est levé d'un bond Jude, et ça pour rejoindre son pote tranquillement en train de se servir un verre. Tu sais que tu m'avais promis une pool dance ? Il a trop bu Jude, mais il n'est pas le seul. Il se doute que Balthazar n'est pas un meilleur état que le sien, au contraire. Tout est une question d'habitude. J'attends moi, même si je pense qu'Elliot préférerait que ça soit pour elle.

Et sans attendre la réponse de son bro qui, il le sait, lui demandera de se la fermer, il l'embrasse. Oui, Jude embrasse Balthazar. Jude, Balthazar. Les deux bros normalement symboles de virilité qui s'embrassent, de quoi faire exploser toutes les rumeurs courant à leurs sujets. Jude embrasse Balthazar et il trouve ça normal, parce qu'il est bourré, parce qu'il a encore envie d'un verre, parce qu'il trouve ça drôle et que ça va faire rager Elliot et rire Hazel. Bref, il embrasse son bro et c'est tout.


_________________

Remember when they said that what we want can never be done
When it all comes crashing down
we'll do what we want to


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I was just a sketch done with love but without the form

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Sixième année à Gryffondor
ϟ AVATAR : Zoella Sugg


ϟ LIENS : Cause I was up to play with girlies
and I was up to share my candies
That’s all I got

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Jeu 19 Fév 2015 - 21:14

All I want for Christmas

Is
All three of you

Devant l’étendue de ses cadeaux, Hazel jubilait littéralement, quitte à complètement zapper le torsu nu d’Owen. Poussant des petits cris surexcités et sautillant comme si on l’avait installée sur des ressorts, la Gryffondor allait de droite à gauche pour câliner chaque membre du Genius Crew, revenant vite à sa pile de papier cadeau arraché et de présents pour les contempler avec émerveillement. Elle avait déjà affreusement hâte de trouver un prétexte pour porter la robe qu’Elliott lui avait offerte, et savait qu’elle dormirait ce soir-même avec la combinaison Totoro de Jude. Quant aux gants de boxe, elle les enfila directement et s’amusa à prendre la pose avec Elliott pour quelques clichés avant de les ranger : ce n’était pas le plus pratique pour boire et manger.

Tout était parfait, rien ne pouvait venir troubler cette douce folie qui s’emparait d’eux. Les verres s’enchaînaient au même rythme que les parts de pizza pour Hazel qui commençait à avoir drôlement chaud – et qui avait de moins en moins de facilité à construire des phrases claires et précises contenant un sujet, un verbe et un complément d’objet -. Elle dansait joyeusement au son de la musique qui passait sans se soucier de savoir s’il était de bon ton ou non de remuer ses fesses sur du McCartney. Elle n’en oubliait pas non plus de prendre des photos – Jude et Balthazar en train de faire un concours de shots, Elliott qui dansait, Jude la portant en l’air – et elle ne ratait aucune occasion pour faire une petite blague vaseuse et décousue de temps à autre – Risenfield avait une réputation à tenir dans le domaine de l’humour foireux -.

Elle était donc plantée au milieu du salon, s’amusant à chanter ou plutôt beugler sur le titre qui passait, massacrant un énième tube des Beatles quand l’incroyable se produit. Fut-ce l’alcool qui avait monté à la tête de la brune, mais elle vit clairement Jude s’avancer vers Balthazar pour … lui faire le bisou du siècle – ou plutôt du millénaire parce que là Hazel était carrément scotchée. Après une minute de silence, elle finit par éclater d’un rire contagieux et complètement hilare. La magie du rhum, très certainement.

Sa réaction fut digne d’un enfant de trois an et demi – bourré certes, mais quand même – puisque, renversant par la même occasion la moitié de son verre par terre en s’étouffant de rire, elle chantonna à tue-tête un « Mais … Bouuuuuuuuh, Judy plus Balthy égal coeuuureuuuh. » sur l’air d’une fameuse comptine moldue. Elle tournoyait sur elle-même, comble de l’ivresse. Oh, elle ne se sentait pas très bien tout à coup. Une gorgée de boisson et trois crocs de pizza plus tard, la drôle de douleur qu’elle avait à l’estomac avait disparu et sa tête ne lui tournait plus du tout. Maintenant, c’était à nouveau la fête !

Elle regarda alternativement Jude, puis Balthazar, puis Jude, puis Balthazar … Jusqu’à ce que ses yeux lui picotent et qu’elle doive fermer les paupières quatre secondes pour faire le point et rendre sa vision moins floue. « Bah alors, on nous fait tachoc… des cattoche… des cachor… on nous cache des trucs les BROS ? » gloussa la Gryffondor en s’y reprenant à plusieurs fois avant de se pencher vers Elliott et de lui chuchoter – enfin c’était ce qu’elle pensait faire mais en réalité elle parlait plutôt à haute voix – à l’oreille un « Nan mais sois pas jalouse t’façon Balthy-chou il t’aime de fou c’est sûûûûûr. ». L’instant d’après, elle changeait d’avis, abandonnait son verre et sa pizza à moitié mangée pour attraper la rouquine par la main, l’emmener avec elle dans son sillon alcoolisé pour repartir danser comme une furie.

_________________

I think I'm lost


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: C'était la fille du Père Noël. J'étais le fils du Père Fouettard. Elle s'appelait Marie Noël. Je m'appelais Jean Balthazar.

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Serpentard 6eme année
ϟ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Ven 20 Fév 2015 - 16:59

And may all your Christmasses
Be so wide

Le supplice des cadeaux était enfin terminé et le gallois devait avouer que ce n'était pas si terrible que ça, surtout que ses cadeaux étaient tous formidables. Il était retourné sur le sofa et discutait de tout et de rien avec la rousse et l'asiatique. Soudain, les lèvres de son ami se posent sur les siennes et l'espace d'un moment il se demanda s'il n'était pas victime d'hallucinations, mais le baiser de Jude étant si nul, il en conclut que c'était certainement la réalité. Cet élan d'amour ou plutôt de connerie ne surprenait pas vraiment le gallois et bien que sans alcool il aurait sûrement trouvé la situation très embarrassante, il se contenta d'exploser de rire tout comme venait de le faire l'énergique Hazel qui dansait au milieu du salon. Ils étaient sûrement tous aussi faits les uns que les autres, et peut-être même que Balthazar était le pire.

- Bro. J'ai toujours su que je te faisais de l'effet, mais je suis désolé mon beau, je ne suis pas de ton bord.

Comme pour affirmer ce qu'il disait il se leva du canapé pour attraper une bouteille qui se trouvait un peu plus loin, vidant ainsi une dose généreuse dans un verre qui passait par là, qu'il coupa avec du jus de fruits absolument infect. Cette soirée ressemblait de plus en plus à la soirée parfaite et même le fait que ce soit Noël ne pouvait rien changer à cela. Avant de boire son verre, aussi vite que tous les précédents, il le leva au ciel, accompagné d'un solennel.

- Pays de Galles indépendant !

Lui-même serait incapable de savoir pourquoi il avait sorti une telle phrase, à un pareil moment, surtout qu'il était le seul gallois du groupe. Il s'attendait déjà à recevoir une blague vaseuse de la part de Jude le fier Irlandais, mais il s'en fichait, parce qu'il était plus tout à fait lui-même. En moins de temps qu'il en faut pour réciter l'alphabet, le verre était vide et le gallois s'empressa d'attraper la dernière part de pizza. Un constat terriblement dur, pour lui l'estomac sur place. Comptant bien remanger, il décida une chose totalement saugrenue pour quelqu'un qui ne savait même pas faire bouillir de l'eau sans baguette magique, faire à manger.

- Je fais la prochaine pizza, Elliot tu viens m'aider, les autres vous aurez la surprise !

Attrapant une bouteille de Whiskey au passage, il se dirigea dans la cuisine accompagné de la jolie rousse. Sans mentir, il comptait sur elle pour lui expliquer comment fonctionnait un four moldu, ou tout simplement comment faire une pizza. Cela dit, il avait pleins d'idées sur la recette qu'il pourrait faire.

- Bon, faut faire un assemblage parfait. Donc il nous faut des lardons, de la crème et ... du poivre, j'adore le poivre. Faut aussi du fromage, des tomates et ça ! C'est trop bon ça.

Il avait l'air presque d'un fou à sortir les aliments du frigo, comme s'il présentait une de ses stupides émissions culinaires qui pouvaient passer le dimanche matin sur les télévisions moldues. Objectivement, comme un véritable gosse de douze ans, il voulait mettre bien trop d'ingrédients sur sa pizza, plus qu'il ne pouvait en porter en une seule fois. Si bien, que sa grande amie en tarda pas à venir l'aider un peu. Lui allégeant ainsi les bras, afin de les déposer sur le comptoir de cuisine. Balthazar aimait le sourire et les mouvements doux de la jeune fille. Pour dire vrai, il les avait toujours aimés, mais ce soir plus que n'importe quand.

Sans rien dire et sans réfléchir, seulement et uniquement sur un coup de tête, il attrapa la main de la jeune fille et la tira vers lui. En moins de quelques secondes, elle se retrouva dos au mur. Le bassiste se tenait face à elle, pouvant ainsi sentir son parfum et les battements rapides de son cœur et il fit alors quelque chose qu'il n'avait jamais pensé faire, il l'embrassa. Une sensation agréable l'envahit et le temps autour d'eux semblait s'être arrêté, enfin c'était sans compter sur l'arrivée plus ou moins discrète des deux autres membres du génius crew, complètement hilares.

- Ça va. On ne va pas faire exploser ta cuisine.

Il s'éloigna de la jeune fille et fit comme si rien ne c'était passé, de toute façon le gallois était bien trop pudique pour cela.


_________________

I'm an alligator
I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader
I'll be a rock'n'rollin'
bitch for you



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Ven 20 Fév 2015 - 20:25

Lahinch

is it the place
of santa ?



C'est une super soirée. Hazel a l'air tellement pétée qu'elle se met à chanter comme une grue, à danser. Elliot rit, mange, boit. Y'a pas à dire Jude, sait recevoir ! Elle lui lance d'ailleurs quelques quolibets là-dessus, mais reste discrète - parce que, ça tourne un peu, quand même. Ca tape, même. Tout le monde est heureux de ses cadeaux, et vive noël ! La rousse lève les yeux vers les deux bros, qui semblent se chercher des noises en riant. Enfin, c'est Jude qui cause Pool dance. Elliot secoue la tête en levant les yeux aux ciels - par Merlin, si Balthazar faisait ça ... Ca promettait ! Alors elle les observe, curieuse, et puis. Et puis.

Elle écarquille les yeux. Est-ce qu'elle a la berlue ? Elle en oublie d'avaler son whisky et s'étrangle à moitié en toussant. ILS. SE. SONT. EMBRASSES. La moquerie de Hazel s'élance, et elle rit à s'en fêler deux trois côtes sûrement. Elliot est un peu trop estomaquée pour prendre ça à la rigolade, et puis l'alcool se met en devoir de lui faire prendre les choses gentiment. Ce n'est qu'un baiser après tout. Mais elle aurait volontiers été à la place de Jude. Elle se laisse entraîner par une Hazel totalement bourrée. C'est amusant - alors elle rit aussi Elliot. Elle se trémousse, un peu pitoyable, mais on est tellement bien ! Et puis, la remarque de Hazel la fait ricaner. Elle n'a pas dit grand chose depuis tout à l'heure, peut-être à cause de sa bouche pâteuse, mais un petit verre de rhum la remet d'aplomb. Plus de lourdeur, plus de mal de tête, juste l'impression d'être la reine du monde, d'être faite d'air et de verre scintillant. « Hahahaha. Tu crois qu'ils ont mis la langue ? » ricane t-elle en jetant un regard aux deux bros, en ondulant. Balth boit encore - au pays de galle ? Sérieusement ? Elle rit, son regard tendrement posé sur lui.

Elle se fait entraîner dans la cuisine, mais elle aime ça. Et la bouteille leur tiendra compagnie. Elle émet un léger rire, fait un clin d'oeil à Hazel, et pénètre dans l'antre du garde-manger. Elle se met donc à expliquer comment on fait fonctionner un four, et après l'avoir mis en préchauffage, elle observa avec affection Balth tenter de faire la pizza-avec-le-plus-d'ingrédients-au-monde. Elle éclate de rire et l'aide à poser ça sur la table. Elle essaye de réfréner ses ardeurs, au mignon petit - « Attends, le fromage c'est bien m- » La main de Balthazar est dans la sienne. Elle lui jette un coup d'oeil intrigué - sûrement beaucoup moins sensuel que ce qu'elle aurait aimé, vu le nombre de verres qu'elle a bu.

Collés contre lui, elle se retrouve contre un mur. Son coeur cogne dans sa poitrine, et ses cheveux qui avaient repris une teinte rousse ne peuvent cacher toutes les idées qu'elle se fait soudain, le souffle court. Leurs pointes deviennent bleues, mais elle n'a pas le temps de réagir. Il est là, elle sent sa présence plus proche que jamais - lui qui n'aime pas les contacts habituellement. Il se penche, et leurs lèvres se scellent en un baiser. Elle répond - comme un réflexe de survie. Elle ne bouge pas, ferme les yeux. Elle n'apprécie pas, non - elle goûte, elle profite.
C'est sûrement un rêve.

Et puis les deux idiots arrivent, et Balthazar s'éloigne. Trop tôt. Elle reste là, toute tremblante, le souffle court. Ca ressemble à ça, les baisers de Balthazar ? songe t-elle, et elle se dit que si elle n'en était pas sûre, elle le savait à présent. Elle l'aimait, de toute ses forces, cet idiot blond, avec son humour, ses gestes nonchalants, son accent. Elle l'aime, Balthazar Owen. Mais ça ne lui ressemble tellement pas ! Alors elle se dit qu'elle a rêvé. Elle pose les ingrédients sur la pizza, et l'enfourne avant de passer devant les autres avec un sourire.

« La pizza sera bientôt prête. » Comment peut-elle ne rien dire ? Parce que, dans son esprit rendu flou par l'alcool, seul le Balthazar de ses rêves ferait ça. Trop romantique pour lui, trop tactile. Pourtant, elle a le feu aux joues, et ses yeux ont prit une teinte étrange et violette. Être métamorphomage, ça craint. Elle rejoint le salon, sans rien ajouter d'autre, sifflotant, moitié dansant. Sans avoir oublié la bouteille de rhum et là voilà qui boit une gorgée au goulot. Cette soirée est sympa - elle a des hallucinations sympas, oui. « Vive noël ! » souffle t-elle et elle trinque en levant la bouteille, en renversant sur son beau t-shirt. Elle essaye de lécher la tâche, mais ça n'a pas bon goût. Alors elle boit. C'est mieux comme ça.


_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better, remember to let her into your heart, then you can start to make it better

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiant à Serpentard, 6 année.
ϟ AVATAR : Ki Hong Lee


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Sam 28 Fév 2015 - 22:10

Love is strong
and you're so sweet

Pays de Galles indépendant ! Cette phrase sonne le début de la fin, encore plus que le magnifique baiser qu'il vienne de partager. Il n'en revient pas, il préfère supprimer de sa mémoire que la langue de son bro vient de passer plusieurs secondes dans sa bouche. Et c'est en tournant la tête vers sa meilleure amie qu'il sait qu'il n'aura pas le droit d'oublier. Parce qu'elle est là, l'appareil photo à la main et semble faire de sa connerie. Il sait, elle passera la photo à son mariage, elle lui rappellera tout le reste de sa vie parce que c'est drôle. Mais là, c'est la phrase de trop. Balthazar qui boit à la gloire de son pays, ça n'a pas de prix. Lui qui s'en fout normalement de tous, qui trouve la lutte de Seamus et lui pour affirmer la supériorité irlandaise ridicule. Il le regarde bizarrement partir vers la cuisine accompagné d'Elliot. Ouais, il a peur, peur pour sa cuisine. Déjà que tout à l'heure, Hazel pas encore trop bourré, c'était risqué. Alors Balthazar complètement mort avec comme seule personne capable de le canaliser Elliot, il y a trop de quoi flipper. Il voit déjà sa cuisine partir en fumée, le boum qui retentira dans tout le quartier de Lahinch, l'appartement de son père en flamme et les pompiers obligés de se déplacer le soir du réveillon. Et tout ça parce que Balthazar a faim.

Mais il n'a pas la force de l'arrêter, il préfère se laisser tomber sur le canapé, son verre à la main. Lui aussi il a trop bu, lui aussi il devrait peut-être arrêter le whiskey. Mais un jour, un grand homme a dit qu'il ne faut jamais laisser un verre traîné alors qu'il contient ce breuvage divin. Bon, il ne se rappelle plus vraiment s'il s'agit de son père, de son oncle ou de Seamus, mais l'idée est là. Il avale cul sec le fond avant de laisser tomber le gobelet sur le sol. Ils rangeront demain, il est majeur après tout. Il a le droit d'utiliser la magie hors de Poudlard, alors il ne risque plus de s'en priver. Bientôt, il apprendrait à transplanner et n'aura même plus à se déplacer en vélo pendant ces longs étés à Lahinch.

    — Tu crois qu'ils font quoi tous les deux ? On les entend plus ? Parce qu'ils écoutent attentivement chaque bruit venant de la cuisine. Le petit monologue de Balth sur la bouffe serait capable de déprimer n'importe qui. Il n'a jamais entendu son bro parler avec autant de passions, sauf peut-être lorsqu'il a défendu que Paul McCartney est un meilleur Beatles que John Lennon. Mais ça, c'est un débat. Viens, on va les espionner.

C'est comme ça qu'il attrape la main de sa meilleure amie pour se diriger avec toute la discrétion du monde digne du ninja qu'il est vers la cuisine. Évidemment, c'est un échec total vu qu'ils finissent par se prendre la table, ne marchant plus très droit et ça depuis un certain temps. Mais il se dit qu'avec un peu de chance, les deux tourtereaux seront suffisamment bourrés pour ne pas les entendre arriver. Il a de l'espoir Jude, il est persuadé que l'alcool est la solution à tous ses problèmes. Ou au moins aux principaux.

OMG. Devant lui se déroule la scène la plus inattendue au monde. Bon, bien sûr, il le sait lui, que son meilleur ami est fou amoureux de la gentille rousse qui leur sert de quatrième roue à leur van hippie un peu farfelu. Mais Balthazar qui embrasse avec toute la virilité du monde une fille qu'il a préalablement claquée contre un mur, non. Il se tourne vers Hazel, l'air choqué. Il n'espère qu'une chose, la voir avec son appareil photo, appuyant sans relâche sur le petit déclencheur. Il faut immortaliser à vie ce moment, trouver au monde leur amour pour qu'ils puissent enfin sortir ensemble et que les deux génies de la bande – Hazel et lui, forcément – puissent enfin prendre le temps de s'occuper de leur vie sentimentale.

    — Me dis pas que t'as pas ton appareil ! Son visage affiche un air déprimé, comme à un chien à qui on vient d'enlever son nonos. Et il les voit, Elliot et Balthazar, s'éloigner l'un de l'autre. Le baiser est terminé, il n'y a aucune preuve. Fin du monde, apocalypse, jugement dernier, explosion de la terre, kaboom. Putain bro, espère pas me faire oublier ça un jour. Vous... Vous vous êtes embrassés, mais c'est... Fuck. Non mais Haz, ils. Oh putain. Enfin. Il sauterait presque de joie face à cette grande nouvelle mais il n'est pas Hazel. Lui, il se contente de se resservir un verre pour trinquer à cette bonne nouvelle.


_________________

Remember when they said that what we want can never be done
When it all comes crashing down
we'll do what we want to


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I was just a sketch done with love but without the form

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Sixième année à Gryffondor
ϟ AVATAR : Zoella Sugg


ϟ LIENS : Cause I was up to play with girlies
and I was up to share my candies
That’s all I got

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Dim 1 Mar 2015 - 13:26

All I want for Christmas

Is
All three of you

Hazel s’était étalée sur le canapé alors qu’Elliott l’abandonnait pour partir avec Balthazar, partis tous deux à la conquête de la pizza parfaite. Pendant ce temsp-là, la Gryffondor avait trouvé le moyen de dénicher de quoi se sustenter – des chips qui traînaient dans un paquet bien entamé – et se désaltéait d’un énième verre de rhum aromatisé aux fruits. Elle devait avoir perdu la notion du temps en même temps que son sens des réalités à force de trop boire car ce qui parut comme dix secondes de pause au calme pour l’américaine avait en réalité duré une poignée de minutes. Un temps suffisant à son meilleur ami pour s’inquiéter du silence des deux autres compères partis « cuisiner ». « Chais pas. » répondit-elle lentement. Elle hocqueta, et sa vision se chamboula de nouveau, Jude l’entraînant soudainement à sa suite dans le but d’espionner les deux Genius qui s’étaient évaporés dans la cuisine. « Oui mais doucement, hihi, ça tourne un peu … » gloussa t-elle en se laissant porter par l’ambiance et les remous qu’elle subissait à cause de l’alcool.

Elle allait dire quelque chose quand elle vit l’impossible, l’inimaginable, le rêve devenu réalité. Balthazar embrassant – de manière plutôt franche – Elliott. Le fameux couple qu’ils avaient toujours espéré voir se former. « Han, nom d’un p’tit lutin de … Nom d’un lutin ! » Oui, Cornouaille était un mot décidément trop compliqué à prononcer quand on avait trop bu. Pendue à l’encadrement de la porte, Hazel faillit glisser et tomber par terre mais elle se raccrocha au mur et sortit de sa transe admirative et béate en réalisant que … « Oh non bordel j’ai pas pris l’appareil ! » Le drame.

Et c’était déjà trop tard, le temps qu’elle se dise qu’elle pouvait aller le chercher ou faire un Accio appareil-photo, les deux tourtereaux s’étaient séparés, la magie du moment avait disparu. Hazel sautillait pourtant déjà comme une folle, chantonnant tel un lutin d’une voix suraigüe. « Hiiiiiiii c’est trop bien, ils se sont embrassés, ils se sont embrassés, ils se sont emb- » Ses petits cris surexcités s’arrêtèrent d’eux-même, et la brune retomba sur ses pieds, ses yeux s’écarquillant. Pourquoi voyait-elle tout à coup deux exemplaires de Jude la regarder ? Avait-il un jumeau caché qu’il venait de ramener dans le salon pour le leur présenter ? En tout cas il lui ressemblait trait pour trait, c’était frappant, et … Encore un jumeau de Balthazar cette fois-ci, et même Elliott avait son double. Ce n’était pas possible, elle regarda tout à coup l’asiatique et bégaya, pâteuse. « Jude, je … crois que je vais être malade là. » Sa tête venait de se transformer subitement en une seconde, passant de la joie extatique à la nausée imminente. Son teint avait drôlement blanchi et clairement, si elle avait porté une pancarte lumineuse « je vais vomir dans cinq secondes » en guise de collier, la signification de tous ces symptômes physiques en était l’exact résumé.

Sans attendre une seconde de plus, elle partit en courant – et en tanguant quelque peu – dans la direction des toilettes, Jude sur ses talons. Une minute plus tard, de charmants bruits de gargouillis indiquaient qu’en effet, Hazel avait bel et bien été malade. Heureusement on pouvait compter sur la présence de Jude Lynch, fidèle chevalier servant, pour lui tenir les cheveux.

_________________

I think I'm lost


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: C'était la fille du Père Noël. J'étais le fils du Père Fouettard. Elle s'appelait Marie Noël. Je m'appelais Jean Balthazar.

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Serpentard 6eme année
ϟ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Dim 1 Mar 2015 - 19:46

And may all your Christmasses
Be so wide

Que les deux compères dignes de Tic et Tac se marraient comme des baleines à l'entrée de la cuisine. Si Balthazar n'était pas aussi bourré il serait sûrement rouge comme une tomate, mais heureusement pour lui il était complètement fait et ne savait absolument pas ce qu'il faisait. Demain de toute manière il aurait tout oublié, comme à chaque fois qu'il abuse un peu trop de la boisson.

La rousse était retournée dans la salon en sautillant et le gallois souriait en la voyant partir, elle semblait heureuse et d'une certaine façon, ça lui faisait plaisir. Il allait la suivre quand tout d'un coup la jeune brune sonna l'alerte en courant en direction des toilettes suivie par l'hôte de la maison. Il aurait pu en rire, mais il n'était pas vraiment dans un meilleur état.

Après la fuite des deux autres, il se dirigea à son tour dans le salon et prit place dans le canapé. La jeune rousse dansait et il la regardait sans rien dire, en fait il ressentait une énorme fatigue et luttait comme il pouvait.

- Je voudrais pas être à sa place.

En général, il n'était pas du genre à combler les blancs ou à parler pour ne rien dire. Cela dit, il voulait faire l'effort de rester éveillé au moins jusqu'à ce que la pizza soit cuite, sa future délicieuse pizza. Pour patienter il se servit un nouveau verre qu'il avala aussi rapidement que tous les autres. Le minuteur du four sonna dans la cuisine et le gallois se leva rapidement pour se rendre dans la cuisine, tandis que l'on pouvait entendre au loin la jeune Hazel se vider. Après avoir attrapé un gant pour ne pas se brûler, il retira la sainte pizza du four et la rapporta dans le petit salon.

- Regarde ! Je suis sûre qu'elle est trop bonne, on en laissera à Jude et Hazel, si elle se s'en mieux.

Le bassiste ne se fit pas prier pour manger et se servit une généreuse part de pizza. Comme il l'avait imaginé, elle était délicieuse et vraiment parfaite. Finalement, faire à manger soi-même ça avait du bon. Il profita de la fin de la soirée pour papoter avec la jeune Elliot avant de s'endormir comme une masse dans le canapé. Il ne pourrait pas vraiment dire comment la soirée avait terminé et si les deux autres avaient fini par revenir ou pas. Le lendemain matin, il se lèverait avec le mal de tête de l'année.


_________________

I'm an alligator
I'm a mama-papa coming for you
I'm the space invader
I'll be a rock'n'rollin'
bitch for you



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥ Sam 28 Mar 2015 - 19:28

Lahinch

is it the place
of santa ?



Le salon était un havre de paix. Ou à peu près. Elliot n'y voyait plus trop clair. Elle se ventilait de sa main d'un geste de madone, et riait toute seule. Elle n'écoutait même plus les autres, et se contenta de s'affaler dans un canapé, qui se trouva être le même endroit où était assis Balthazar. Elliot eut quelques mouvements semblant vouloir danser, et puis non. Ca tournait trop pour bouger. Elle cassa donc tout mouvement et porta sa main à sa tête. « C'est Hazel qui vomit tripes et boyaux ? Beeerk. » fit-elle en détournant son attention des bruits qui sortaient d'un peu plus loin. Que Jude s'en occupe, lui qui avait servi alcool sur alcool.

Elliot ne se souvenait déjà plus de ce qu'il s'était passé quelques instants auparavant. Elle avait même oublié sa pizza. Elle s'endormait à moitié, sombrant dans un rêve de fête où ils faisaient mystérieusement tourner des serviettes quand un bruit la fit sursauter. « Hngmnlgmnjedormaispas » bougonna t-elle, la marque de sa manche sur la joue, le regard vitreux, son cerveau dansant la cucaracha dans son crâne. « Je crois que y'a des gens qui font la fête dans ma bouche, et ils sont tous malades » maugréa t-elle encore, alors qu'elle avait mal au coeur. Elle laissa donc Balthaza profiter de sa pizza, alors qu'elle s'endormait de nouveau.

Néanmoins, juste avant de sombrer, elle eut un rapide sourire aux lèvres. C'était sûrement le meilleur noël de toute sa vie. Elle avait eu de précieux cadeaux, mais avant tout de précieux amis. Elle manqua de renverser un verre à demi-plein qui traînait, et eut le temps de marmonner « Pays de gaaaaaaalle indépéédenpanttt » en écho aux paroles du blond de tout à l'heure, avec l'orthographe et la diction en moins, puis le visage posé sur l'accoudoir, s'endormit comme une masse.

Elle ne serait sûrement pas la seule à avoir un mal de crâne le lendemain. Mais il y avait une chose de sûre : elle n'oublierait pas cette soirée - enfin du moins le début. Pour ce qui était de la suite, cela resterait vague, flou, sombre, un peu effacé par l'alcool. Haaa, le whisky, ce ravageur d'adolescence. Merci qui ? Merci Jude. Au moins, elle, elle n'avait pas vomi. Elle pourrait au moins avoir cette fierté là, et pourrait allégrement se moquer de la brune. La rousse soupira, et dans son sommeil, bougea un peu et sa tête balla sur l'épaule de Balthazar - juste un instant, avant qu'elle ne rebouge encore. Mais le parfum familier accentua son sourire dans son rêve. Que cela ait été un songe ou pas, le baiser avait été sûrement le plus beau de ses cadeaux.


_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


(LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥
MessageSujet : Re: (LAHINCH) Welcome to Neverland { GeniusCrew mes amours ♥

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes z'amours
» Au diable les enfers, Au paradis des amours, Je suis libre.
» les amours de Napoléon
» Kenneth Swanson | Mes amis, mes amours, mes emmerdes.
» Hailey Reeves ~ Mes amis, mes amours, mes emmerdes • |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Partout ailleurs-