Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: We're in the city of wonder, ain't goin' play nice. Am I scaring you tonight ? Ain't used to what you like.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : Ancien espion pour la cellule SEPOM et les mangemorts. Assassin à son propre compte. (Mangemort non-connu des autorités, en fuite)(Moitié vélane)
ϟ AVATAR : Luke Evans


ϟ LIENS : Power and decadence are blood in my veins. I will be a ruin before soon

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 17:22


Sherkan Zelda Rougemont


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 36 ans ; 3 février 1962.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Paris, France.
ϟ ANNÉE & MAISON : Anciennement élève à Beauxbâtons. Il travaille pour la SEPOM dans une cellule spécialisée, comme espion (il met des bâtons dans les roues du ministère afin de protéger ses complices, néanmoins, si il doit choisir, il n'hésitera pas à tuer un collègue mangemort afin de garder la tête haute au ministère, pour éviter que sa couverture ne soit éventée. Il espionne donc les deux camps, au détriment de tous.) Il est également assassin, offrant parfois ses services aux Mangemorts.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Pan-sexuel. (rien à voir avec un certain centaure, cependant.)
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Griffe d’Hypogriffe et bois de mûrier ; 33 centimètres 12, rigide et capricieuse.

ϟ PATRONUS : Crocodile

ϟ AMORTENTIA : L’odeur que dégage Sherkan n’est autre qu’un parfum haut de gamme, celle des cigares à la cerise, du whisky, de l’encre et des livres neufs, avec quelques effluves métalliques, comme un goût de sang.

ϟ ÉPOUVANTARD : Un endroit sombre et étroit, comme un placard ou une penderie. Un endroit d’où il ne pourrait sortir, où il serait seul, isolé et condamné.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Bellatrix.
ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Celui-qui-sait ; les secrets ont un goût agréable, vous ne trouvez pas ? Le mystère n’est attirant que par les ténèbres qui l’entourent. Comment ne pas jalouser ce savoir que possède Celui-qui-Sait ?
ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Plutôt l’amer, sinon le salé ou l’aigre. En dernier, le sucré.

ϟ BUT DANS LA VIE : Avoir plus de pouvoir, contrôler un grand nombre de personnes, monter dans la société, ne plus avoir à travailler, trouver celui ou celle qui le sauvera de sa maladie.
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Sang mêlé, moitié sorcier moitié vélane.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Un serpent d’environ soixante-quinze centimètres, couleur de rubis, aux écailles étincelantes et au regard d’un noir d’encre. Ce reptile répond au nom de Moriarty, et semble particulièrement attaché à son maître. Il se dissimule d’ailleurs souvent sous ses vêtements, ondulant et sortant d’une manche ou d’un col pour effrayer le chaland.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Mangemort. Atteint d’un cancer du sang incurable. Désire trouver un être capable de le sauver de ce cancer. A moitié vélane par sa mère. Allergique aux chats. Très bon escrimeur. Excellent menteur et manipulateur & sait déterrer les secrets pour faire chanter autrui. Invente et forge ses propres armes. Doué pour détruite tout ce - et ceux - qu'il touche.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Le physique de Sherkan semble tout droit sortis des contes fantastiques, car il ressemble à un prince de contes de fée. Son sang charriant des gènes de vélane, sa haute stature fine et agile et ses traits délicats seront les premières choses qui retiennent l'attention. Cette aura qui l'entoure, de puissance froide, de séduction volontaire, de charme, forme comme un effet hypnotique pour les gens les plus faibles face à la beauté. Les regards dévorent les lignes pures de tout son être, sans deviner que sous cette illusion si délicate de superbe se cache une âme noire et vile, quasi-reptilienne. Sherkan est beau, il le sait, et il en joue.

Deux yeux d'un gris sombre tirant parfois sur le vert, aux prunelles rieuses, pourtant glacée, comme si rien ne pouvait les réchauffer, comme si l'être qui possédait un tel regard ne savait plus comment rire. Ses sourcils semblent élastiques, car il peut leur faire faire diverses torsions plus ou moins comiques, soulignant ses expressions ou ses phrases comme une ponctuation de visage. Son front large, son nez droit et aquilin, ses sourires narquois, charmeurs, en coin. Sa moustache et sa barbe, changeant de formes selon ses envies, lui donnant toujours l'air très affecté par son physique, lui donnant toujours l'air soigné et distingué. Encadrant ce visage, ses cheveux bruns légèrement bouclés sont souvent tirés en arrière, grâce à leur longueur presque négligée (faussement, elle est étroitement calculée.) Oui, tout dans son visage exsude ses gènes vélanes - cette beauté mystique, qui peut pourtant se révéler laideur repoussante sous le coup de la colère ou de la rage. Car son teint d'albâtre vire au gris terne et cendreux, ses joues rosées délicatement prennent alors une teinte noirâtre, et son regard délicat se change en morceaux de verre aiguisés, transparents et laids. Car cette beauté de corps n'est qu'illusion, et seule la colère révèle la vraie nature de son être ignoble.

Sa vêture est toujours impeccable - sauf si pour diverses raisons il doit sembler négligé. Il n'a aucun tatouage ni piercings - hormis la marque. Mais cette marque n'est pas sur son avant-bras, comme les autres. Il se l'est faite graver en lui, non dans sa peau mais dans sa chair - sur l'abdomen en vérité. Seule preuve de sa présence, un léger relief sur sa carnation. Seul ceux qui savent cette marque là peuvent deviner sa présence sous la peau. Il porte quelques bijoux élégants et simples - des bagues, la plupart du temps. Mais tout cela n'est qu'une aide indifférente à son corps. Sherkan prend soin de lui, et quelle n'est pas sa fureur de voir que malgré ses attentes, il perd ses cheveux, perd du poids, perd son être tout entier dans sa maladie ... Elle n'est pas encore trop visible - de légères traces de cernes, quelques plaques rouges vite dissimulées, quelques rides ici et là ... Mais il craint le jour où sa maladie viendra enfin ronger l'extérieur de son être. Ce jour-là, peut-être sera t-il trop tard pour lui.




psychologie

ϟ AIME : Le pouvoir. L’alcool. Manipuler. Controler. Charmer. Seduire. L’argent. Les belles choses. Les belles personnes. Le luxe. La haute société. La nuit. Les créatures magiques. La magie. Faire mal. La musique classique. Être seul. Les dîners mondains. Les films en noir et blanc. Les reptiles. Les insectes. Les araignées. Les langues. L’intelligence. Savoir ce que d’autres ne savent pas. La subtilité. La politique. La poésie. L’histoire. Les parties d'échecs et de dames. Les jeux. Jouer. Gagner. Dominer. Lire. Les bonnes réparties. Les citations. Les légumes. Les fruits. Marcher. La nuit. La pluie. Le vent. Les feux de cheminée. Le lilas. Les motos. La vitesse. Les risques.

ϟ N'AIME PAS : Les chats. Les choses de mauvaise qualité. Le discount (RACLURE DE FROMAAAAGE 8D - big up Thadd). Les pauvres. La saleté. Les mauvaises odeurs. La douleur. La maladie. Les hôpitaux. Les gens irrespectueux ou vulgaires. Les préjugés. Qu’on profite de lui – ou qu’on tente de profiter de lui. Le bruit. Les babillages. L’idiotie. La bêtise. Les cris. La musique moderne. Les moldus. Le sport. Les jeux vidéo. La technologie. Perdre. Les sang-mêlés. Les chiens. Les cracmols. Le temps. La vieillesse. La laideur. La télévision. Les artichauds. La faiblesse. La pitié. Les émotions en général. Qu'on lui mente.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; Sherkan est avant tout un homme qui fera tout pour se sauver. Egoïste et vaguement mégalomane, rien ne compte plus que lui-même. Il ne fait confiance qu'à lui, ne compte que sur lui, ne suit que ses propres désirs et aspirations. Voilà un homme qui est réellement autonome, et qui serait capable de tuer père et mère (pour l'une c'est fait) pour une gauffre si il en avait envie. Mais n'allez pas croire que la folie l'habite - au contraire : son intelligence vive et son talent à analyser et manipuler en fait un psychopathe en puissance, pourtant il n'est nullement un sociopathe. C'est un homme qui a des ambitions, et qui se montre implacable dans ses réalisations, voilà tout. Certes, il a appris à prendre plaisir dans ses tueries, et sa cruauté a prit des hauteurs vertigineuses depuis ses premiers crimes. Mais nulle démence ne ronge son âme. Il sait ce qu'il fait, et fait ce qui doit être. C'est aussi simple et logique - d'une logique aussi implacable que tout son être entier.

Doté d'une parfaite maîtrise de soi, induite par la maltraitance et le bourrage de crâne de sa mère, il est capable de ne laisser filtrer aucune émotion sauf celles qu'il veut. Son visage est toujours sous contrôle, et il est si bon menteur que ses mots et tics ne sont que calculés. C'est un homme manipulateur, qui n'hésite jamais et n'a jamais peur - car la terreur est une émotion idiote, que seuls ceux qui manquent de cran ressentent. Sherkan est mélomane, et ressent une grande attirance pour les choses luxueuses, de très bonne qualité et l'art, la littérature. Son intelligence est vive, sa façon de parler calme fait ressortir une espèce de décalage entre lui et ce qui l'entoure, augmentant cette aura étrange et séduisante qui semble régner autour de lui. Si la fierté et l'arrogance de Sherkan n'ont aucune limite, il est prêt à tout pour ne pas mourir. Car c'est bien la seule chose qui le pétrifie : la mort. La mort douloureuse promise par son corps en ruines. C'est également la seule chose qui peut le mettre dans une rage noire, une colère si profonde que sa beauté vélane devient laideur transcendante. Séduisant et séducteur, c'est quelqu'un qui désire aussi rapidement qu'un enfant, et qui a ce qu'il veut - si l'objet de son envie n'est pas possible, il le détruit, tout bonnement. D'ailleurs, il est très bon dans le chaos et la destruction - tout ce qu'il touche, tout ceux qu'ils côtoient semblent se pervertir devant lui, avec ses petits jeux malsains et macabres. Logique, il évite les émotions et se base sur une façon de pensée presque mathématique, basée sur l'analyse d'autrui et de son environnement immédiat. Ce qui fait de lui un homme très observateur, qui peut facilement deviner ce que les gens pensent ou ressentent. Il en joue, car c'est un homme très joueur, qui aime les risques et les défis. Mais n'espérez pas gagner - il est mauvais joueur, et risquerait de vous le faire payer si vous osiez lui ravir sa victoire.

Calme et réfléchi, il est également déloyal et sans coeur. Il ne fait jamais rien sur un coup de tête, car pour lui toutes les pulsions sont mauvaises et doivent faire l'objet d'une dissection parfaite. Sa demande de perfection est très forte également que ce soit dans ce qu'il fait ou ce qu'il y a autour de lui. La moindre saleté, la moindre chose qui semble souillure à ses yeux n'a pas de place dans son monde. Il est d'une grande méticulosité, et parfaitement perfectionniste. Il adore les secrets, et grâce à une mémoire visuelle et auditive très poussée, il accumule une tonne d'informations pour mieux faire chanter et grimper les échelons. Sherkan sait cacher ses traces, et ressemble souvent à une ombre passant dans les filets de ceux qui sont à la recherche de celui formant ses meurtres et autres manipulations. Il a une haine féroce envers les moldus et les races magiques, notamment les vélanes comme sa mère. Il pense faire partie de l'élite des hommes, non seulement grâce à la magie mais en tant qu'être, car il a réussi à dépasser le stade barbare et antique des émotions pour s'élever au-delà.



histoire



« Chère mère,

tout se passe très bien durant notre séjour à Londres. L'endroit est magnifique, et je peux enfin voir où travaille Père. Cousine Adélia est ... Disons qu'elle est pleine d'énergie, et tu sais ce que je pense des bruits. Néanmoins, elle se révèle charmante quand elle le désire. Au moins elle est moins bête que la plupart des gens qui traînent dans les rues, et qui sont d'une idiotie affligeante. Sous couvert que nous sommes étrangers, ils ne s'occupent pas de nous. Or, si ils savaient que nous comprenions chaque mot, chaque parole ...

Les vacances passent terriblement vite. J'ai déjà fini mon carnet de devoirs - Adélia trime à faire quelques exercices. Je dois me retenir de me moquer d'elle. Pourtant, quand elle le veut, elle sait se concentrer. C'est sûrement là le problème, la concentration.

Chaque jour, je fais les travaux que tu m'as demandé. Devant la glace, je joue de ce charme que me confère tes gènes. J'ai développé un regard avec un sourcil haussé, qui a l'air de fonctionner quand je le fais dans la rue. Mais Père n'est pas dupe, et il sait repousser ce sortilège de pacotille, cet enchantement en carton-mousse. J'aime les défis. Je déteste
perdre.

Passe un bon séjour chez Grand-Père et Grand-Mère.

Sherkan.
»

L'enfant repose sa lettre et l'observe d'un air scrutateur, fixement. Son regard comme les nuages se plisse sous la critique, et il finit par chiffonner la feuille d'un geste négligent. Il se doit de donner des nouvelles à sa génitrice, mais alors qu'il est loin de Paris, il peut enfin souffler. Loin du placard à punition, loin des sévices de sa mère si dominatrice. Il déteste faire le moindre faux pas - un sortilège qui ne fonctionne pas, une mimique révélant la hideuse vérité sur ses gènes, ou un mot de trop. Tout est bon pour que la mère parfaite corrige son fils trop imparfait. De légers coups, jamais trop fort, pour ne laisser aucune marque. Il a abandonné l'idée de s'enfuir - il se souvient avec clarté de ses doigts en sang creusant des sillons dans le bois du meuble, les ténèbres l'avalant dans son haleine froide et putride de naphtaline. Il se remémore les heures à sangloter, perdu et affamé, sans comprendre. Mais il a appris - à être aussi parfait de l'extérieur que possible. Quelle fourchette sert à manger la salade, et quel ton donner à sa voix pour la faire paraître désintéressée, curieuse, savante. Sa perfection de mère ne veut que le meilleur pour son fils. N'est-ce pas la plus normale des choses ? Qu'est-ce que sont quelques mauvais souvenirs, quand son avenir sera assuré par ce savoir qu'il absorbe, comme un venin paralysant ?

Le Londres magique est fascinant pour Sherkan. Toutes ces choses incroyables, si différentes du Paris sorcier, sont autant de raisons pour lui de vouloir rester. Il demande à son père de l'amener avec lui au ministère, sous prétexte qu'il s'intéresse aux affaires politiques. Au vu de l'intelligence de son rejeton, le paternel accepte - fier et intrigué par la soudaine curiosité de son fils vis-à-vis de son rôle d'agent du ministère. Quelle ne fût pas la déception du jeune homme en voyant que ce travail se bornait à rester dans un bureau toute la journée et à régler des différents entre sorciers. Le département des accidents et catastrophes magiques n'était guère intéressant, et Sherkan se mit bientôt à échapper à la surveillance plus que partielle de son père. Il vagabonda parmi les autres sorciers, laissant traîner son oreille, l'air innocent. C'était quelque chose qu'il savait faire, prendre un air innocent : son jeune visage exhalait une impression de douceur, de gentillesse et de grâce, alors même que ses prunelles d'un tendre gris vert s'écarquillaient comme surprises. Cependant, son esprit vif et calculateur savait parfaitement de quoi il retournait - chaque bêtise, chaque faux-pas était voulu. Pour tester, pour voir les limites autour de lui. Les sorciers ne se méfiaient guère d'un garçon entre trop jeune pour être entré en scolarité. Qui plus est, en tant que français, il n'était ni respecté ni craint. Il portait le nom de sa mère, une vieille famille de vélanes françaises, qui avait autrefois été noble et servi les rois et les sorciers de France.

« Qu'est-ce que tu fais là, toi ? Tu n'es pas sensé traîner près des archives ! » « Oh, je ... Je suis désolé. Je ... Je me suis perdu. » L'accent étranger marchait toujours. Les gens s'attendrissaient de voir un être loin de chez lui. Nul besoin d'utiliser ses gènes vélanes : le sorcier s'approcha de lui, l'air doux et bienveillant. Il jeta un coup d'oeil au badge temporaire sur le tee-shirt de Sherkan et sourit. « Tu es le fils de Kant ? Tu dois être ... She ... Sheram ? » « Sherkan. » Il détestait qu'on écorche son prénom. Avec son physique et son contrôle de soi, c'était une des seules choses qu'il appréciait chez lui. L'homme posa une main sur son épaule, et l'accompagna plus loin. Malgré lui, Sherkan se laissa docilement conduire jusqu'au bureau de son père. Mais non sans poser des questions, avec l'air de ne pas y toucher. L'homme, sans se méfier, répondait précisément. Le garçon gravait chaque information dans son crâne - il savait déjà, du haut de ses onze ans, que les secrets et le savoir sont plus précieux que l'or ou l'argent. Il rejoignit son père, l'air faussement penaud, et s'assit calmement sur une chaise en sortant un livre. Les jours qui suivirent, il resta sagement où il fallait, pour ne pas éveiller les soupçons. Il était sûr d'une chose : ce ministère était l'endroit où il voulait travailler. Mais non pas comme un simple gratte-papier, semblable à son père. Il y avait sûrement des agents de terrain, non ? L'exaltation, les prouesses martiales, allier magie et politique, voilà qui était aussi excitant pour un jeune garçon que des feux d'artifices dans une usine de poudre.

« S'il vous plaît, mère. » « Parle français, quand tu t'adresses à moi ! » « S'il vous plaît, mère » répéta t-il, imperturbable. Son visage était de craie, fier et le menton dressé. Leurs deux regards étaient des orages en confrontation. La femme face à lui ne semblait pas beaucoup plus âgée : il avait dix-sept ans, et elle semblait à peine plus vieille que la vingtaine. Mais c'était là l'avantage d'être vélane : le temps passait en vous oubliant, momentanément. Si il admirait bien une chose chez sa génitrice, c'était bien ses gènes. Uniquement cela. Et peut-être ce perfectionnisme qui avait déteint sur lui, dans le moindre de ses faits et gestes, le poussant à toujours repousser ses limites. « Tu n'iras pas en vacances chez ton père. Je le refuse. » « Il est amusant de voir que j'ai deux parents et deux patries. Néanmoins, si je devais choisir, ce serait Père et Londres, sans hésiter. » Bravade inutile, qui fait résonner le bruit d'une claque cinglante sur la peau de sa joue cuisante. Sa mère renifle dédaigneusement, mais son regard tremble de fureur. Encore un peu, juste un peu ... « Jamais plus vous ne m'obligerez à quoi que ce soit. Je vais partir d'ici. Paris n'est pas ma maison. Je n- » « Ton père est ma marionnette. Il n'a jamais su me résister. Ni mon lit ni mes désirs ne lui sont inconnus. Crois-tu que quand je lui aurai touché un mot de ce que je pense de toi, il t'accepteras à Londres ? Il m'aime, ce fou. Il m'aime, d'un amour inconditionnel, nullement rattaché à ma beauté. Si tu étais assez intelligent, tu saurais que t'opposer à moi ne veut dire qu'une chose : le placard. » Le mot gronda comme une tempête, faisant frémir Sherkan. « Non. Plus jamais tu ne me feras du mal. Tu penses peut-être faire cela pour mon bien, mais tu n'es qu'une hypocrite manipulatrice. Tu m'as fait à ton image, mais j'ai été bien plus loin. Sais-tu ce que j'ai appris, de ces séjours chez Père, au ministère ? Il existe un Lord Noir. Déchu à cause d'un gamin, mais aux nombreux alliés et défenseurs, qui se terrent dans l'ombre. Il offre pouvoir et fortune à ceux qui sauront lui être fidèles. Oh, ne me regarde pas avec cet air effaré - je ne suis pas des leurs. Mais je dois t'avouer que leur petite musique captive mon oreille de mélomane, Mère. Cependant ... Tu es un obstacle sur ma route. Tu es celle qui me retiens, et qui retiens Père également. Tu es la chaîne à ma cheville, celle qui me pousse dans les ténèbres de ce placard. Mais aujourd'hui, tout est fini. » Sherkan voit ses beaux yeux s'écarquiller, et soudain, son visage se transforme sous la fureur. Son teint d'albâtre vire au gris, ses dents deviennent crochues, acérées, sa langue vipérine passe sur ses lèvres craquelées. Voilà la vraie nature d'une vélane - démoniaque, laide, avatar de colère qui se cache sous une illusion délicate. « Tu as toujours été laide. » Le murmure s'étale entre eux, et alors qu'elle se jette dans sa direction, ses mains aux doigts aiguisés pointés vers lui dans toute sa colère, Sherkan n'hésite pas.

Le son est doux, presque joyeux. Tout d'abord, la soie qui se déchire, dans un froufroutement délicat. Puis, la laine et enfin la chair. Le sang goutte, comme du rubis liquide, alors que la lame s'enfonce dans le ventre de celle qui l'a enfanté. Un psychologue dirait sûrement que, dans ce geste, il y a un retour aux sources, aux origines de sa naissance. Sherkan presse un peu plus l'acier dans sa vélane de mère. Recroquevillée sur sa douleur, sa fureur a laissé place à l'agonie. Elle tombe au sol, sous le regard indifférent de son fils. Elle tente de parler, des bulles écarlates venant crever sur son souffle entre ses dents. « Tu m'as fait ainsi. Impitoyable et déterminé. Sois heureuse - je suis la perfection que tu attendais tant. Je toucherai même les rêves les plus fous, ceux que tu n'as jamais eu l'ambition d'avoir. » Mais il parle dans le vide - écho de celui qui se trouve dans les prunelles mortes de sa génitrice. Elle sera sa première victime, celle qui marquera son entrée dans ce qu'il appellera plus tard l'Âge du Crocodile.

Père ne dit rien. Il se contente d'observer le cadavre de celle qui a été sa femme. L'enchantement est rompu - la voir ainsi, sans vie, sans aucune beauté, sans plus rien de ce qui faisait d'elle sa femme ... Il se tourne vers son fils, calmement installé dans un fauteuil. Les mains sur les accoudoirs, il semble attendre quelque chose. « Nous allons cacher le corps. Inventer une histoire qui tienne la route. Tu ... Comment as-tu pu faire ça ? » geint-il, l'air horrifié. Sherkan avait oublié - son père n'a jamais été fort. C'était sa mère, qui avait la puissance. Il soupire, comme si la moindre remarque était bête. Comme si son père ne valait nullement qu'il gaspille sa salive. « Il le fallait. Elle nous tenait dans sa poigne, tous les deux. A l'étage, tu pourras voir un placard où le sang s'est mêlé au bois - le mien. Mon sang. Mère voulait la perfection - elle m'a construit, m'a malaxé pour que je prenne la forme qui lui semblait bonne. Je suis ce qu'elle a fait de moi. Ne me juge pas. » Sherkan se lève souplement, tel un félin. Il n'y a nulle folie chez lui. Aucune lueur qui ferait croire que l'on a affaire à un psychopathe en puissance. C'est comme si tout était facile et simple, que cela allait de lui-même. L'adolescent suivait une logique, et elle n'était nullement menée par la folie - l'ambition, la soif du pouvoir, oui, mais pas la démence.

Si sa mère fût la première, elle ne fût guère la dernière. Sherkan laissait un sillon de cadavres sur l'autel de ses ambitions. Néanmoins il n'était pas assez fou pour laisser des traces, et savait avec cette perfection froide qui le personnifiait tant maquiller les preuves. Faire accuser d'autres que lui pour des crimes qu'il avait commis devant une habitude naturelle et des plus faciles. Il fit cependant attention à ne pas recommencer ses tueries avant d'avoir eu son diplôme de Beauxbâtons. A la fin de sa scolarité, il retourna chez son père à Londres où il s'installa définitivement. Sa mère était officiellement morte d'une attaque par un groupe de voleurs. Un simple délit qui avait mal tourné. Comment aurait-on pu croire que ce jeune homme au regard triste et désarmé avait quelque chose à voir là-dedans ? On soupçonna le père - une sordide histoire d'adultère - puis on laissa tomber cette piste aussi. La vie reprit son calme, jusqu'à ce que Sherkan ne vienne à Londres. Fraîchement diplômé, il vivota jusqu'à ses vingt-et-un ans de métiers tels que serveur ou livreur, ou même gigolo. Tout était bon pour se faire un réseau, pour construire et affirmer sa toile. Les informations dont il avait besoin affluèrent, et il put enfin faire pression sur deux trois autres membres du ministère, pour y pénétrer en tant qu'agent en toute impunité. C'est là qu'il rencontra Myles. C'était un homme entre deux âges, qui le forma au métier d'agent, mais qui vit en lui bien plus que cela. Au-delà de son masque froid et toujours sous contrôle, il devina les racines de quelqu'un capable de mieux.

« Effectivement, le métier de bureaucrate m'ennuie. Pourquoi me demander ça ? » Rien ne surprenait Sherkan. Car tout était calculé - le fait d'attiser la curiosité de John Myles, de laisser transpercer ici et là quelques informations et capacités qui pourraient l'aiguiller sur une décision, mais aussi un filtrage sur lui, sur sa vie, sur ses besoins. Tout était volontaire, menant le pauvre Myles à son choix suivant. « Sherkan, tu es un jeune homme volontaire, qui ne manque pas d'assurance. Tu es un peu arrogant et trop sûr de toi, parfois, mais je pense que je vais donner mon feu vert à la cellule Sepom, afin que tu rencontres l'un de leur hauts fonctionnaires. Peut-être même pourras-tu rencontrer Monsieur Anterfield. » Lester, de son prénom. Sherkan l'avait déjà croisé plusieurs fois, et il avait vu en lui la silhouette d'un être au génie incroyable. Cet homme avait prit la tête de la SEPOM il y avait peu, car cette cellule était toute neuve. Il n'avait pas peur de Anterfield - ses squelettes dans le placard étaient enfermés à double tours. Personne ici ne savait rien de ses antécédents français. Autre pays, autre vie. Après un entretien pour la SEPOM, il y entra comme simple agent. Ensuite, gravir les échelons jusqu'au stade qu'il désirait fût facile. Il était l'archétype parfait de l'espion. Mais ce que la SEPOM - et personne d'autre que lui - ne savait, c'était qu'il espionnait tout et n'importe qui. Pour son propre compte. Mais aussi pour les Mangemorts.

Tout était parti d'un assassinat bien mené. On l'avait payé pour. Personne n'avait rien vu. Il avait assez de facilités à usurper l'identité d'autres personnes, afin que rien ne puisse remonter jusqu'à lui. Mais, d'une façon ou d'une autre, l'un des Hommes en Noir y était parvenu. Alors qu'il nettoyait calmement ses mains couvertes de sang, plutôt fier de ses dernières inventions - des lames rotatives magiques, enchantées afin qu'elles fonctionnent à la manière de boomerang - on avait toqué. La porte de son hôtel s'était ouverte sans attendre, et un être gigantesque, colossal même, avait pénétré dans la petite pièce. Calmement, le regard gris et sournois de Sherkan s'était posé sur l'entité inconnue. Mais la voix avait tonné, grave et amusée. « Ne joue pas à ça avec moi, petit. » Un mangemort, comme le confirma le tatouage à son bras. Sherkan observa avec indifférence l'étalage que fit l'inconnu de son charisme. Il avait beau rouler de ses larges épaules, cela n'impressionna guère l'assassin. « Nous savons que tu t'intéresses au Lord Noir. Pourquoi ? » « Intéressant. » Silence qui s'appesantit, qu'il crève d'autres mots acérés. Tout cela est un jeu. Et il excelle en tant que joueur. « Le Lord peut m'apporter ce que je veux - le pouvoir. Quant à moi, je suis une aide non négligeable. Je travaille comme espion du ministère, et je suis assassin. Vous ne perdez donc rien à m'enrôler. C'est bien pour cela que tu es venu, n'est-ce pas, Kerym ? » Sursaut. Croyait-il que Sherkan serait dupe ? Cette voix trafiquée, ce masque, cette cape, tout cela ne cachait nullement l'employé du ministère des Catastrophes Magiques. Il retira son masque, l'air furieux, mais le jeune homme leva la main en signe de paix. « Je te suis. Emmène-moi aux autres sbires. »

Être un mangemort ne signifie pour Sherkan nullement être d'une obéissance aveugle. Il est ouvert aux idéaux du Lord et de Bellatrix et doit reconnaître en eux un charisme étrange proche d'une folie de masse. Les moldus ont toujours été un poids pour les sorciers. Et tant qu'on le paye, qu'il a sa rançon de gloire et d'argent, tout roule comme de l'or sur un parquet bien ciré. Son poste au sein du ministère s'enracine, au point qu'il devient un agent auquel on fait appel très souvent, pour le côté perfectionniste de ses tâches - si une mission est donné à Sherkan, elle sera accomplie. Information après information, il engrène le savoir dont il a besoin pour nourrir ses rêves. Jusqu'à ce qu'ils se brisent à ses pieds comme du verre teinté.

« Ce n'est pas possible. » « Je suis formel, monsieur. Votre cancer du sang est diagnostiqué. Je suis navré pour vous. Avez-vous quelqu'un à qui en parler ? Souhaitez-vous être mis en relation avec un psych- » « Laissez-moi seul. » Une leucémie. Voilà ce qui amène ces derniers temps fatigue et douleur chez Sherkan. Voilà ce qui fait de lui l'épave qu'il est, sous les traits attrayants de ses gènes Vélanes. Lorsqu'il s'est levé, un matin, et que son crâne résonnait des tempêtes d'une guerre, il s'était dirigé tranquillement vers sa salle de bain. Un médicament avalé, il s'était lavé le visage. Avant d'être prit d'une quinte de toux. Du sang colora ses mains, et il sentit une douleur poignante dans tout le corps, comme si un marionnettiste fou avait décidé non pas de couper ses cordes mais de les emmêler. D'énormes plaques rouges apparurent sur ses jolies mains, et dans sa chute, une infime blessure se mit à saigner abondamment. Il avait donc décidé d'aller à Sainte-Mangouste afin de voir ce qui n'allait pas. Un cancer du sang ... Par Merlin. Il ne se serait jamais douté de cela. Hélas, plus les jours passèrent et plus la maladie prenait sa place en lui. Bientôt, il commença à perdre des cheveux par poignées. Il n'en était pas encore à être chauve, bien sûr, mais voir son corps se décrépir ainsi comme une ruine dévastée le mettait dans tous ses états. Il n'était rien qu'un corps humain, en fin de compte, et cet état de mortalité le broyait comme de la poussière. Incurable. Même la magie ne pouvait rien pour lui. Un gigantesque sketch du destin.

« Je ferai tout pour trouver comment me soigner. » C'était une promesse, un voeu. Il y avait forcément quelqu'un sur cette terre qui saurait l'aider, qui saurait comment faire. Il ne pouvait se résoudre à mourir ainsi : en tombant petit à petit comme anéanti. Cheveux, dents, santé mentale. Il perdrait tout, jusqu'à son identité, sombrant dans la douleur et la folie des chimiothérapies, qui ne feraient que repousser l'inéluctable. Avec ses placements en bourse et son travail d'espion, ainsi que celui d'assassin, il pouvait se permettre de faire des recherches. Sa nouvelle volonté était de vivre. Il se promit également de faire renaître le Lord - peut-être que sa puissance incommensurable pourrait le sauver. Sherkan songea à l'ironie de la chose : autrefois, le prix des vies se résumaient à l'argent qu'on lui donnait.

Et à présent, quel prix donnait-il à sa propre vie ?




hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? J'y suis déjà slurpbaveslip

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Luke -very awesome and badass- Evans
ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Je vous aime. C'est mon 5ème perso et je me lasse pas de créer des personnages ici. L'intensité du contexte, tout me donne envie d'y vivre littéralement. Et même si ça sera mon dernier perso ici (faut être un peu raisonnable hein !) bah Légi me fait rêver. Je vous aime, vous êtes tous parfaits heartheart

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Voui voui vouiiiii.

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? 5/6, toujours les mêmes. (Mais Légi prend la prio ces derniers temps.)




_________________


« i was in the wrong time with the wrong person. »
I'm gonna make you bend and break, It sends you to me without wait. And I want these words to make things right, But it's the wrongs that make the words come to life, "Who does he think he is?" If that's the worst you got, Better you have lost your heart.
(c) Myuu.BANG!

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: she had a warrior's heart, but the gods in their blind malice had given her the feeble body of a woman.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : professeur d'astronomie.
ϟ AVATAR : lena headey.


ϟ LIENS : »fiche.
»liens.
»lettres.

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 17:28

Salut BG.

Pardon, je m'emballe un peu. Trop d'émotions. Luke Evans quoi. megadeadbavee

Bon courage pour ta fiche mon beau, tu vends du rêve. ♥ J'ai hâte de voir la suite que tu vas nous pondre. ♥

_________________

What is honor to a woman's love?

What is duty against the feel of a newborn son in your arms ? We are only human, and the gods have fashioned us for love. © signature by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Détective, trouveuse d'informations, fille de l'ombre. - Ancienne Gryffondor.
ϟ AVATAR : Rooney Mara
ϟ ABSENCE ? : Ralentissement jusqu'aux examens.




Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 19:05

BOGOSS.
Je l'ai déjà dit, mais vnkebntykhtykthtdz.
1) Super choix d'avatar.
2) Béa est une déesse.

Je suis impatiente d'en lire plus, et rien que son patronus est génial. **
(Vu le début de son caractère)(et son poste)(et son allure)(il faudra forcément un lien avec Lester ♥)(Et je viendrai t'en voler aussi pour Swan et Vesper **)
Bonne chance pour la suite de ta fiche ! ♥

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 19:30

    Encore un compte, je suis tellement contente de te voir te dédoubler wowowowowowowowo Tu rejoins le club des cinq comptes avec Gaya et Peeter ! En tous les cas, re(x4)bienvenue parmi nous et bon courage pour cette fiche déjà prometteuse, il me tarde d'en voir un peu plus sur lui ♥♥ (son pseudo est super cool btw) (j'imagine qu'il a un lien avec le scénario d'Oz ?) Et puis on t'aime aussi, keurkeurkeur.

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: We're in the city of wonder, ain't goin' play nice. Am I scaring you tonight ? Ain't used to what you like.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : Ancien espion pour la cellule SEPOM et les mangemorts. Assassin à son propre compte. (Mangemort non-connu des autorités, en fuite)(Moitié vélane)
ϟ AVATAR : Luke Evans


ϟ LIENS : Power and decadence are blood in my veins. I will be a ruin before soon

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 19:38

Je vais finir par envahir le forum. /poutre/ wowowowowowowowo

J'ai vite fait commencé l'histoire, je vais déjà voir quelques détails ici et là, avant de m'avancer plus profondément sur Sherkan. (cette phrase faisait moins sale dans ma tête ee)(J'ADORE LE PRENOM AUSSI.) (Oui, Adélia est la cousine de Sherkan 8D. Bienvenue dans le monde tordu de ma tête. Où mes persos ont des liens chelous de partout. /mur/)

Merci pour votre accueil à vous trois ! Après 4 comptes, être toujours aussi bien "accueillie" ça fait plaisir vomitarcenciels j'espère ne pas trop vous décevoir avec ce personnage (arrêtez d'en attendre trop, hein èé je vous vois, là, qui fangirlisez sur Luke. Bon, je compatis, c'est dur de ne pas le faire. /train/)

JE VOUS AIME. VIVE LEGI. mydarkrevengelol


_________________


« i was in the wrong time with the wrong person. »
I'm gonna make you bend and break, It sends you to me without wait. And I want these words to make things right, But it's the wrongs that make the words come to life, "Who does he think he is?" If that's the worst you got, Better you have lost your heart.
(c) Myuu.BANG!

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Chou, Andy, Dis-moi oui, Andy, Chou, Andy, Dis-moi oui, Chéri

ϟ ÂGE : 15
ϟ FONCTION : 2eme Année Poufsouffle - Batteuse dans l'équipe de Poufsouffle
ϟ AVATAR : Dakota Fanning


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mar 30 Déc 2014 - 22:04

LUKE EVANS ♥ (aka Orlando Blum en plus vieux et plus badass).

Hâte de tout lire, je sais que ca va déchirer !

_________________
So tell me what you want,
what you really really want. I wanna, I wanna, I wanna, I wanna, I wanna really, really wanna zigazig ha.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: They turn out to be poison but still, I can’t help myself.

ϟ ÂGE : 47
ϟ FONCTION : Directrice du département des mystères.
ϟ AVATAR : Diane Kruger


ϟ LIENS : Birthdays were invented by Hallmark to sell cards
You can't escape the ministry, fool.


Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mer 31 Déc 2014 - 3:04

    Krkrkr. Je suis un peu beaucoup en train de baver comme tout le monde soinlovewithacat
    Ce perso a déjà l'air passionnant et badass, ça promet, et j'ai hâte de lire l'histoire ♥

_________________
    Réalité impérieuse
    Toute relation humaine secrète commence par un effleurement magique ; par cette perception onirique qui ressemble au sentiment de réalité qu'on éprouve pendant un rêve. @ ALASKA.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I've always said that if I could do anything in the world, I would be a professional golfer.

ϟ FONCTION : Vendeur dans une boutique de farces et attrapes.
ϟ AVATAR : Dane Dehaan


ϟ LIENS : présentation + liens
mes rps: 01 arya + 02 arya + 03 arya + 01 blanche + 01 pia

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mer 31 Déc 2014 - 9:38

(re)Bienvenue **
Ce choix d'avatar ♥

_________________
SIMON ANTOINE MORIARTY
l'imagination est notre plus grande arme. le plus bête, c'est d'en être en panne. ©.mad love
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Etudiante en 7ème année ϟ serpentard
ϟ AVATAR : lucy pretty hale.


ϟ LIENS : about me & people

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mer 31 Déc 2014 - 10:28

    Oh un faible dealwithit Reeee-bienvenue avec perso qui promet :DD

_________________
I don't know where to start
baby i ✻ when I try to explain it I be sounding insane, the words don't ever come out right, i get all tongue-tied and twisted, i can't explain what I'm feeling.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: We're in the city of wonder, ain't goin' play nice. Am I scaring you tonight ? Ain't used to what you like.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : Ancien espion pour la cellule SEPOM et les mangemorts. Assassin à son propre compte. (Mangemort non-connu des autorités, en fuite)(Moitié vélane)
ϟ AVATAR : Luke Evans


ϟ LIENS : Power and decadence are blood in my veins. I will be a ruin before soon

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mer 31 Déc 2014 - 14:07

Hooo tant d'amour. (a) * vous câline *

J'ai tellement peur de vous décevoir xD vous vous attendez tous à un mec badass, et dans ma tête, y'a une alarme genre " putain il a INTERÊT à être badass ee " ;;

En tout cas merci de votre soutien, ça fait plaisir \o/

ps : Luke Evans est plus jeune que Orlando Bloom ^^

_________________


« i was in the wrong time with the wrong person. »
I'm gonna make you bend and break, It sends you to me without wait. And I want these words to make things right, But it's the wrongs that make the words come to life, "Who does he think he is?" If that's the worst you got, Better you have lost your heart.
(c) Myuu.BANG!

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Jeu 1 Jan 2015 - 10:58

Comment j'ai pu passer à côté de ta fiche... Déjà le pseudo, on sait tout de suite ce qu'on affronte. Tu appelles ton gamin Sherkan, tu SAIS qu'il va devenir un petit tueur, c'est comme ça abitsceptical Je te préviens tout de suite que si tu croises Wallace et que tu oses lui balancer ton animal de compagnie, il le dépèce tout de suite (un serpent, non et non pourtoalily). Je vais réfléchir à un lien car je ne peux pas passer à côté de ton personnage qui est tout simplement fabuleux wowowowowowowowo
avatar

: what does the nargle say?

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : 7ème année (pour la deuxième fois)
ϟ AVATAR : Anna Popplewell
ϟ ABSENCE ? : Quasi totale jusqu'au 24 juin



ϟ LIENS : Do you remember when I was a bird
And you were a map?

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Jeu 1 Jan 2015 - 19:39




    Je.. j'aime déjà ce personnage. ** Au risque de répéter ce que tout le monde a dit... LUKE EVANS soinlovewithacat Je suis sûre que Sherkan sera encore plus badass que ce à quoi on s'attend, rien que le début de la présentation est gniaaa wowowowowowowowo Re bienvenue !

_________________
Let me be the queen of your little heart ♦ come with me and you'll be in a world of pure imagination. take your breath and take your coat. we're going on an adventure. over the ills my paths will lead you. so don't be afraid, for the time has come. the sun is getting down and the stars are fading; the night is coming. it's time for the dragons to fly. come on come on, be my map and i'll be your bird, 'cause we're mad as rabbits
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Sam 3 Jan 2015 - 2:06

    Cette fiche est superbe, comme d'habitude wowowowowowowowo Ta façon d'écrire est vraiment géniale et on rentre directement dans le vif du personnage, c'est super. Sherkan a beau être insupportable, comme c'est toi je sais que je ne pourrai jamais le détester /poutre/ J'adore également cet espèce de retournement du destin avec son cancer du sang, d'abord parce que je suis un monstre et ensuite parce que je trouve que c'est un contraste très intéressant avec ses gènes de vélane. Le seul petit bémol que je vois, c'est que je trouve que quinze ans est trop tôt pour qu'il tue sa mère comme ça, surtout en s'en sortant si bien ; est-ce que tu pourrais décaler ça à dix-sept ans voire plus tard ? Sinon le reste est parfait, il me tarde de voir ce que tout ça va donner soinlovewithacat Je te valide directement pour ne pas te faire trop attendre, car je sais que la modification sera faite ♥ Tu peux donc rp et poster ta fiche de lien. N'oublie pas d'envoyer ton secret à CQS et bon jeu, encore une fois !

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: We're in the city of wonder, ain't goin' play nice. Am I scaring you tonight ? Ain't used to what you like.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : Ancien espion pour la cellule SEPOM et les mangemorts. Assassin à son propre compte. (Mangemort non-connu des autorités, en fuite)(Moitié vélane)
ϟ AVATAR : Luke Evans


ϟ LIENS : Power and decadence are blood in my veins. I will be a ruin before soon

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Sam 3 Jan 2015 - 10:34

weheartitbeaucoup Ooooh merci pour cette validation rapide !

J'ai effectué la modification comme demandé, et vais de ce pas envoyer un MP avec les secrets \o/

Contente que cette fiche t'ai plu :3 je suis toujours pas convaincue par cette histoire mais bon, je ferai mieux en rp \o/


_________________


« i was in the wrong time with the wrong person. »
I'm gonna make you bend and break, It sends you to me without wait. And I want these words to make things right, But it's the wrongs that make the words come to life, "Who does he think he is?" If that's the worst you got, Better you have lost your heart.
(c) Myuu.BANG!

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I was just a sketch done with love but without the form

ϟ ÂGE : 19
ϟ FONCTION : Sixième année à Gryffondor
ϟ AVATAR : Zoella Sugg


ϟ LIENS : Cause I was up to play with girlies
and I was up to share my candies
That’s all I got

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Sam 3 Jan 2015 - 10:46

Je. Suis. Fan. De. Sherkan. (Voilà c'est dit. Même avec Hazel, même si ça fait bizarre.)

Love sur ta face !

_________________

I think I'm lost


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 35
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
http://img11.hostingpics.net/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Sam 3 Jan 2015 - 12:17

    Wow, je suis totalement amoureuse de ton personnage. Il est parfait, voilà c'est dit. /mur/ Non, en fait c'est une petite pute mesquine et manipulatrice, mais je l'aime à fond. 8DD Et comme l'a si bien dit Law, j'adore cette idée de retournement de destin contre lui avec son cancer qui lui laisse plus beaucoup de temps à vivre. Et cette histoire, tout est logique et emmène une certaine logique froide dans sa façon de voir les choses. ♥ Sans parler de ta façon d'écrire plus que parfaite, et du fait d'en avoir fait un agent double (et de remplir les rangs de la seppom, uhu). Bref, je t'aime et j'ai trop hâte de voir les rps avec Sherkan (shark-khan) !

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
Invité
avatar
Invité


Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence Mer 25 Fév 2015 - 17:30


Ça y est. J'ai enfin lu. Au départ, j'ai cru qu'il allait être le mari d'Adélia, puis je me suis aperçue que non – et forcément avec une personnalité pareille !
Je suis totalement fan du choix de l'avatar bien évidement (tu vas petit à petit te constituer ton propre harem dis-moi!) En revanche... je sais pas si j'aime le personnage. En fait... non. Et tant mieux, parce que cela veut dire que tu as super bien écrit. Tout le long je l'ai trouvé imbuvable, horrible - j'ai dû lever les yeux aux ciels une ou deux fois, j'ai éprouve un peu de compassion pour sa jeunesse qui a été dure. Je ne pense qu'à une chose : qu'il meure de son cancer (même Hélène ne voudra pas l'aider, sauf si en échange il fiche la paix à Litchi ♥) et voilà.
Bref, tu me l'as rendu parfaitement antipathique, peut-être qu'en lisant maintenant ses rps je changerai d'avis mais entre temps : tu as une plume fantastique.
Contenu sponsorisé


Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence
MessageSujet : Re: Sherkan Zelda Rougemont ⌽ Power & Decadence

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» zelda picross
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-