Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: I've always said that if I could do anything in the world, I would be a professional golfer.

ϟ FONCTION : Vendeur dans une boutique de farces et attrapes.
ϟ AVATAR : Dane Dehaan


ϟ LIENS : présentation + liens
mes rps: 01 arya + 02 arya + 03 arya + 01 blanche + 01 pia

Blanche - une histoire de brevets
MessageSujet : Blanche - une histoire de brevets Mar 11 Nov 2014 - 10:22

Simon enfila une veste et regarda Luke, dans sa chaise haute pour bébé. Bon allez, c'était une matinée importante aujourd'hui. Il était huit heures pétante et le petit sorcier s'apprêtait à partir pour le ministère de la magie. La cause ? Son boss, celui qui dirigeait la chaîne des boutiques de farces et attrapes dans laquelle il travaillait, lui avait demandé d'aller déposer un brevet pour une de ses nouvelles créations. Simon avait rarement mis les pieds au ministère de la magie : une fois avec sa classe de Serdaigle lors d'une visite pédagogique, et une autre fois pour il ne savait pas vraiment quoi. Il connaissait donc un moyen d'y aller autrement que par les toilettes car non, il ne ferait pas subir cela à son fils dès le plus jeune âge. Ils y allaient par le moyen le plus... Digne pour monsieur Moriarty. Il regarda Luke – qu'il avait spécialement bien habillé quand même – et le prit dans ses bras, attrapa sa mallette et zou, en avant ! Il avait une autre idée derrière la tête bien sûr. Le ministère, il en rêvait depuis qu'il était tout gamin. Et il n'y avait jamais bossé. Pourquoi ? C'était la question que tout ses proches se posaient en permanence, lui qui était si brillant... Le mieux c'était le département de la justice magique...

Quand il se retrouva dans le grand Hall, Simon ne put qu'être époustouflé une nouvelle fois. Ce bâtiment était beau, tout simplement. La foule de sorciers pressés l’expédia près d'un ascenseur. Il s'y cala avec son môme dans les bras, qui se mangeait la main tout entière. Oui, c'était la nouvelle mode de Luke. Il lui passa une main dans les cheveux, histoire qu'il n'ait pas l'air de sortir du lit. Une sorcière portant un chignon plus que sévère le regarda en souriant, murmurant que le bébé était très mignon. « Si il est mignon alors je vous désigne comme sa baby sitter... » Car oui, aujourd'hui il aurait pu le laisser à l'appartement, avec Arya et sa fille, mais non. Il ne laisserait jamais son fils seul avec elle, trop dangereux pour le pauvre enfant. Il arriva à son étage et descendit de la boite de fer. Ces choses là lui donnaient le tournis, c'était dingue... Il regarda sa mallette en soupirant. Allez le boulot, encore le boulot. Il arriva enfin au guichet approprié, posa Luke par terre – il se tenait bien assis désormais et commençait même à maîtriser le quatre pattes – et signa les papiers voulus. Il remercia l'homme et se pencha pour récupérer son fils et stupeur, ce dernier – telle la tortue dans la fable de la Fontaine, rapide comme l'éclair - était déjà devant une porte de bureau entre-ouverts, se traînant sur ses quatre membres. Il se jeta vers lui, en vain car le gamin poussa la porte comme un chien moldu et entra dans un des bureau du département de la justice magique. Argh. Simon accouru et passa la tête à travers la porte, il y avait une dame, installée à son bureau. Grande, brune.

- Excusez moi... Heu il y a mon fils qui... Je l'ai quitté des deux trente secondes et...

Luke, souriant comme jamais, se tenait sous le bureau de la dame. Simon se sentit rougir. Plus embrassant, tu meurs. Luke éclata alors de rire, un de ces petits rires qu'on tous les enfants d'un an.

- Sous votre bureau.

_________________
SIMON ANTOINE MORIARTY
l'imagination est notre plus grande arme. le plus bête, c'est d'en être en panne. ©.mad love
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Brainy is definitely the new sexy.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancienne Serdaigle - Occupe la place de Magenmagot au département de la Justice au ministère. Animagus et encyclopédie vivante du registre des animaux fantastiques
ϟ AVATAR : Lara Pulver
ϟ ABSENCE ? : Ralentit à cause des partiels ;_;



ϟ LIENS : .
IT'S showtime
ME, You, my stomach and
MARIO goes fall for me

Blanche - une histoire de brevets
MessageSujet : Re: Blanche - une histoire de brevets Mar 11 Nov 2014 - 19:41

UNE HISTOIRE DE BREVET, DEUX SORCIERS ET UN NOURRISSON.
Simon A. Moriarty & Blanche O'Neill
Doucement, elle ajustait son trench et tendait les extrémités de la ceinture pour ensuite pouvoir le fermer correctement. S’approchant d’un miroir qui trônait dans le vestibule, elle s’examinait une dernière fois avant de prendre son sac à main et de quitter son appartement. Tout était fin prêt pour qu’elle puisse démarrer une nouvelle journée au ministère. Blanche avait un timing parfait, depuis le temps elle s’avait exactement comment s’y prendre pour se rendre sur son lieu de travail, pour s’installer dans son bureau et même pour pouvoir s’offrir une pause avant de commencer à œuvrer pour la justice. Arrivé dans le grand Hall, une bonne partie des employés se pressaient de toutes parts pour aller travailler. La justicière elle, était calme et sereine, elle chemina le long du hall en se frayant un passage entre tous ces sorciers et attrapa au passage un des journaux qui était distribué devant la statue de pierre. Elle le plia et partie s’engouffrer droit dans l’ascenseur métallique qui la conduirait au bon étage.

Il y avait là deux ou trois collègues avec qui elle échangea quelques mots avant de quitter cette boîte « Tiens Alfred, vous avez changé de coiffeur ? Quel dommage ... cela ne vous va pas et par-dessus tout cela vous vieillit» dit-elle en souriant. L’homme regarda les personnes présentes dans l’ascenseur tour à tour la bouche entrouverte avant de disparaitre avec elles à l’étage du dessus. Blanche traversa la pièce principale et rentra dans son bureau en détachant son imperméable et en déposant son sac à main sur son bureau situé au fond de la pièce. Elle se changea et revêtit sa robe de Magenmagot de couleur prune et brodées du côté gauche d'un M savamment dessiné qui était soigneusement accroché près de la fenêtre. Il y avait dans cette pièce impeccablement rangée un nécessaire à thé, un évier et même de nombreuses étagères aux murs sur lesquelles étaient rangées manuscrit et parchemins, mais également d’étranges objets sortis tout droit de nulle part. Deux belles chaises en bois étaient dressées en face du bureau de Blanche et la pièce entière sentait l’efflue d’un sapin de noël et le feu de cheminé alors qu’il n’y avait rien de cela dans ce bureau. Autre point intriguant, la pièce entière et tous les nombreux meubles étaient immaculés et opalin. C’est comme si on s’était amusé un jour à renverser de la javel un peu partout.

Alors qu’elle feuilletait tranquillement son journal, d’étranges petits couinements faisaient écho autour d’elle. Un enfant ? Non c’était son imagination, qu’est-ce qu’une saleté de bambin ferait ici ? Elle n’avait pas d’enfant et encore moins l’envie d’en avoir un. Elle l’ignora quelques secondes avant qu’un jeune homme eu l’idée de faire irruption dans la pièce « Excusez-moi... Heu il y a mon fils qui... Je l'ai quitté des yeux trente secondes et... » Haussant les sourcils elle l’écouta cinq seconde avant de s’écarter légèrement de son bureau. « Sous votre bureau. » Elle posa ses yeux sur l’enfant en question et soupira de soulagement « oh seigneur... Je ne suis pas devenue folle merci. » Elle se saisit de l’enfant et se dirigea vers le jeune père qui se tenait à l’embrassure de la porte et lui tendis son enfant. « Encore un peu et j’aurais pu lui crever un œil, quelle idée saugrenue de ramener son enfant ici. » Elle s’arrêta et contempla cet inconnu un court moment avant de reprendre. « Vous êtes visiteur je présume ? Vous cherchez quelque chose ? »

mirror.wax

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I've always said that if I could do anything in the world, I would be a professional golfer.

ϟ FONCTION : Vendeur dans une boutique de farces et attrapes.
ϟ AVATAR : Dane Dehaan


ϟ LIENS : présentation + liens
mes rps: 01 arya + 02 arya + 03 arya + 01 blanche + 01 pia

Blanche - une histoire de brevets
MessageSujet : Re: Blanche - une histoire de brevets Dim 16 Nov 2014 - 11:37

(désolé pour le retard >.<)


Il entra dans dans le bureau, et attrapa son fils qu'elle lui lui tendait. Oh, à son ton, elle ne devait pas être très fan des enfants. Ils avaient un point commun, au moins. Car oui, Luke aimait son fils car c'était le sien, mais les bébés des autres hors de question. C'était dégoûtant, inutile, bref. Il la remercia d'un regard et Luke se retourna en mettant sa tête sur son épaule. Elle lui posa le problème de la présence de son fils ici, qui était une très bonne question. Oui, en temps normal il aurait tout fait pour épargner à Luke une sortie un ministère de la magie, mais là, il avait dû faire vite car son patron était quelqu'un de cool, mais de pressé.

- J'avais personne pour le garder à la maison, je je suis vraiment désolé...

Ou plutôt si, il avait quelqu'un mais c'était un danger public et il refusait de laisser Luke dans les mains d'Arya toute une matinée. Elle pourrait le perdre, le blesser, l'oublier dans un endroit saugrenu... Hors de question de laisser Luke entre ses mains. La femme lui demanda alors s'il était un visiteur, ou plutôt elle le présuma. Elle avait bien deviné.

- Vous pensez bien, cela se voit tant que ça ?

Il eu un rire nerveux et Luke persista à tendre son bras vers la sorcière. Simon lui baissa, mais l'enfant recommença. Mon dieu, il pouvait pas dormir comme toujours ? C'était ce qu'il faisait de mieux ce bébé...

- Je venais déposer des brevets pour ma boutique, je travaille dans un magasin de farces et attrapes...

Comme ça la chose pouvait paraître ridicule, mais Simon était fier, quelque part, de tout ce qu'il avait accompli pour ce magasin. Il s'y plaisait, parce que la clientèle n'était pas trop casse pied, et qu'il avait une excuse pour essayer tous ses produits en ennuyant ses voisines de commerce avec divers objets de farces et attrapes. Bref, il avait une excuse pour être le gros chieur qu'il était. Et son job, même s'il avait rêvé de mieux, lui plaisait quand même au fond. Il ne pouvait pas s'empêcher de regarder tout autour de lui. Ce bureau était sympa, il aurait mis autre chose comme décorations mais il aimait quand même. La manière qu'elle avait de le détailler pourrait le mettre mal à l'aise, pourtant Simon essaya de garder la tête haute et fit de même pour elle. C'était une habitude chez lui, de regarder la personne dans son intégralité afin d'une apprendre le plus possible sur elle. Et cette femme avait l'air... Originale, il ne saurait dire pourquoi, mais il y avait un petit quelque chose chez elle qui le lui faisait penser.

_________________
SIMON ANTOINE MORIARTY
l'imagination est notre plus grande arme. le plus bête, c'est d'en être en panne. ©.mad love
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Blanche - une histoire de brevets
MessageSujet : Re: Blanche - une histoire de brevets

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Le Ministère de la Magie :: Département de la Justice Magique-