Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Demain c'est gueule de bois - Seamus Ven 25 Juil 2014 - 21:33

Du rhum et du rhum.

« Un verre et ont repart. Dix autres et on repart plus. »


Quand un sorcier a quelque chose a fêter, il va tout bonnement au Deus Ex Machina. C’est un peu le lieu “HYPE” pour la jeunesse mais pas seulement. D’ailleurs depuis la fin de l’année scolaire beaucoup d’entre eux viennent ici célébrer - ou pas - leur réussite des Aspics.
Il était donc évident pour Dean de se rendre dans un tel lieu. Non seulement Seamus et lui avaient réussit leurs épreuves mais ils avaient en plus trouvé un job pour l’an prochain. C’était pas forcément un job de rêve mais c’était le leur, celui qui leur permet de rester une année de plus ensemble. Et pour combler tout ça Dean avait trouvé il y a peu l’appartement parfait pour cette future année qui promettait déjà. Ça fait trois bonnes raisons de faire la fête, et donc trois fois plus de raisons de boire. Ce soir c’était leur soirée, il fallait que l’alcool coule à flot. Et ça le jeune diplômé l’avait bien comprit, à peine rentré il avait déjà commandé deux verres de rhum. Les deux verres apparurent devant eux. Dean leva son verre vers son ami, d’un geste presque solennel. Mais avant de dire quoi que ce soit il se ravisa.

“Oh attends j’ai oublié, j’ai un cadeau pour toi. C’est pas grand chose mais voilà.”

Il sortit de sa poche un bonnet, en réalité c’était le bonnet qu’avait Seamus il y a déjà un moment. Dean l’avait retrouvé dans une vieille valise qui était restée à Londres durant au moins cinq ans. Il se souvient que trop bien de la tête que ce bonnet faisait a son ami. Bon à vrai dire, n’importe quel bonnet faisait une tête de premier de la crèche a Seamus, mais celui là était orange !

“Bien sûr tu es pas obligé de le mettre tout de suite.”

Il l’avait dit sur un ton humoristique mais au fond il espérait que Seamus ne le porte pas maintenant. En fait maintenant qu’il l’avait dit il était presque sûr que son ami ferait le contraire, parce que si il y a bien une chose dont Seamus se fiche bien c’est du regard des autres.

“Fais comme tu veux !”

Finalement ça serait presque drôle de voir Seamus passer sa soirée avec un bonnet orange sur la tête. Quand ils étaient jeunes, Dean avait voulu en faire un à son ami, mais de toute évidence le tricot c’était pas son truc. Bien sûr il l’a jamais dit a son ami. Assez parlé, il était temps de commencer la soirée ! Il souleva son verre vers son ami, cette fois c’est bon la soirée pouvait commencer.

“A notre passé, notre présent et notre futur !”

Dean avait rêvé de dire cette phrase depuis qu’il l’avait entendue dans ce film, mais maintenant il la trouvait moins bonne. Enfin c'était pas le moment pour réfléchir. Il bu le verre d’une traite, et sans plus tarder en commanda un nouveau.

“Cette fois je dis que c’est toi qui termine par terre en premier.”

Faut dire qu’en Irlande c’est des solides.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus Lun 4 Aoû 2014 - 0:52

But we are young
we get by, can't go mad, ain't got time

Ce soir, on boit, on fait la fête. On oublie tout, on s'amuse. On devient plus fort, les maîtres du monde, à rire, à oublier ce que ça fait de marcher droit. Ce soir, on célèbre la fin d'une époque, la fin de Poudlard, l'obtention des ASPICs. Un nouvel appartement, un travail qui s'annonce être un calvaire. Mais ça on n'y pense pas, on se dit que tout ira bien parce qu'on le fait avec son meilleur ami. Ce sera drôle, hilarant. C'est l'entrée dans le monde adulte, la prise de responsabilité. Ça fait peur, tellement que certains la repousse inlassablement. Ce n'est pas leur cas. Seamus, lui, il est heureux de pouvoir faire quelque chose de sa vie, de prendre ses responsabilités. Il a envoyé une lettre à Meredith, pour lui parler de son attrait pour les garçons. Il le cache bien. Personne sauf la rousse n'est au courant.

Il trinque. Dean a commandé un verre de rhum. Dean aime bien le rhum. Lui, il préfère le whisky. C'est normal, c'est un bon irlandais. Il respecte les traditions familiales, sinon grand-mère Finnigan se retournerait dans sa tombe. Mais quand il sort, il boit toujours du rhum, pour accompagner son ami. Parfois, les gens se moquent de lui, lui font une réflexion qu'il trouve stupide. Un irlandais qui boit autre chose que du whisky, ça choque. Mais les fêtes sont des moments sacrés. Alors il ne s'énerve jamais, il se contente de leur expliquer le plus calmement possible que le whisky servi dans les bars est imbuvable pour son palais raffiné. Après tout, il est tombé dedans étant petit.

    — Oh Deanou. T'aurais pas dû ! Il se fiche du ridicule. Il a toujours fait en sorte de rester lui-même malgré tout ce qui se passait. Ce n'est pas pour changer aujourd'hui. C'est pour cette raison qu'il s'empresse d'attraper le bonnet que lui tend son ami pour le mettre sur sa tête. L'orange jure clairement avec le tee-shirt vert pétant qu'il a mis malgré les protestations de son meilleur ami. C'est bon, je le quitte plus ! Triquons !

Il aime le passé. Cette période a une importance cruciale aux yeux de l'irlandais. Il y a rencontré ses amis, il y a construit sa vie. Ça le rendrait presque nostalgique, mais il rejette ces pensées en bloc. Ce n'est pas le moment. Il n'a pas envie de s'isoler dans son coin pour se demander si ce n'était pas mieux avant. Il est persuadé qu'ils vivent les meilleures années de leur vie, depuis leur entrée à Poudlard jusqu'à une période qui n'est pas prête d'arriver. Alors il sourit à son ami, murmure un petit à notre futur. avant d'exploser de rire.

    — Non sérieusement. Moi, terminer à terre le premier ? T'as rêvé là Deanou. Il boit son verre cul sec histoire de suivre Dean. C'est presque de la provocation qu'a faite son ami, et il ne peut pas la laisser passer. Lui, l'irlandais de la bande est obligé de tenir mieux l'alcool que tous ses camarades. Au moins Dean. C'est la moindre des choses. Sinon, il entendra cette histoire tout le reste de sa vie, sans parler qu'elle risque de rester graver dans les mémoires pour au moins trois générations à venir. T'inquiète, je te gère. Ce soir, je te ramène à la maison. Et si t'es sage, j'accepterais même de dormir avec toi. Il lève son nouveau verre, trinque encore une fois avec son ami.

Le Deus Ex Machina est plein de gens qui veulent s'amuser. Il y a beaucoup de têtes connues, d'anciens élèves qui décident de fêter leur nouvelle vie. Ils sont comme tout le monde après tout, c'est rassurant.


_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus Mar 12 Aoû 2014 - 1:24

Du rhum et du rhum.

« Un verre et ont repart. Dix autres et on repart plus. »


Que l'on soit bien d'accord : Dean avait déjà battu Seamus. Pas à la loyale, cela allait de soi. Mais il faut dire que l'irlandais avait un véritable super pouvoir. Déjà que notre jeune anglais avait une bonne descente comparé à la moitié des garçons de leur âge, mais Finnigan n'était pas humain.
A croire qu'il en avait dans le biberon.
Dean savait très bien que ce soir il allait perdre comme à chaque fois, mais cette fois il n'y aurait pas de spectateurs. Enfin, façon de parler étant donné qu'il y avait une bonne centaine de personnes autour d'eux actuellement, mais ça ne comptait pas vu qu'ils n'avaient pas connaissance du défi. Un jour peut être, il le battrait.
Cependant Dean jouait à fond le jeu, il ne comptait même plus le nombre de verres que lui et son ami avaient bu.

« Trop aimable Chewbi, moi je t'aurais laissé dehors. Je crois que ton verre est vide ... Deux Whiskys ! »


Le jeune Londonien s'aventura sur un terrain bien dangereux, défier un Irlandais au Whisky c'est un peu comme défier Michael Jordan au basket. En plus tout le monde sait que Dean n'aime pas le Whisky surtout depuis cette fameuse cuite que ses camarades de chambre ne cessent de lui rappeler.
C'était il y a déjà deux ans, notre cher Seamus avait ramené à Poudlard des bouteilles de la cave familiale, un vrai qui arrache comme il faut, là où il faut. La chambrée en avait donc profité pour se faire une petite soirée improvisée et totalement illégale. Voulant suivre son ami, Dean avait terminé malade comme un chien... Si vous l'aviez vu vomir par la fenêtre de la tour !
Un mauvais souvenir qui avait le don de lui rester en travers de la gorge. Mais Dean n'était pas un froussard. Et même si dès la première gorgée il trouva le breuvage toujours aussi infâme, il ne laissa rien paraître.

« Ça n'a même pas de goût ce truc. »

Mensonge. Je vous promets qu'à ce moment Dean n'avait qu'une seule envie : recracher ce truc. Il ne concevait pas que l'on puisse boire ça. Mais il fit profil bas et pour oublier il proposa à son ami un temps mort.

« Bon, un peu de sport ! J'aadoore cette chanson. »

Quand Dean rajoute des syllabes à ses mots, ça ne peut vouloir dire que deux choses : soit il imite le professeur Trelawney, soit il commence à être joyeux. Et entre nous j'ai plutôt le sentiment que c'est la seconde. Chose qui ne tarda pas à se faire ressentir.
Lorsque Dean se leva de sa chaise pour glisser vers la piste, un véritable vertige le prit. Le sol était devenu soudainement palpable et il faisait une chaleur étouffante. Le jeune Thomas ne pouvait accepter d'avoir déjà perdu, il préféra faire comme si tout allait parfaitement bien.
Au rythme de la musique il commença a sautiller face à son ami.

« Tu danses toujours aussi mal Chewbi ! »


De base Dean est un meilleur danseur que Seamus, mais à ce moment-là de la soirée (et d'ailleurs tout le reste de la soirée), ce n'était pas vraiment le cas. A chaque minute qui passait, Dean regrettait ses derniers verres.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus Ven 22 Aoû 2014 - 13:22

But we are young
we get by, can't go mad, ain't got time

Son meilleur ami est bourré et lui il rigole. Il aime voir Dean dans un état, ça le faire rire. Son ami s'amuse, et lui aussi. La vie ne pourrait pas être plus belle. Il faut jusque qu'à partir de maintenant, son coloc y aille un peu plus doucement sur l'alcool s'il ne veut pas finir comme souvent, à vomir dans les toilettes avec Seamus à côté qui lui tient compagnie. Parce qu'on peut dire ce qu'on veut de l'Irlandais, quand Dean va mal à cause de leur stupide concours non-officiel de qui va boire le plus d'alcool, il attend que l'autre aille mieux pour se moquer. Et il est prêt à rester des heures dans les toilettes avec lui juste pour être sûr que ça ira. C'est ça, l'amitié, la capacité à supporter la décadence des autres. Il sourit. Il comprend que Dean est vraiment fait au moment où il commande du whisky. Alors, pour faire simple, Dean déteste autant cet alcool que Seamus l'aime. C'est-à-dire beaucoup. Il se rappelle de la première fois qu'il a amené Dean en vacances dans sa famille. Son grand-père était là pour l'apéro et boire autre chose aurait été considéré comme de la haute trahison. Ils étaient jeunes à l'époque et toute sa famille avait pu voir la grimace de son ami quand il avait bu son verre.

    — Mais bien sûr Deano. Si tu veux, j'ai ramené une bouteille de chez moi, on pourra la finir en rentrant. La tête que son ami tire est juste magnifique. Il faudrait la prendre en photo, l'agrandir pour l'accrocher dans l'appartement avec comme légende « Le jour où Dean Thomas a failli mourir à cause d'un petit verre tout gentil et tout mignon. » Parce que c'est ça pour lui, juste un peu d'alcool. Les boissons ont beau être bonnes au Deus Ex Machina, le whisky ne vaudra jamais celui qu'on sert aux repas de famille chez les Finnigan.

La piste de danse. S'il y a une chose qu'il faut retenir chez Seamus, c'est qu'il n'aime pas spécialement danser. Il va le faire quand il a bu, ou quand il veut s'éclater avec ses potes, c'est sûr, mais ça ne volera pas haut. Il ne sait pas comment bouger harmonieusement sur la piste. Il se contente de remuer, de sauter, de rigoler et crier. Il est très doué pour ça, crier. Tous ses ex-camarades peuvent le dire, surtout ceux qui avaient le malheur de partager son dortoir. Bien sûr, Dean est le plus masochiste de tous, il accepte de partager un appartement et un travail avec lui. Il ne fait pas attention au fait que son meilleur ami danse aussi mal que lui. Il ne va pas le materner toute sa vie, tant qu'il tient debout ça devrait aller.

    — Sérieusement ? Arrête l'alcool mon chou. Ça te réussit pas vraiment. Lui non plus. S'il se met à donner ce genre de surnoms à Dean, rien ne va plus. Bien sûr, il n'y aura jamais rien de plus entre eux. Ils sont meilleurs amis, et les gens pourraient lever toutes les ambiguïtés possible sur leur amitié, ça ne changerait rien. Donc il se permet se faire de choses en ayant bu, persuadé qu'il ne se rappellera pas de ce genre de détail demain. Il ne se rappellera peut-être pas de grand-chose demain après tout.

Il sourit, se rapproche de son ami. Il a envie d'un verre, de boire. Le dernier whisky lui a donné envie d'un suivant mais il ne veut pas partir. Il se voit mal abandonné Dean sur la piste de danse, seul. Bien sûr, son ami pourrait trouver quelqu'un qu'il connaît mais il le refuse. Il pourrait l'oublier pour une partie de la soirée, s'amuser avec d'autres. C'est sûrement égoïste mais l'Irlandais a envie qu'il passe du temps avec lui. C'est leur soirée, leur moment ensemble pour fêter la signature du bail de l'appartement et leur contrat à la poste de Pré-au-Lard. Personne d'autre n'a le droit d'intervenir et lui voler Dean. Alors il rigole, encore.

    — Dean? Deaaan ? Viens, on va dehors. Il l'embarque, pousse un peu les gens pour parvenir plus vite à la sortie. Il sent que Dean ne va pas super bien, que prendre l'air peut lui faire du bien. Alors il se presse, il l'amène. Une fois dehors, ça va mieux. Il a fait son maximum pour mettre son meilleur ami en sécurité.


_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus Jeu 28 Aoû 2014 - 15:05

Du rhum et du rhum.

« Un verre et ont repart. Dix autres et on repart plus. »

La terre tourne, le sol tremble sous ses pieds, il est bourré. Dean a perdu le contrôle, il le sait bien mais il essaie de faire bonne figure. Bien sûr, Seamus n’est pas bête et doit bien voir que son ami perd peu à peu le contrôle. Dean sait que son ami en rit, mais il n’a pas vraiment honte. Ce n’est pas comme si c’était la première fois, et encore moins la dernière.
Il fait chaud, la musique lui détruit de cerveau et sa tête va exploser, ça sent le black out et la gueule de bois. Pourtant le jeune anglais ne pense pas avoir bu beaucoup, il accuse un peu le coup en dénonçant la boisson favorite de son ami.

“Ahah avec plaisir.”

Même s’il n’était plus tout à fait aux commandes de son corps et de sa bouche, on pouvait sentir le ton ironique vis-à-vis de cette invitation. Le jeune diplômé n’est pas près de boire de nouveau du Whisky et surtout pas ce soir. Plus les minutes passent, plus il se sent mal : il se demande quand cela va s’arrêter, quand sa tête aura un peu de repos. Si cela continue, le jeune anglais va faire un malaise et même s'il fait totalement confiance a son ami, il ne préfère pas le laisser tomber comme ça.
Dean se souvient des paroles de son frère alors il s’arrête de danser, inspire profondément et expire calmement. L’idiot a oublié que son frère recommandait de la faire dehors, pas au milieu d’une piste de danse ou il fait 40° et que tout le monde bouge et crie.
C’est donc sans surprise que la technique secrète de son petit frère se conclut par un échec. Et le temps ne tarderait pas avoir raison de lui, si bien qu’il ne comprenait absolument plus aucun mot de son ami. Heureusement pour lui, Seamus avait remarqué sa détresse et tel un preux chevalier il l’entraîna enfin dehors.
L’air était pur, la température absolument parfaite et une sorte de calme ambiant régnait. C’était le jour et la nuit, mais Dean était ravi d’être enfin dehors. L’anglais se posa tant bien que mal sur un trottoir un peu à l’écart. Il ne resta pas longtemps assis et s’allongea, la tête dans les étoiles.

“Tu sais quoi Seam’ ? Bien sûr qu’tu sais pas ! Tu es genre le meilleur ami du monde. Non même plus... de la galaxie !”


Le pauvre anglais ne savait plus ce qu’il disait mais c’était amusant de le voir là, en train de divaguer allongé sur le trottoir. Il respirait de plus en plus lentement, son coeur commençait un peu a se calmer pourtant dans sa tête cela semblait encore être Bagdad.
N’ayant pas vraiment envie de s’endormir sur le trottoir, il se rassit doucement. Et regarda son ami qui portait encore son horrible bonnet orange.

“Il est vraiment moche ton truc !”

Il s’approcha de Seamus afin de lui enlever son couvre-chef, un effort qui paraissait bien difficile après tous ces verres aux yeux de Dean.
Les deux jeunes hommes étaient proches l’un de l’autre, et sans prévenir l’anglais embrassa son ami. Un baiser assez bref mais qui paraissait presque sincère. Puis comme s’il avait parcouru un marathon, il se rallongea près de son ami.

“Je suis même pas bourré… Bonne nuit frérot.”

Il s’abandonna dans les bras de Morphée, laissant son ami un peu seul. Le réveil serait dur demain, il n’imaginait même pas à quel point.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus Dim 31 Aoû 2014 - 19:14

But we are young
we get by, can't go mad, ain't got time

L'air frais est presque accueilli comme une bénédiction. Il aide son ami à s'asseoir sur le trottoir et en profite pour s'étirer. Même lui qui ne ressent pas encore les effets néfastes de l'alcool mais uniquement une douce euphorie trouve qu'ils sont mieux dehors. Il se sent bien. Il lui arrive de plaindre son ami parce qu'il ne tient pas l'alcool. Il aime boire, mais pas finir minable. Ça gâche la soirée, et l'Irlandais ne le supporte pas. Bien sûr, là, c'est de Dean qu'il s'agit. Il lui pardonnerait tout, peut-être même le meurtre de Rusard alors il ne se plaint pas. Il accomplit avec merveille son rôle. Quand son ami s'allonge pour regarder les étoiles, il s’assoit tranquillement à côté de lui. Il a chaud dans son tee-shirt fin et son bonnet orange. C'est la piste de danse qui a provoqué cette conséquence fâcheuse. Il écoute parler son meilleur ami, comme toujours. Il reste attentif, de peur que l'anglais lui dise qu'il va mal, ou qu'il a besoin de quoi que ce soit. Sinon, il doute que quelque chose d'intéressant sorte de sa bouche à ce moment-là.

Le meilleur ami de la galaxie. Quand il entend ce qualificatif qui peut sembler ce qu'il y a de plus stupide, il ne sait pas réellement quoi répondre. Il trouve ça tellement mignon. Bien sûr, Dean exagère totalement parce qu'il est bourré, mais ce n'est pas ça. Il se doute qu'au moment de le dire, son ami le pense et rien n'aurait pu le rendre plus heureux. Mais il ne se fait pas d'illusion, il ne faut pas abuser. Ce n'est pas vrai, il ne fait que son devoir en l'aidant. Il ferait ça pour tous ses amis – même Sybella, c'est tout dire – alors il ne mérite pas que Dean pense ça de lui. Pourtant, il ne peut pas s'empêcher de sourire devant cette scène à la limite du pathétique.

    — T'es complètement fait Deano, j'vais te ramener. C'est plus simple d'annoncer clairement cette vérité si évidente que de lui répondre. Il n'est pas adepte du niais Seamus. Il est direct, il est capable à n'importe quel moment de lui dire clairement qu'il l'aime, comme un frère, le seul qu'il n'aura jamais.

Il se retient de rigoler. On ne connaît jamais les réactions que peuvent avoir les gens qui ont bu. Il leur arrive d'être susceptible parfois, et même si ce n'est pas le fort de Dean, il n'aimerait pas que son ami croie qu'il se moque de sa déclaration. Il se contente de rester là, à écouter. Ça étonne souvent les gens, mais Seamus est capable de rester très calme quand il a bu, parfois même plus que quand il est sobre. Bien sûr, ce n'est pas toujours le cas. En règle générale, l'ex-gryffondor a le rôle de metteur d'ambiance et ce n'est pas pour rien. Il court partout, crie, saute, danse et boit encore, un cercle vicieux qui s'arrête uniquement quand il n'y a plus d'alcool ou qu'on l'amène se coucher de force. Mais là, c'est différent. Ça fait partie de ces moments privilégiés dans lesquels il se doit d'être le plus mature des deux. Quel miracle qu'il y arrive.

Et sans comprendre, les lèvres de son meilleur ami se posent brusquement sur les siennes. Il écarquille les yeux, il ne comprend pas. Pendant un instant, il se demande si son meilleur ami n'a pas appris pour son attirance pour les garçons, s'il n'essaye pas de le tester pour se moquer de lui, sans chercher à savoir si ça le fera ou non souffrir. Puis il se rappelle que c'est impossible. Dean ne ferait jamais un geste qui le blesserait réellement, il est juste complètement fait. Il se rend compte trop tard qu'il a répondu au baiser, que les choses vont être encore plus difficiles et gênantes le lendemain matin. Il a bu autant que Dean, finalement il n'est peut-être pas si lucide. À ce moment, il repense à la lettre que lui a écrite Meredith, aux mots qu'elle a employés quand elle lui a rappelé qu'on ne tombe amoureux que d'une personne. Parce que même s'il a aimé le contact de ses lèvres, il a eu l'impression d'embrasser un frère. C'était sincère, il l'aime après tout. Heureusement pas de cette façon, il sait qu'il ne pourra jamais rien n'avoir entre eux.

Il n'ose pas parler, c'est Dean qui prend la parole. Dean qui ne semble pas avoir réalisé son geste vu qu'il lui explique ne pas être bourré – ce qui prouve le contraire – avant de s'endormir. Et l'Irlandais se retrouve à côté de son meilleur ami, qui comate sur le trottoir. Il soupire, il est temps de rentrer. Il lui caresse les cheveux, avant de l'attraper pour transplanner. C'est si pratique d'avoir eu son permis. Une fois rentrés à l'appartement, il l'allonge dans son lit. Il hésite à partir, à aller dans sa chambre. Il a un peu la tête qui tourne, il a envie de dormir. Mais il est responsable de l'anglais. Il a peur qu'il aille mal dans la nuit, alors il finit par s'allonger à côté de lui, sous la couette. Après tout, ils ne sont plus à ça près ce soir.

HRP ; suite du rp ici


_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Demain c'est gueule de bois - Seamus
MessageSujet : Re: Demain c'est gueule de bois - Seamus

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on a la Gueule de Bois - Léane
» J'ai une gueule de bois qui intéresserait un sculpteur.
» Gueule de bois et trou de mémoire ~ [ Gengo ]
» Gueule de bois! [Yamiko]
» Diego - Ma gueule de bois ferait passer Pinocchio pour un vrai p'tit garçon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Londres :: Le Deus Ex Machina-