Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 20 Juil 2014 - 14:07


Dahlia Lux Hargensen


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 23 ans ; 16 Décembre 1976.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Hornell, état de New York, USA. Aka un bled paumé entre une nationale et la forêt où une scierie séculaire emploie 80% de la population locale et où le red neck côtoie la teen miss peroxydée en devenir.
ϟ ANNÉE & MAISON : Dahlia a fait sa dernière année à Poudlard dans la maison Serpentard. Elle en est sortie sans avoir obtenu ses ASPICs et, après avoir enchaîné quelques petits boulots mal payés, travaille à présent comme hôtesse d'accueil au Ministère de la Magie. On parle de promotion canapé dans les couloirs... Elle court égualement les castings pour être mannequin, sans grand succès.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, comme toute petite fille de l'Amérique qui se respecte, évidemment. Même si dans les faits, elle a déjà fricoté avec une fille. Une seule. Dieu pourra bien passer l'éponge à sa mort, non ?
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Bois de prunellier, cheveu de vélane, vingt-sept centimètres, plutôt rigide.

ϟ PATRONUS : Une hyène rieuse.

ϟ AMORTENTIA : Le parfum bon marché, sucré, fleuri et entêtant ; la fumée de cigarette ; le dissolvant ; un mélange de sueur juvénile, de gel douche et de déodorant en spray qu'on pourrait sentir dans le vestiaire des filles d'un lycée.

ϟ ÉPOUVANTARD : Une version d'elle-même d'une cinquantaine d'années, fanée, mal fagotée en train de faire du repassage ou de boire et fumer devant un soap opera quelconque. Bref, la décrépitude figée dans une routine déprimante.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Albus Dumbledore. Dahlia est peut-être une destructrice, mais ce n'est pas une psychopathe sanguinaire. Le vieil homme lui semble bien plus sécurisant que Bellatrix et sa clique de dingues.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Philéas Folengrain. Étant elle-même de la race des « bully-vicieux-ruineurs-de-vie », elle est bien placée pour savoir qu'on ne peut pas faire confiance à quelqu'un comme Celui-Qui-Sait. Quant à Philéas, eh bien, disons qu'ils se côtoient occasionnellement dans l'intimité.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sans calories sinon rien.

ϟ BUT DANS LA VIE : Revenir aux Etats-Unis, être sélectionnée dans une équipe nationale de cheerleading, être financièrement tranquille et avoir un super petit-ami. Et si en plus elle pouvait vivre à Los Angeles, ce serait l'idéal. Bref, rien de bien héroïque ou folichon. C'est comme si elle n'avait jamais cessée d'être la prom queen de ses sweet sixteen.
D'un autre côté, elle aimerait bien vivre une aventure trépidante, mener une vie de Bonnie Parker, de Calamity Jane. Elle se surprend parfois à rêver de braquer des banques avec un Clyde Barrow. Mais ça, il y a peu de chances que ça arrive, pas vrai ?
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Dahlia est née-moldue.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Un chihuahua à poils longs couleur caramel avec le ventre blanc. C'est une femelle agitée et délicate qui répond au nom de Kewpie ; un mot qui désigne un style de porté au cheerleading.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Dahlia a des pulsions kleptomanes depuis l'adolescence. Une grande partie de ce qu'elle possède, elle l'a volé dans les magasins ou chez des gens de sa connaissance.
Elle craint beaucoup l'ennui et ferait presque n'importe quoi pour y échapper. Ainsi, même si ça peut l’amener à se mettre dans des positions très délicates et qu'elle déteste ça, qu'elle a peur de mourir et qu'elle a quand même un instinct de survie, elle ne peut pas s'empêcher de tenter le Diable et de se lancer des défis stupides. C'est son plaisir masochiste et ça la fait se sentir aussi mal que ça l'exalte.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ;

✮ You're a teen dream on a cover of a magazine ✮
✮ You're a superstar, eighteen prom queen ✮

Les régimes drastiques et les quelques quinze heures d'entraînement par semaine lui avaient sculpté un corps digne d'être admiré comme une œuvre d'art ; mince, ferme, musclé, léger. Un subtil équilibre de courbes délicates et d'angles ciselés. Dahlia passait un temps irraisonnable à se regarder dans la glace, à souligner du bout de ses doigts fins les deux petits monts de ses hanches – do you want hipbones or pizza ? – l'intérieur de ses cuisses galbées – a gap between your thighs or cake ? – ses clavicules saillantes – collarbones or sweets ? – ou encore son ventre d'une minceur exemplaire – a flat stomach or soda ? Le choix avait été rapidement fait et entre les régimes à base de jus de citron, les boissons amincissantes, les cures d’œufs durs et les smoothies à l'avocat, elle passait sa frustration sur des donuts – allégés – ou un immense gobelet de Coca-Cola – light. Parfois, elle se permettait un muffin bien gras ou un burger suintant de cholestérol : elle mâchait et recrachait sans avaler, technique ancestrale que les maniaques de l'apparence se passaient d'année en année dans les coins reculés de l'Académie de Salem. Alors c'est fièrement qu'elle exhibait ses mensurations parfaites sur le bord du terrain pendant les matchs. C'était comme une danse nuptiale. Elle savait que le flot de lumière qui faisait scintiller le creux pailleté de ses reins accrochait tous les regards, que les ondulations de sa jupe courte fascinaient, que la danse lascive de son nombril exposé faisait fantasmer. Ce corps souple comme celui d'un chat, guindé comme celui d'une athlète, il lui permettait de voler dans les airs à six mètres, sept mètres du sol. Projetée, elle tournoyait en l'air, tout le monde retenait son souffle – elle aussi – et le temps semblait passer au ralenti alors que, cambrée au-dessus du vide, elle voyait le plafond du gymnase se rapprocher comme si elle allait s'y écraser – une pirouette en l'air, une vrille – puis il s'éloignait à nouveau alors qu'elle retombait, le corps en forme de V flasque comme une poupée de chiffon, abandonné à la gravité, avant d'atterrir dans le panier élastique de poignets tressés des autres membres de l'équipe de cheerleading. A la fin du match, la magie et les paillettes s'échappaient dans le drain de la douche, lavées par l'eau chaude, comme les écailles d'une sirène malade. Ne restaient que les muscles courbaturés et les bleus là où elle était tombée, là où les porteurs prenaient appui pour la soulever – ces contusions à l'intérieur de ses cuisses où les pouces s'enfonçaient pour lui faire quitter la terre ferme. Pour rien au monde elle n'aurait échangé sa place avec qui que ce soit. Elle était au sommet de la chaîne alimentaire, toutes les filles tueraient pour lui ressembler.
Sauf qu'on n'était plus au lycée.

✮ I don't care what my teachers say ✮
✮ I'm gonna be a supermodel ✮

Queue de cheval sautillante sur le terrain, lissage soigneux quand elle avait le temps, boucles domestiquées le reste du temps ou crinière sauvage aux soirées bien arrosées, Dahlia prenait grand soin de ses cheveux ; une cascade de boucles châtaines qu'elle s'échinait à garder soyeuses et brillantes. Mais mieux que ses cheveux, Lia aimait surtout ses yeux d'un bleu étonnant, profond et limpide. Les garçons ne manquaient jamais de lui faire des compliments à leur sujet, du plus classique (« t'as d'beaux yeux, tu sais ? ») au plus imagé (« ton père c'est un voleur ou quoi ? Il a mis toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux ! ») en passant par le plus bizarre (« la vérité, t'as les yeux qui sentent le sexe ! »). Pour sortir, elle se plaisait à les mettre en valeur avec un maquillage sophistiqué, noir charbonneux, parfois avec une touche de bleu pour faire ressortir ses iris. Non pas qu'elle ne les aimait pas au naturel, mais elle les trouvait un peu trop ronds, de grands yeux de biche avec de longs cils.
Longtemps, l'Américaine n'avait pas aimé son nez qu'elle trouvait un peu trop retroussé, un peu trop pointu, focalisée sur le petit relief qu'elle avait sur son arrête. Et puis à force de flatteries, elle avait cessé de blâmer ce nez que les autres trouvaient visiblement « trop mignon ».
N'ayant pas porté d'appareil dentaire, l'arc de ses dents n'était pas parfait, certaines se chevauchaient un peu, mais son sourire était si lumineux qu'il éclipsait cet état de fait. Elle n'avait pas les lèvres les plus pulpeuses, mais elles s'imbriquaient harmonieusement avec le reste de son visage.
Du temps où elle était cheerleader, elle avait l'habitude de dorer son teint avec de l'auto-bronzant qui sentait la noix de coco. Plus maintenant. Sa peau a repris sa pâleur naturelle et ses petites taches de rousseur sur le nez ressortent d'autant plus, flirtant avec les minuscules grains de beauté sur sa joue gauche. Sur le front, il lui reste un petit cratère de la même couleur que sa peau, vestige d'un bouton de varicelle gratté jusqu'au sang. Au lycée, on copiait son épilation des sourcils, ses coiffures ou ses façons de se maquiller.
Sauf qu'on n'était plus au lycée.

✮ If only we'd stay young forever ✮
✮ You'll always be a beauty queen ✮

Sur une étagère trônait fièrement ses écharpes et ses prix gagnaient aux « beauty pageant » auxquels elle avait participé. Trois fois Teen Miss Steuben County, deux fois Teen Miss New York (l'état). Aux nationales, elle avait été une fois deuxième dauphine. Sourire, saluer, rayonner, c'était son truc à elle, même si ça ne pouvait être qu'un masque. Une cheerleader qui ne sourit pas est une mauvaise cheerleader, quelles que soient ses prouesses techniques.
Malgré sa taille dans la petite moyenne – 1,63m, parfait pour une voltigeuse, une top girl – Dahlia avait des proportion harmonieuse, des proportions de poupées dans sa boîte en plastique rose. Des jambes interminables, des bras minces, une taille de guêpe, des seins bien ronds. Et puis elle pouvait toujours porter des talons vertigineux ou se donner l'air plus grand en choisissant rigoureusement ses vêtements. Tout n'était qu'artifices au fond. Parce qu'au final, en vrai, elle n'était pas plus belle qu'une autre. Lia savait s'arranger, oui, mais contrairement à ce qu'elle s'acharnait à croire, elle n'était pas parfaite. Au matin, elle avait les mêmes traits tirés et la même haleine douteuse que tout le monde, les mêmes cheveux ternes et les mêmes poches sous les yeux.
Au final, elle ne se distinguait pas spécialement d'une autre pétasse avec son vernis fluo et ses grandes boucles d'oreilles, avec sa manie de rester cramponnée aux miroirs et de se remettre trente fois par jour du rouge à lèvres. Elle avait beau afficher piercings – lobe, hélix, langue, nuque, téton, nombril – et tatouages multiples, ça ne faisait pas d'elle une mystérieuse marginale.

On n'était plus au lycée.

✮ You're what boys like ✮
✮ You're what every girl wants to be ✮




psychologie

ϟ AIME : Le cheerleading - être au centre de l'attention - prendre les décisions dans un groupe - les États-Unis, elle est très patriote - être en compétition - avoir toujours raison - sa chienne - faire du sport - ce qui brille - le rose - regarder la télévision, tout spécialement MTV - se faire belle - le lycée, ou plutôt la vie sociale qu'elle avait au lycée - être méchante et désagréable avec "les losers", soit 90% de la population - les fuck-me-shoes - les bijoux opulent (en toc parce qu'elle n'a pas les moyens) - elle-même, très fort - lézarder au soleil - les summer cheer camps de quand elle était adolescente - les road trips - se faire peur, quand son cœur bat fort et qu'elle a l'impression que sa vie ne tient plus qu'à un fil - son "elle" du passé, quand elle était adolescente - se sentir désirée - médire et bitcher sur plus ou moins tout le monde - secrètement, la nourriture très calorique - son cher papa.

ϟ N'AIME PAS : Ne pas être la plus belle, la plus remarquée, dans une pièce - vieillir - qu'on la contredise - les "losers", les "peasants", les "gens-dans-la-moyenne" - voir son autorité contestée (quand elle dit quelque chose, elle entend bien que ce soit suivi) - être célibataire, la solitude en général - les masques à l'effigie d'animaux - qu'on lui mette la tête sous l'eau ou qu'on la tire dans l'eau contre sa volonté - les moqueries - perdre, être deuxième - s'ennuyer - qu'on ne réponde pas tout de suite à ses messages - les fêtes qui ressemblent à des plans foireux - tout ce qui ressemble de près ou de loin à un cours - se rendre compte, dans un moment de lucidité, que sa mère n'est peut-être pas le monstre qu'elle imagine et que son père n'est peut-être pas si merveilleux qu'elle le croit - se tromper - se faire larguer - sa vie ces dernières années, depuis qu'elle a quitté les USA.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ;

✮ I wrote in my diary, that I'm fine, that I'm fine ✮
✮ Let's hang out by the train tracks, tonight tonight ✮

Petite fille, Dahlia grimpait aux arbres, courait plus vite que n'importe quel garçon et n'hésitait pas à se battre avec eux. Elle tapait dans le ballon ovale et dans les balles de base-ball comme si sa vie en dépendait, elle se fichait bien de ce qu'on pensait d'elle. Elle se baladait dans le quartier en poussant son vélo à côté d'elle avec des air de petite reine du quartier, de voyou en salopette, une batte ou un ballon à la main, les genoux écorchés décorés d'une ribambelle de pansements. Garçon manqué, c'était le terme qui revenait le plus souvent. Elle était si brave, si combative, si déterminée. Rien ne semblait avoir d'emprise sur elle, ni les bavardages, ni l'opinion des autres, ni les menaces. Rien du tout. Elle était entière, droite dans ses baskets, d'une franchise dénudée. Ce qu'elle pensait, elle le criait. Elle aimait ou elle n'aimait pas et faire semblant, ce n'était pas envisageable. L'honneur, la fidélité, tout ça c'était fondamental pour elle. Un jour, une bande de garçons avaient eu le malheur de casser la trottinette de sa meilleure amie, Eileen. Le lendemain, Dahlia avait lacéré les pneus de leurs vélos avec une paire de ciseaux, de la vengeance et de la rage plein le cœur.

✮ I'd make you love me so much that ✮
✮ you'd ask permission to breathe ✮

Adossée contre le mur de casiers dans une attitude désinvolte soigneusement calculée, entourée d'autres filles, Dahlia toisait la foule d'élèves avec ce sourire qu'arborent toutes celles qui savent qu'elles ont le pouvoir, comme si elle avait eu accès à un savoir mystérieux, un secret réservé aux Reines. A treize ans, Dahlia en faisait plus et ça lui plaisait. Tout ce qu'elle était devenue lui plaisait : elle était belle, populaire, depuis cette année elle faisait partie de l'équipe des cheerleaders et elle commençait à se tailler une réputation retentissante. Son regard sardonique se posa sur un trio de garçons qui la regardaient avec intérêt et elle ricana : « Arrêtez de baver, vous allez mouiller mes chaussures. » Ils s'empressèrent de battre en retraite, poursuivit par le rire moqueur de Dahlia. Elle faisait partie de l'élite et s'assurait chaque jour que personne ne l'oublie. Elle était bien persuadée d'être au-dessus de tout le monde, d'être bien mieux qu'eux, de ne rien devoir à personne à part son mépris et son dédain le plus absolu. Ce qu'ils pouvaient attendre de mieux de sa part, c'était qu'elle leur demande de porter son sac ou de lui donner de l'argent pour qu'elle s'achète un smoothie.
La jeune fille donna un petit coup de coude dans les côtes d'une des filles à côté d'elle et désigna un visage connu dans la foule des élèves qui passaient dans le couloir. Quand ladite personne passa à leur niveau, Lia lança d'une voix sonore : « Oh, regardez qui voilà. C'est Popsicle Jaaaane. » Le surnom déclencha une crise de gloussements parmi le groupe de filles et la susnommée s'arrêta pour les dévisager sans comprendre, un vague agacement sur le visage. « Pardon ? » « T'es tellement frigide, Risenfield, que si un mec mettait son engin dans ton trou, il deviendrait une glace à l'eau. », expliqua Dahlia avec le ton qu'elle aurait pris pour parler avec un attardé mental, ce qui déclencha une nouvelle vague de rires suraigus, pour la plus grande fierté de Lia. « Qu'est-ce que tu peux savoir de ces choses-là, Hargensen. Tu as treize ans. », rétorqua Jane sans se laisser démonter. Elle acheva : « C'est pas de ton âge. » Dahlia esquissa un sourire de peste et miaula : « Que tu crois. »

✮ Split that golden heart with me I'll be your guy, your guy ✮
✮ Let's get drunk in my room, it's red, it's red ✮

En sortant de cours, Dahlia jeta sa dissertation dans la première poubelle qu'elle trouva sur son chemin. La papier froissé indiquait un E. Pas un E comme Effort Exceptionnel mais un E comme la lettre de l'alphabet, loin derrière le A tant convoité. Ce qui sauvait sa moyenne, c'était les devoirs à faire en dehors des heures de cours et qu'elle pouvait refiler à faire au parterres de nerds qui ne demandait qu'à lui rendre service pour avoir ne serait-ce qu'un pourcent de sa fausse considération, voire – oh mon dieu – un baiser. Échec scolaire, c'était le terme. A part en sport, Dahlia avait toujours été incapable de se forcer à réviser ou de se concentrer en cours. Elle n'était pas stupide pas plus qu'elle n'était surdouée, loin de là, mais elle n'avait pas d'intelligence académique. Son intelligence à elle lui servait à faire en sorte que d'autres fassent ses devoirs à sa place et à ne pas se faire attraper en flagrant délit de bizutage.

✮ 'Cause I was born to be bad, I'm not sad ✮
✮ But I'm glad I did it ✮

« Tu es parfaite, bébé. Je sais pas ce que je serais sans toi... », gronda Stefan dans le cou de Dahlia, piquant sa peau tendue de baisers avides. La tête renversée en arrière, assise à califourchon sur ses genoux dans la voiture, elle riait tout bas. « Je sais pas, mais ça serait triste à voir. » Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis. Dahlia avait toujours fonctionné comme ça. Son truc à elle c'était de faire croire aux garçons qu'elle était la chose qu'ils désiraient le plus, qu'elle était indispensable à l'accomplissement de leur vie, qu'elle leur faisait une fleur en acceptant d'être avec eux. C'était vrai dans un sens, elle ne choisissait pas n'importe qui pour s'afficher avec. Mais elle n'était pas aussi indépendante et libre qu'elle disait l'être. C'est ce qu'elle voulait faire croire, ce qu'elle voulait bien croire elle-même. Mais la vérité, c'était que Lia crevait de peur d'être toute seule. Mieux vaut être mal accompagnée que seule. Elle ne voulait pas penser à quand elle serait plus vieille, que sa beauté ne suffirait plus à attirer les mecs par dizaines dans ses filets. Qu'est-ce qu'elle serait alors ? Ça la terrifiait.
Elle avait bien conscience au fond d'elle d'être un cliché vivant, une de ces pouffes qui se croient toutes puissantes et qui en fait ne règnent que sur un petit rocher minable. Elle savait bien qu'elle finirait par se casser la gueule, abattue par tout ceux qu'elle aurait méprisé, qu'une autre Queen B prendrait sa place tôt ou tard. Ce qu'elle pouvait faire de mieux pour le moment, c'était les tuer dans l’œuf et porter fièrement sa couronne de Pétasse Ière.

✮ Live fast, die young ✮
✮ Bad girls do it well ✮

Pour Lia, le sens de la vie c'était tuer le temps, cette attente interminable de la mort, ce picotement le long de sa colonne vertébrale, à chaque heure, chaque jour, à attendre qu'il se passe quelque chose, n'importe quoi. Il y avait quelque chose de dangereux dans cet ennui, quelque chose qui pouvait pousser des filles comme Dahlia à faire n'importe quoi. A ne jamais se laisser abattre, à pousser les choses si loin qu'on ne pouvait plus reculer, jusqu'au drame, jusqu'à la catastrophe. Dahlia n'a jamais su s'arrêter, jamais. Qu'est-ce que ça fait si je dis ça ? Si je fais ça ? Si je vais jusque là ? Qu'est-ce que ça fait si je détruisais tout ? Elle avait quelques casseroles derrière elle, des affaires qui auraient pu être réglées très vite si elle ne s'était pas acharnée comme un pitbull aux mâchoires verrouillées sur sa proie. Mais la raison, ça ne comptait pas pour elle. Tout n'était que fierté. Fierté et tout plutôt que la vacuité.
Assise à son bureau au Ministère, elle était en plein dedans. En plein dans la vacuité. Il était loin le faste de ses années lycée. Très loin. Maintenant, ça se jouait entre elle et la chaîne de trombones qu'elle assemblait depuis qu'elle était arrivée ce matin.

✮ I've had good times with some bad guys ✮
✮ I've told whole lies with a half smile ✮



histoire



Cheerleaders. Wet panties.
Drug dealers. Porn addicts.
Underage. Under paid.
Fucking for a MacDonalds.


« Oui, nous sommes rentrés de vacances hier... Je n'en peux plus, Albert. C'était pire que tout. Naïvement, j'ai pensé que ça irait mieux si on... Si on resserrait les liens de notre famille en s'isolant rien que tous les trois, mais c'était vraiment pire que tout. Tu imagines... Coincée avec Texas qui me dégoûte un peu plus de jour en jour avec ses manières à la fois mielleuses et négligentes et qui joue sans arrêt le rôle du bon flic, du bon parent, avec Dahlia qui l'adule littéralement. A chaque fois, je me tape le mauvais rôle, le rôle de... d'un vrai parent, en fin de compte. Lui, il ne fait que jouer avec elle et lui offrir des cadeaux quand il est là et puis le reste – l'éducation, les punitions – il me le laisse. Il est content, il reste un peu et puis il part en « voyages d'affaires » et Dahlia l'attend comme le messie en me traitant comme une étrangère qui veut lui pourrir la vie ! Et elle n'a que huit ans... Je n'imagine même pas comment ce sera quand elle sera adolescente... Je crois que Texas me trompe. Non, j'en suis presque sûre. Je le déteste tellement... Je reste avec lui pour Dahlia, mais sinon je l'aurais quitté il y a longtemps déjà ! Je ne le supporte plus, je le déteste, chacune de ses manies me donne envie de lui planter un couteau dans sa putain de tête. J'ai l'impression de gâcher ma vie et de la gaspiller en restant avec ce foutu égoïste. J'aurais du faire mes valises et partir avec Dahlia il y a longtemps. Il la gâte bien trop, elle devient capricieuse, une vraie princesse. C'est dur, Albert... Je- Attends. Attends, je dois raccrocher, je- Dahlia ? … Je crois qu'elle m'espionnait. Merde... »


Narcotic, don't stop it,
All the girls are friends with Molly
Dilated, X-rated
Pageant princess puking rainbows


« Je suis au centre commercial avec ma fille, là. Non, non, tu ne déranges pas, tu sais bien que tu ne me déranges jamais... Ça te dit qu'on – Dahlia, ne t'éloigne pas – désolé, oui, ça te dit qu'on se voit ? Je peux déposer ma fille à la maison des enfants et on pourrait se retrouver tous les deux... Il y a un motel pas très loin. »
« Papa, à qui tu parles ? »
« A personne, sweetie. Alors, tu en pen- »
« C'est Maman ? »
« Non, c'est une amie, Dahlia. Bon, on fait comme ça ? Super... Tu me manques déjà, j'ai très envie de toi. Je vais ramener une babiole à ma femme, ça lui fera plaisir et on sera tranquille. A tout à l'heure, j'ai hâte. … Bon, Dahlia, et si on allait t'acheter une glace ? Après je te laisse dans l'aire de jeu du centre commercial pendant que je fais les courses, ok ? »
« Mmmph... »
« Allez, Lia,... Et je t'offre un cadeau, ok ? Un super cadeau. »
« Ooh ? Quoi comme cadeau ? »
« C'est une surprise ! Et on en choisira un pour Maman aussi. »
« Maman craint... »
« Mais non, tu sais bien que ce n'est pas vrai. Allez, regarde, voilà le magasin de glaces. »


Teen brides, white lines,
Politicians, headlines
Prom queens, S.T.Ds
High school shootouts, dirty dreams


Il suffit d'un événement pour qu'une personne bascule, pour qu'elle change du tout au tout. Cet événement avait surgi dans le vie de Dahlia Hargensen comme une mauvaise surprise. Qu'est-ce qu'une gamine de treize ans connaît sur ses parents ? Dès qu'elle avait eu sept ans, elle avait catégorisé sa mère comme une emmerdeuse rabat-joie et son père comme son héros, son idéal masculin, son meilleur ami, son indéfectible allié et défenseur. Et puis tout se casse la gueule quand Texas Hargensen se fait arrêter, juger et incarcérer pour tout un chapelet de chefs d'inculpation qui ne veulent rien dire pour la jeune fille : faux et usage de faux, trafic de drogue, trafic d'influence, usurpation d'identité,... On accuse Texas d'être à la tête du plus grand réseau de trafic de drogue de l'état de New York et même d'avoir trempé dans un réseau de proxénétisme. Dahlia n'en croit rien, c'est forcément une erreur, c'est forcément un coup monté. Heather Hargensen tombe de haut ; ça n'allait déjà pas entre elle et Texas et maintenant, elle veut demander le divorce. Papa est toujours un héros, Maman est toujours une salope.

Œdipe mal réglé. Elle n'a plus l'attention de Papa qui n'est plus là. Elle veut l'attention des autres. La puberté, l'explosion brutale de sa féminité. Au placard la petite Dahlia en salopette avec son carré et sa frange, bonjour à la nouvelle Dahlia qui se maquille, s'habille comme une « grande » et fait plus que son âge. Elle veut être une fille que tout le monde regarde et réclame d'être inscrite dans un Summer Cheer Camp pour les grandes vacances. Ainsi, à sa rentrée en troisième année à Salem, elle passera les sélections et sera cheerleader. L'attraction principale de tous les lycées, chacun le sait. Avant que son père ne se fasse coffrer, Salem c'était LE truc dingue de sa vie. C'était sortit de nul part. Un type était venu leur dire qu'elle était une sorcière – et Dahlia avait failli lui sauter au visage toutes griffes dehors pour l'avoir insultée – qu'elle avait des pouvoirs magiques et qu'elle était inscrite dans une école de sorcellerie. Ses deux parents étaient des gens normaux alors ils avaient eu du mal à digérer la nouvelle, ils avaient été tenté de croire plusieurs fois que c'était un rêve ou une caméra cachée. Mais il y avait bien une école et il y avait bien de la magie et une communauté. Ç’avait été LE truc dingue de sa vie pendant deux ans, oui, avant que tout ça n'arrive.


Cult leaders, cowboy preachers
Blame it on the non believers
Therapists, sedatives
Visiting hours are from 10 to 6


Rester au top. Avoir un petit ami. Ne pas rester vierge. Être la plus populaire. Savoir faire un basket toss, un 2-2-1 ou un table top. Sourire sur le terrain. Se remaquiller entre les cours. Rester mince. Garder son vernis fluo impeccable. Être celle qui a le plus de bracelets d'amitié autour des poignets. Ne pas prendre de notes. Se consacrer au sport. Être bien persuadée que les cours, ça ne sert à rien et que les profs sont tous cons. Braver avec décomplexion l'épreuve des douches communes. Se placer au-dessus de la masse. Danser, sauter, voler. Boire de l'alcool avant la majorité. Se faire inviter aux meilleures fêtes. Ne jamais arriver avant vingt-deux heures. Savoir doser rire de greluche et sarcasme de guerrière. Trouver quelqu'un d'autre pour faire ses devoirs avec quelques battements de cils de biche et une moue insolente. Faire un croche-patte bien placé dans les couloir à cette pimbêche. Envoyer des texto jusqu'au milieu de la nuit pour se raconter les derniers potins et lancer des rumeurs abjectes. Se pâmer devant les photos des icônes masculines les plus en vogue en ce moment. Se plaindre de la nourriture du camp d'été pour cheerleaders. Draguer le maître nageur et s'allonger à ses pieds, en bikini, sur le ponton au milieu du lac. Faire la moue comme une starlette. Avaler les cachets qu'on te donne parce que c'est amusant. Se raconter des histoires d'horreur autour du feu de camp. Suggérer à l'intello de la classe de se fourrer un scrout à pétard dans les fesses pour mettre du piquant dans sa vie. Faucher des articles au centre commercial. Essayer d'entrer en boîte de nuit avec de faux papiers et un accoutrement de traînée. Montrer ses seins aux passants depuis l'arrière d'une décapotable. Croquer la vie à pleines dents. Trouver de nouveaux moyens de pourrir la vie de sa mère. Rendre visite à son père en prison. Incarner l'Amérique dans ce qu'elle a de plus beau et de plus laid. Être une adolescente.


Uniformes jaune vif et queues de cheval, on ne voyait qu'elle en classe. Aujourd'hui, c'était jour de match et l'équipe des cheerleaders étaient là pour chauffer l'ambiance dès le matin. Entre les cours, elles arpentaient les couloirs en bande pour scander des encouragements et inciter les élèves à venir nombreux dans les tribunes. La vie sportive sur le campus, c'était ce que Dahlia préférait. Bien sûr, se servir de sa baguette l'enchantait tout particulièrement – imaginez un peu avoir vécu sans magie jusque là et vous retrouver soudain à pouvoir faire des trucs totalement dingues avec juste un bout de bois ! Mais rien ne l'exaltait autant que le Quidditch. Ou bien le sport en général. Et plus particulièrement être cheerleader pour son école.

La fin des cours venus, après toute une journée à faire de la propagande à grand renforts de slogans enjoués, d'étincelles magiques et de roues acrobatiques, les filles – et garçons – se dirigèrent vers le terrains, maquillées aux couleurs de l'école. Dahlia s'était fait un petit éclair doré auréolé de bleu nuit pailleté sur la pommette droite. La fanfare jouait l'hymne de l'école et elle, elle dansait, volait, sautait, tapait dans ses mains et sur ses cuisses, scandait des chants presque guerriers. « Soyez agressives ! », leur répétait-on sans arrêt. « Et n'oubliez pas de sourire ! » On va vous éclater, mais avec le sourire.

Lia fut hissée en l'air, le pied solidement vissé sur les mains tendues des porteurs, pour exécuter son célèbre bow and arrow. Elle et les autres voltigeuses brandirent leurs baguettes pour en faire jaillir des étincelles bleu et or qui bondirent vers le ciel avant de se percuter en l'air dans un grand feu d'artifice qui révéla un faciès de chat feulant surmonté d'un « Go Salem's Wild Cats ! » repris en chœur par les cheerleaders et les supporters de Salem. A chaque but de leur équipe, ils se déchaînaient sur le bord du terrain et leurs voix, comme réunies en une seule, portaient à travers tout le stade grâce au sonorus qu'ils se lançaient avant d'entre en scène. A la mi-temps, elles assuraient le show et le combats se poursuivait – non plus entre joueurs de Quidditch – mais entre cheerleaders. « On va vous tuer », « vous allez souffrir », « vous ne valez rien », « on est méchantes » avant de rugir, tous crocs dehors, les mains comme des griffes acérées, à l'image de leur mascotte féline.

Défaite ou victoire, il ne fallait jamais arrêter de sourire et de provoquer l'adversaire. Puis on rentrait, pour fêter le triomphe de leur équipe ou bien panser ses blessures et se dire qu'on fera mieux la prochaine fois, que le spectacle sera encore plus grandiose. Les matchs de Quidditch cristallisaient tout ce qui plaisait le plus à Dahlia dans le fait d'être une sorcière.


Peer pressure, sex obsession
Television, intervention
Cotton mouth, OCD
Ricki Lake society


Dahlia s'était théâtralement vautrée dans le canapé, un bol de chips à portée de main, estampillées d'une pastille « allégées ! » pour s'attirer les faveurs des jeune filles. Sa mère était au travail et depuis deux semaines, elle traînait à la maison comme une diva contrariée. Deux semaines depuis son avortement, après l'éclatement malencontreux d'une préservatif périmé. Dahlia surjouait le chagrin d'une teen mom tuée avant d'avoir pu embrasser son destin. Son insensibilité mettait Heather dans tous ses états. La vérité, c'était que c'était là sa façon à elle de gérer le deuil. Ça et regarder « Seize ans et enceinte » sur MTV.

La porte claqua et Lia se redressa pour regarder par-dessus le dossier du canapé. Un sourire matois étira ses lèvres qu'elle se mordilla d'un air malicieux en suivant le nouvel arrivant du regard. Elle roucoula : « Salut, Capitaine Étalon. » « J'étais Lieutenant-Colonel... Bonjour à toi aussi, Dahlia. », rectifia l'homme d'une voix calme. Il était grand, baraqué comme le militaire aguerri qu'il était, les cheveux blonds encore coupés en brosse bien qu'il soit à la retraite et se soit reconverti en coach dans une salle de gym. Il allait avoir la quarantaine et c'était le petit ami de sa mère. Pourtant, ça ne l'empêchait pas de saliver dès que Baptiste Byrd-Fersen était dans la pièce – ou même rien que de penser à lui. Le fait que ce soit le petit ami de Heather y était sans doute pour beaucoup aussi... Dahlia se leva, affichant fièrement son corps délié à peine couvert par un crop top à bretelles et une petite culotte imprimée de petites feuilles de cannabis qui scandait « Legalize it ! » sur ses fesses. Baptiste détourna soigneusement le regard : « Dahlia, tu sais bien que ta mère veut que tu t'habilles décemment. » « Mmmh, mais elle est pas lààà. », miaula-t-elle en s'approchant de lui avec la grace sensuelle d'une panthère, sans le quitter du regard. « Ça ne change rien à ce qu'elle a dit. » En constatant que l'adolescente, sans se laisser démonter, se rapprochait dangereusement de lui, il s'empressa de proposer : « Écoute, si tu t'habilles, je vais t'acheter un milkshake quelque part, d'accord ? » La jeune fille s'arrêta et se tapota la lèvre de son index avec une moue pensive, jetant un œil vers l'extérieur. « Mmmh... D'accord. » Sur ces mots, elle fit volte-face et fila vers sa chambre en trottinant joyeusement.


Assise au comptoir du diner où ils avaient atterri, la jeune fille sirotait un milkshake à la fraise en oscillant de la tête au rythme du jukebox. Quand sa bouche peinte de rouge à lèvre lâchait sa paille rayée, c'était pour chanter les paroles de Hold Tight, de Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich qui était diffusée. « And hold tight, we will fly, swinging low, swinging high. We're gonna make the sky... ! » A côté d'elle, Baptiste buvait sagement une bière à même le goulot de la bouteille. Battant de ses yeux de biches, elle se tendit vers lui en chantant : « Hold tiii-iii-iiight, hold tiiii-iii-iiight, hold tiiii-iii-iiii-iii-iii-iii-iiiiiiiiight ! » L'ancien militaire émit un petit rire nerveux qui fut bientôt rejoint par celui, éclatant, de Dahlia avant qu'elle ne reprenne sa paille entre les dents. Baptiste la détailla de haut en bas avant de demander : « Pourquoi tu as mis ton uniforme ? » Lia affichait le mini-haut qui s'ouvrait en forme de chevron sur son ventre ainsi que la mini-jupe plissé qui composait l'uniforme jaune d'or, blanc et bleu roi de Salem comme le confirmaient les grandes lettres « SHS » sur sa poitrine. Elle en possédait un autre rouge, noir et blanc avec un grand « C » qui entourait une tête d'oiseau huppé, l'uniforme des Cuckoos, l'équipe All Stars à laquelle elle appartenait également. « Parce que ça me va bien, non ? », fit-elle simplement en lui adressant un clin d’œil. « Euh. Oui, oui. C'est vrai... », bafouilla Baptiste sans oser insister.

Dahlia aspira bruyamment le fond de son verre et se rejeta en arrière avec un grand « Hhhhhha ! » de satisfaction. Si Heather avait été là, elle lui aurait dit que ça n'était pas poli. Quant à Baptiste, il ouvrit la bouche pour le lui faire remarquer mais se ravisa : elle n'écoutait rien de toute façon, elle était toujours dans la provoc'. Pensivement, Lia se mordilla les lèvres et lâcha : « On va ailleurs ? » Baptiste regarda dehors. Le crépuscule n'allait pas tarder à se pointer et Heather allait rentrer. « On devrait rentrer et commencer à préparer à mang- » « Ooooh ! », le coupa Lia dans un long gémissement de frustration en tapant des deux poings sur le comptoir. « Tu m'énerves à la fin ! Tu peux pas te détendre du string un jour, Baptou ? Si tu ne viens pas, je pars toute seule ! » Sur ces mots, elle sauta au bas de son tabouret – ses tennis blanchies à la javel, éclatantes, heurtèrent le lino avec un couinement – et s'éloigna à grands pas. L'homme grinça des dents, agacé, pesa le pour et le contre avant de la suivre avec empressement : « Attends, ça va, tu as gagné, je t'accompagne ! »


Cramponnée au jukebox, Dahlia se déhanchait lascivement, sur la pointe des pieds, légèrement penchée en avant pour faire ressortir sa croupe délicieuse. Sans les prononcer, elle articulait les paroles de Down in Mexico, des Coasters, qu'elle venait de mettre – avec des pièces prises à Baptiste. Entamé par les quelques verres de bourbon qu'il avait pris, il suivait du regard cette croupe et son balancement hypnotique sous la jupe trop courte qui laissait voir les feuilles de cannabis de sa culotte. Il n'était pas le seul à se rincer l’œil ; Lia se donnait en spectacle pour la plus grande joie de tous les autres good ol' american fellows du bar. C'était trop beau pour être vrai cette meneuse de claques qui se livrait devant eux avec tant d'impudeur, avec ses œillades de biches – un peu troublées par un verre de Margherita – qu'elle jetait par-dessus son épaule et sa langue sensuellement passée sur ses lèvres. C'était digne du scénario d'un film érotique, pensaient-ils, une main crispée sur leur bière et l'autre à un passant de leur blue-jeans.

Tout ici suintait l'Amérique profonde, depuis la décoration – plaques de métal vissées aux bardages de bois brut – jusqu'à la musique – de la country et du blues – en passant par les clients – des red-neck. Et cette cheerleader, symbole de l'Amérique Républicaine, symbole des USA dans son entier. Soudain, Lia fit claquer ses deux mains sur ses fesses – et tout le monde sursauta, comme si un charme avait été brisé – et descendit en ondulant jusqu'à être accroupie, jambes écartées, pour finir en grand écart. Quelques sifflements retentirent pour saluer la souplesse de l'athlète et elle leur répondit avec un clin d’œil appuyé. Dahlia traversa la première moitié de la pièce à quatre pattes, souple sur ses membres, comme un guépard, puis se redressa en fouettant l'air de ses cheveux. L'adolescente s'approcha lentement de Baptiste sans cesser d'onduler des hanches au rythme de la musique – ronds vers la droite, ronds vers la gauche, ronds vers la droite, ronds vers la gauche, et ses mains sur la taille nue, son piercing au nombril scintillant sous les lumières des néons colorés. Posant ses mains à plat sur les cuisses du militaire, elle se pencha sur lui pour frotter son nez dans son cou et frotter sa poitrine contre son torse avant de reculer pour danser devant lui. Les bras levés au-dessus de sa tête, ses mains s'enroulant en de complexes arabesques, son haut se soulevait un peu pour révéler la moitié d'un dahlia violine tatoué sous son sein gauche.


Étreintes moites en empressées à l'arrière de la voiture, les deux amants contorsionnés. « Tu m'as chauffé toute la soirée, putain... », grogna Baptiste en glissant ses mains sous le brassière jaune de la jeune fille pour caresser sa poitrine. Ne trouvant que sa peau, il leva vers elle un regard abasourdi et Dahlia émit un petit rire. « Eh oui, pas de soutien-gorge... » Puis, il loucha sur la culotte qu'elle faisant tournoyer d'un geste indolent autour de son index en miaulant : « Et plus de culotte non plus maintenant... »


Bath salts, authority
Online's the new reality
The internet is reality
Technology killed reality


Debout devant l'évier de la cuisine, Heather Hargensen regardait pensivement le jour déclinant par la fenêtre, une cigarette calée entre son index et son majeur. Elle inspira la dernière taffe de sa cigarette et l'écrasa dans le cendrier déjà plein à ras-bord en soufflant la fumée. Quelque part, Heather se disait que tout ça était prévisible : son mari taulard et démissionnaire, sa fille ingérable, sa petite vie terne et sans goût,... Peut-être avait-elle épuisé son quota de passion étant adolescente. Sûrement, oui. A vouloir vivre trop intensément, elle avait enchaîné les erreurs et leurs effets à long terme se faisaient sentir maintenant qu'elle avait trente-six ans. Même sans doute depuis qu'elle en avait vingt-huit à vrai dire... Oui, c'est à vingt-huit ans que ça avait commencé à capoter avec Tex et à véritablement vingt-neuf ans que sa relation avec Lia avait commencé à se déliter.

Heather soupira en se rallumant une cigarette. La dernière trouvaille de sa fille avait été de s'envoyer en l'air avec son dernier petit ami. Dahlia, elle ferait n'importe quoi pour lui faire du mal. Quant à Baptiste, ce n'était rien d'autre qu'un pervers qui avait couché avec une fille de quinze ans. Ce n'était pas exactement comme ça qu'elle avait envisagée d'être mère.

La nuit était tombée depuis un long moment et la jeune femme écrasa sa seconde cigarette dans le cendrier. Il était vingt-trois heures passée et elle revint dans le salon pour zapper, voir s'il y avait quelque chose de pas trop con à la télé. Sur la table basse, son téléphone clignotait. Qui pouvait bien l'avoir contactée ? Surtout à cette heure-ci. Il fallait dire qu'elle n'avait pas beaucoup d'amis ici et à part pour le travail, son téléphone ne lui servait guère. Quatre messages vocaux de Dahlia. Curieuse et même plutôt inquiète, Heather rappela son répondeur et la voix métallique commença : « Bonjour, vous avez quatre nouveaux messages. Reçu aujourd'hui à 21h32 : “Maman... ? Maman, c'est moi, c'est Dahlia. Je suis à la fête dans les bois, tu sais... ? Je ne me sens pas très à l'aise, il y a Stefan et des copains à lui, je ne suis pas très rassurée, je n'aime pas la façon dont ses potes me parlent et la façon dont ils agissent... Tu peux venir me chercher ?” » Heather tiqua. La rupture entre Lia et Stefan s'était mal passée alors si jamais Stefan décidait de lui faire du mal... « Reçu aujourd'hui à 21h55 : “Bon, ok, tu as gagné, tu avais raison... J'admets que j'aurais pas du y aller à cette fête. Désolée. Je ne me sens pas très bien avec eux, Stefan ne m'a pas adressée la parole mais les gens sont bizarres alors... Tu peux me retrouver à la euh... cabane du garde-forestier ? Tu sais, la station des rangers, pas loin des cabanes de chasseurs ? A plus.” » En d'autres occasions, Heather aurait marqué ce jour d'une pierre blanche – Dahlia s'était excusée – mais elle était trop inquiète pour s'en réjouir. « Reçu aujourd'hui à 22h08 : “Maman, c'est encore moi, je... S'il te plaît, j'ai vraiment envie de rentrer à la maison, je. je ne sais pas comment rentrer à pied, je me sens perdue, je crois que je suis un peu malade, ils ont... ils ont du mettre un truc dans mon verre, je... S'il te plaît, je veux rentrer, viens !” » La détresse palpable dans la voix de Lia ne faisait qu'augmenter celle de sa mère, suspendue à son téléphone. « Reçu aujourd'hui à 22h13 : “Merde, maman, pourquoi tu ne réponds pas à ton foutu téléphone ? ! Il faut que tu viennes me chercher ! Ils commencent vraiment à me faire peu-” Fin des nouveaux messa- ».

Heather se rua vers sa voiture, le cœur près à lâcher.


Bloody noses, riot squad
Prostitution, valium
Hate crimes, debutons
Victims, vixens, vicodin


« On savait tous que c'était une tragédie et que c'était terrible ce qui lui était arrivé, ce qu'on lui avait fait, mais au fond de nous, je crois que personne n'était triste. Je crois qu'au fond, oui, tout au fond, on pensait tous qu'elle l'avait mérité et que c'était bien fait pour elle. Elle était populaire parce c'était comme ça, qu'elle avait cet espèce d'ascendant sur nous tous, mais je crois qu'en fait, tout le monde la détestait. »


« Merci de nous accueillir chez toi le temps qu'on trouve un appartement, Albert... Elle va bien. Elle va mieux. Uh, ils l'ont invitée dans le seul but de la piéger. Ils ont mis une drogue hallucinogène dans son verre et ils se sont amusés à lui faire peur en la poursuivant avec des masques d'animaux sur la tête. Elle s'est enfuie et ils lui ont jetés des pierres pour la faire tomber. Là, ils... Ils l'ont frappée et insultée avant de la traîner jusqu'au lac pour la noyer... Ils lui maintenaient la tête sous l'eau. Et... Uh. Et là, Dieu merci, sa magie s'est manifestée – un miracle, elle n'avait pas sa baguette – et ils ont tous gonflés comme des ballons et ont dérivés dans le ciel. Nnh, le Ministère était secoué, ils ont du effacer la mémoires de quelques moldus. Heureusement, c'était la nuit. L'administration de Salem était très secouée. Enfin bon,... C'est derrière nous tout ça. »


What the fuck you lookin' at ?
This ain't high school, pussycat
Lookin' down my shirt like it's Disneyland
Like you waitin' for a fast pass


Elles avaient déménagées après ça, à Édimbourg chez l'Oncle Albert, le frère de Heather. Le cœur de Dahlia s'était brisé en quittant les États-Unis. Elle était déracinée, profanée, arrachée à sa terre natale. On l'envoya à Poudlard pour sa septième et dernière année où elle fut répartie à Serpentard. Elle ne réussit jamais à totalement s'intégrer, elle n'en avait pas envie. Bien sûr, elle fit la connaissance de quelques têtes sympathiques, mais dans l'ensemble, ces British n'était qu'un bunch of peasants. Il fallait bien rejeter la faute de son déménagement sur quelqu'un en l'absence de sa mère, alors Lia rendit responsables ses camarades.

Dahlia ne voulait pas rester. Elle n'était que mélancolie et colère, rancune et peur. Elle fit tout pour se rendre insupportable – notamment pour l'administration. Elle séchait les cours, dégradait le matériel et les bâtiments, buvait dans l'enceinte de l'école, ne portait pas son uniforme ou le rendait non réglementaire, se montrait vulgaire et grossière envers les enseignants, brutalisait et rabaissait ses camarades, ne respectait pas le couvre-feu, couchait éhontément là où on pouvait lui tomber dessus, fumait dans les couloirs et déclenchait toutes sortes de catastrophes en veillant bien à se faire prendre. En Avril, Dumbledore fut contraint de la renvoyer – avec presque une lueur de regret et de déception dans le regard, lui sembla-t-il. La jeune fille quitta l'école sans ses ASPICs. De toute façon, qui avait besoin de ça ?

Elle vécut chez sa mère jusqu'à amasser assez d'argent de ses petits boulots pour déménager à Londres et prendre un petit studio. Dahlia était serveuse, caissière, distributrice de prospectus et secrétaire dans de petites boîtes miteuses tout en courant les castings de mannequins. Elle ne décrochait que de petits contrats. Bientôt, elle contracta des dettes pour joindre les deux bouts, louer un meilleur appartement,... Des dettes qui l'éloignaient un peu plus de son rêve de revenir en Amérique.

Puis, il y a deux ans, Lia se pointa au Ministère de la Magie pour un job d'hôtesse d'accueil. Éhontément, elle séduisit le recruteur et lui donna les arguments nécessaires pour qu'il l'embauche. Ce qu'il fit. C'était déjà mieux payé et elle avait le loisir de bien s'habiller, de bien présenter, ce qui pansa quelque peu son ego blessé. Et puis il y avait Philéas, le Ministre de la Magie en personne. Un homme à femmes. Tant mieux, elle était une femme à hommes.

La vie d'adulte était morne et triste. Dahlia regrettait si amèrement la cheerleader flamboyante qu'elle était, la prom queen avec son diadème en plastique argenté et en strass comme des diamants. Pourquoi fallait-il qu'elle soit si transparente, si peu importante ici ? C'était comme si elle avait été jetée au beau milieu de l'océan alors qu'elle était si bien dans sa piscine. Pauvre petite sirène. Elle se rendait compte qu'elle n'était pas une vraie sirène, mais une Barbie habillée d'une queue qui pouvait se mettre et s'enlever avec des scratch. Et maintenant, elle coulait, coulait, coulait, la Reine du lycée.


What the fuck you lookin' at ?
What the fuck you lookin' at ?
What the fuck you lookin' at ?
What the fuck ?



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Y'avait de la lumière et je suis entrée !

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Kaya Scodelario (que j'avais réservée déjà)

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Étant donné que c'est mon QC, on peut en déduire que je déteste tellement fort ce forum D:

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Yep, several times.

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Aucun /o/

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Where's the powder ?

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Secrétaire de Philéas Folengrain ; dealeuse de poudre de fée sous le manteau.
ϟ AVATAR : Isabel Lucas


ϟ LIENS : Deep a little digger and welcome to Neverland or owl me tight

Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 20 Juil 2014 - 15:18

Girl. Will you marry me ?

(Voilà. C'était mon intervention constructive. Toi-même tu sais, hey. Je veux la suite de cette fiche de manière immédiate et prompte.)

_________________

and we danced, and we cried, and we laughed
and had a really really really good time
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Something about you made me finally wake up. Good morning !

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ancienne Poufsouffle ; Étudiante en cuisine ; Stagiaire au Chaudron Baveur ; Travaille au Salon de Madame Pieddodu pendant les vacances
ϟ AVATAR : Hannah Murray


ϟ LIENS :
Every cloud has a silver lining
Et ron et ron petit patapon
Pomme de reinette et pomme d'api


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 20 Juil 2014 - 15:30

    Oh oui un QC c'est le bien !!!!
    Je ne m'inquiète plus sur la qualité de ta fiche au vu des trois autres et de ton style d'écriture awesome. Dahlia me semble juste géniale !
    Vive les hôtesses d'accueil et secrétaires du ministère on fera une team -et nous savons tous que la promotion canapé est une étape essentielle u_u-

    Bref, love sur toi.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 20 Juil 2014 - 15:51

Wendy > I will  wowowowowowowowo (Je pense la poursuivre ce soir si je ne suis pas trop hs après l'avion et sinon, dès demain, go fiche et rp  pourtoalily )

Hannah > I'm a part of the QC club noooow ♥ Merci *<* Et je suis pour fonder une team des "bonnasses secretaries du Ministère" /PAN L'élite du monde des sorciers en somme /bus
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 20 Juil 2014 - 17:18

    Promotion canapé, hein ? *wink* yapyapyep J'ai hâte de ce que tu vas nous faire avec la petite Dahlia, on manquait de gens au ministère en plus c'est cool ! Tu te rends compte que tu vas contre tes principes Thaddeussiens et que tu viens certainement de créer une horcruxe de toi en divisant ton âme à ce point ? 8D Welcome again, sweetie !

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
Invité
avatar
Invité


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Mar 22 Juil 2014 - 13:32

Rebienvenue ! Superbe choix de célébrité,  soinlovewithacat Kaya elle est trop parfaite.  slurpbaveslip Bonne continuation pour cette fichette !  pourtoalily pourtoalily 
avatar

: Il y a en elle une princesse de la jungle avide de sang chaud.

ϟ ÂGE : 30
ϟ FONCTION : Agent de nettoyage à la Baker Cleaning Ltd + barmaid au Deus Ex Machina + technicienne de réparation au Ministère de la Magie + Mangemort.
ϟ AVATAR : Mia Wasikowska.



Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Mar 22 Juil 2014 - 13:35

Lucas > Héhéhé *wink*
Han j'y avais pas pensé. *fait ses valises avant de se faire sabrer par Thaddeus le justicier nocturne*

Calixte > Merci ♥ Et oui, Kaya est flawless *-*

_________________
-
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Science has not yet taught us if madness is or is not the sublimity of the intelligence.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancien élève de Serpentard, ancien Langue-de-Plomb, Mangemort en fuite
ϟ AVATAR : Godfrey Gao
Freak Out Team

ϟ LIENS : From childhood's hour I have not been. As others were, I have not seen. As others saw, I could not awaken. My heart to joy at the same tone. And all I loved, I loved alone.

Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Jeu 24 Juil 2014 - 14:04

    HAN, ELLE ! (Oubli momentané de son prénom, fuck) Mais j'aime et je déteste à la fois son personnage dans Skins. Je suis tombée amoureuse du montage en haut de fiche *-*

    Oh, une destructrice ? ça peut être drôle ! Je plussoie, faites un club de secrétaires sexy et Lichuan viendra squatter pendant la pause-déjeuner. /poutre (Mais siiiiii, Dahlia va l'adorer, j'en suis sûre /double-poutre)

    Pareil, je suis certaine que tu sauras t'en sortir merveilleusement bien avec ta fiche, donc, bon courage pour la suite et hâte d'en savoir plus ! *-*

    ... Effy. Voilà. Effy. XD

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Jeu 24 Juil 2014 - 15:13

Merci pour le montage, il m'a pris des heures =w= *meurt rien que d'y penser* /PAN

Mais ouiiii, Litchi est cordialement invité à participer 8D (et s'il soûle, on lui latte les testiboules à coups de talons aiguilles)

J'avance lentement mais sûrement, j'espère que tu apprécieras la lecture ♥♥ *bisouille*
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Ven 1 Aoû 2014 - 1:55

Et voilà, c'est fini  pourtoalily 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Sam 2 Aoû 2014 - 13:27

    Petite fétichiste des américains, va ! ♥ Alors, ta fiche est comme toujours très bien écrite et bien qu'elle paraisse longue (CMB) ça se lit tout seul sur le portable. Dahlia est un personnage avec des qualités et des défauts assez équilibrés, et j'aime bien le fait qu'elle ne soit plus vraiment une petite reine au ministère. Toutefois, je vais te demander de rajouter un peu plus de trucs de "sorcière" parce que ça manque un peu bien qu'on lise qu'elle va à l'institut de Salem. Peut-être inventer/raconter quelques particularités magiques de là-bas, etc ? Idem pour l'histoire sur la fin : je trouve ça un peu extrême l'histoire du beau père et de ses amis et du GHB. Tu pourrais pas dire qu'ils l'ont pas rattrapée et qu'ils ont eu des ennuis avec la justice après ? J'trouve ça un peu lourd un viol (surtout comme ça) pour un personnage ici. ;; Peut-être que tu peux dire qu'elle y a échappé en les ayant endormis/immobilisés avec sa magie, ou je sais pas (tant que c'est pas de la magie noire) ?

    Sinon pour le reste c'est parfait. Bon couraaaage !  huggiesy 

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Sam 2 Aoû 2014 - 15:58

Je peux rajouter des trucs magiques et développer plus la partie sur Salem !

Par contre, je n'ai jamais parlé de viol et de GHB dans ma fiche. J'ai tout relu et je n'ai rien écrit de tel ;_; Quant au beau-père, il n'était pas à la fête. Entre le passage avec lui et le passage au POV de Heather, il se passe des semaines.
A vrai dire, j'ai écrit la scène du point de vue de Dahlia, mais je ne l'ai pas inclu parce que sinon mon histoire allait être trop longue. Les autres ne la violent pas, ils lui font peur et la brutalisent et elle s'en sort effectivement grâce à une manifestation de magie (le même genre de magie sans baguette que font les enfants sorciers et qu'ils ne contrôlent pas). Donc si tu veux, je l'ajoute ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Sam 2 Aoû 2014 - 16:07

    C'est cette histoire de liquide glissé dans son verre et de "fin des messages" inquiétante qui est pas claire et peut mener à confusion, en fait. Je pense en effet qu'il faut clarifier tout ça avec quelques phrases et bien expliquer comment elle s'en est sortie avec ses pouvoirs. Et ouiii parfait pour la partie Salem si t'en parles un peu plus. ♥ Tu m'tiens au courant ?

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Sam 2 Aoû 2014 - 16:13

Je vois, je suis désolée si ça peut conduire à une sur-interprétation mais il n'y a pas eu viol.

Je modifie tout ça donc !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Sam 2 Aoû 2014 - 16:20

    Ça me rassure, dans ce cas ! ♥ Clarifie tout ça et sms-moi quand t'as terminé. Je viendrais lire et te valider dès que je peux ! *Bave*

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Hôtesse d'accueil au Ministère
ϟ AVATAR : Kaya Scodelario
ϟ ABSENCE ? : Du 28 Juillet au 3 Août.




Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Mar 5 Aoû 2014 - 20:54

Ploup !

J'ai ajouté ces deux passages :

Citation :
Uniformes jaune vif et queues de cheval, on ne voyait qu'elle en classe. Aujourd'hui, c'était jour de match et l'équipe des cheerleaders étaient là pour chauffer l'ambiance dès le matin. Entre les cours, elles arpentaient les couloirs en bande pour scander des encouragements et inciter les élèves à venir nombreux dans les tribunes. La vie sportive sur le campus, c'était ce que Dahlia préférait. Bien sûr, se servir de sa baguette l'enchantait tout particulièrement – imaginez un peu avoir vécu sans magie jusque là et vous retrouver soudain à pouvoir faire des trucs totalement dingues avec juste un bout de bois ! Mais rien ne l'exaltait autant que le Quidditch. Ou bien le sport en général. Et plus particulièrement être cheerleader pour son école.

La fin des cours venus, après toute une journée à faire de la propagande à grand renforts de slogans enjoués, d'étincelles magiques et de roues acrobatiques, les filles – et garçons – se dirigèrent vers le terrains, maquillées aux couleurs de l'école. Dahlia s'était fait un petit éclair doré auréolé de bleu nuit pailleté sur la pommette droite. La fanfare jouait l'hymne de l'école et elle, elle dansait, volait, sautait, tapait dans ses mains et sur ses cuisses, scandait des chants presque guerriers. « Soyez agressives ! », leur répétait-on sans arrêt. « Et n'oubliez pas de sourire ! » On va vous éclater, mais avec le sourire.

Lia fut hissée en l'air, le pied solidement vissé sur les mains tendues des porteurs, pour exécuter son célèbre bow and arrow. Elle et les autres voltigeuses brandirent leurs baguettes pour en faire jaillir des étincelles bleu et or qui bondirent vers le ciel avant de se percuter en l'air dans un grand feu d'artifice qui révéla un faciès de chat feulant surmonté d'un « Go Salem's Wild Cats ! » repris en chœur par les cheerleaders et les supporters de Salem. A chaque but de leur équipe, ils se déchaînaient sur le bord du terrain et leurs voix, comme réunies en une seule, portaient à travers tout le stade grâce au sonorus qu'ils se lançaient avant d'entre en scène. A la mi-temps, elles assuraient le show et le combats se poursuivait – non plus entre joueurs de Quidditch – mais entre cheerleaders. « On va vous tuer », « vous allez souffrir », « vous ne valez rien », « on est méchantes » avant de rugir, tous crocs dehors, les mains comme des griffes acérées, à l'image de leur mascotte féline.

Défaite ou victoire, il ne fallait jamais arrêter de sourire et de provoquer l'adversaire. Puis on rentrait, pour fêter le triomphe de leur équipe ou bien panser ses blessures et se dire qu'on fera mieux la prochaine fois, que le spectacle sera encore plus grandiose. Les matchs de Quidditch cristallisaient tout ce qui plaisait le plus à Dahlia dans le fait d'être une sorcière.

Citation :
« Merci de nous accueillir chez toi le temps qu'on trouve un appartement, Albert... Elle va bien. Elle va mieux. Uh, ils l'ont invitée dans le seul but de la piéger. Ils ont mis une drogue hallucinogène dans son verre et ils se sont amusés à lui faire peur en la poursuivant avec des masques d'animaux sur la tête. Elle s'est enfuie et ils lui ont jetés des pierres pour la faire tomber. Là, ils... Ils l'ont frappée et insultée avant de la traîner jusqu'au lac pour la noyer... Ils lui maintenaient la tête sous l'eau. Et... Uh. Et là, Dieu merci, sa magie s'est manifestée – un miracle, elle n'avait pas sa baguette – et ils ont tous gonflés comme des ballons et ont dérivés dans le ciel. Nnh, le Ministère était secoué, ils ont du effacer la mémoires de quelques moldus. Heureusement, c'était la nuit. L'administration de Salem était très secouée. Enfin bon,... C'est derrière nous tout ça. »

J'espère que c'est ce que tu attendais  balancoire 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Mar 5 Aoû 2014 - 21:34


    Boub's, c'est parfait tout ça. ♥ J'te valide choupinou ! Oublie pas d'envoyer ton secret à CQS !  huggiesy  huggiesy 

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: Ainsi la conscience fait de nous tous des lâches, et la couleur innée de la résolution blêmit sous les pâles reflets de la pensée. Et les entreprises de hauts vols et de grands poids sous ce regard, se détournent de leur cours et perdent leur nom d'action. - Hamlet

ϟ ÂGE : 27
ϟ FONCTION : Propriétaire de Fleury et Bott - Militant pour la cause moldue - Scribouillard de papiers politiques à ses nuits blanches.
ϟ AVATAR : Ben Whishaw
ϟ ABSENCE ? : Indéfinie - Du boulot, trop de boulot.

We talk too much. Instead we have to do something.

ϟ LIENS : Here. is. Peeter.


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset. Dim 10 Aoû 2014 - 23:54

    J'ai déjà dû te dire à quel point j'aime les personnages que tu crées, à chaque fois je tombe sous le charme et à chaque fois tu me surprends. Tu as encore réussi ton coup. ♥ é_é

    Dahlia ... Dahlia, c'est un personnage en or massif, ton écriture de ouf n'y est pas pour rien et puis il fallait quand même avoir le culot de faire une cheerleader Américaine (viva america, au passage je mets l'hymne en fond sonore pour Thadd') et la faire aussi bien quoi ! De toute manière je réquisitionne dès maintenant un lien avec Eden (je vais aller stalker ta rs). Pfff tu m'enlèves les mots de la bouche et l'impression d'écrire du caca en boîte en te lisant MAIS C'EST BIEN, CONTINUE !!! /paquebot/

    Un dernier mot, AMOUR.

_________________
Have you heard the news
Did you get the truth about it ?
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
MessageSujet : Re: Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dahlia ✮ Just found out the world doesn't revolve around me. Shocked & upset.
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-