Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Skyrim — I used to be an adventurer like you
MessageSujet : Skyrim — I used to be an adventurer like you Mer 19 Juin 2013 - 15:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Skyrim

Vous êtes un prisonnier inconnu, injustement condamné à mort. Vous êtes mené à Helgen pour recevoir votre châtiment, dans la province de Skyrim, en l'an 201 de la 4ème ère, déchirée par une guerre civile entre l'Empire et des rebelles indépendantistes, les Sombrage. Cependant, lorsque vient votre tour de mettre la tête sur le billot, l'impossible survient — un dragon, sorti de nulle part, se met à dévaster la ville. Vous en profitez pour vous enfuir, mais vous apportez avec vous la preuve irréfutable d'une prophétie ancestrale : le retour des Dragons, disparus depuis des millénaires. La prophétie dit également que seul le Dovahkiin, « l'Enfant de Dragon » pourra les repousser dans l'au-delà en maîtrisant l'art de la Voix, la langue des dragons.
Et c'est fou ce que vous ressemblez à ce Dovahkiin.


GENRE ► RPG fantastique.
ANNÉE DE SORTIE ► 2011.
PLATEFORME ► PC, XBOX360, PS3.
PRODUCTION ► Bethesda Softworks.
MODE ► Un joueur.


Comme vous le savez déjà tous certainement, ce jeu fait partie de mes préférés et j'ai décidé de vous en parler aujourd'hui car je sais qu'il conquerra vos petits cœurs autant que le mien. Pour l'histoire rapide, Skyrim est le 5ème jeu de la légendaire et excellente saga The Elder Scrolls, précédé par Oblivion (4ème) ou encore Morrowind (3ème), mais elle a été véritablement popularisée par la révolution qu'a provoqué Skyrim (il y a plus de chances que quelqu'un connaisse Skyrim qu'Oblivion de nos jours). C'est un jeu extrêmement beau graphiquement, très travaillé, à l'atmosphère particulière mais vraiment plaisante.

Ça serait vraiment trop long de vous expliquer tous l'univers de TES, et, à mon goût, ça vous gâcherait la surprise, mais les grandes lignes sont bien évidemment la domination d'heroic fantasy (elfes, magie, méchants redoutés, épées trop cools). Skyrim est une province de l'Empire, qui maîtrise tout le continent fictif de Cyrodiil, et est celle qui se situe le plus au Nord. On y retrouve donc une structure et une architecture se rapprochant de la mythologie celtique.

Comme indiqué plus haut, il s'agit d'un RPG, et, à mon goût, le top du top du RPG : c'est-à-dire que c'est un jeu complètement et totalement libre, au diable les jeux linéaires ! Vous ne voulez pas taper du dragon ? Alors parfait ! Faites votre personnage dans le physique et le mental que vous voulez, allez vous promener dans tout Skyrim, faites des donjons, devenez maître d'une guilde, allez en prison, mariez-vous même si ça vous chante : vous êtes totalement libres de vos choix et de vos gestes.

Pour la petite anecdote, la musique, dont vous pouvez avoir un avant-goût par le thème absolument génial que j'ai mis au-dessus de l'image, a été composée par Jeremy Soule, qui s'est également chargé de la bande-son des autres TES depuis Morrowind, des jeux Harry Potter et de Guild Wars.

Seul bémol : Skyrim ne peut pas se jouer sur n'importe quelle configuration. C'est un jeu absolument mastodontesque, et, même si je le conseille le plus souvent sur PC, il faut savoir que votre pc doit être suffisamment puissant (pour ceux qui connaissent mes déboires avec mon propre pc, ils doivent aussi savoir combien je pleurniche quand je joue). Il faut également savoir jouer sur PC, parce que même si je trouve qu'on s'y habitue rapidement, certaines personnes y voient un certain inconfort (souris + clavier). Toutefois, le véritable avantage de jouer sur pc est la multitude de mods disponibles, c'est-à-dire du contenu non-officiel fait par et pour les joueurs que l'on trouve sur certaines sources, permettant d'embellir le jeu, de rajouter des quêtes, des lieux, de modifier l'interface, de rajouter des races, etc, et qui n'existent pas sur console. C'est un choix à faire donc.


Vous avez des questions sur le jeu ? Vous voulez l'acheter mais hésitez sur certains points ? Ou simplement vous l'avez déjà et êtes totalement fans ? Alors postez, bigre, autant que vous voulez ! Postez-nous les screens de vos personnages, racontez-nous un peu leur histoire, partagez vos mésaventures, montrez-nous les mods que vous aimez. Et surtout, honorez le sobriquet de « Bugthesda » : on a tous un jour eu un bug hilarant à partager. Attention, n'oubliez pas la balise spoiler si vous voulez parler d'une quête ou d'un élément avancé du jeu !


Quelques bonnes adresses pour les joueurs :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Source #1 des mods, exclusivement en anglais. Si vous ne savez pas installer un mod et ne comprenez pas la méthode, n'hésitez pas à demander.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ressource de mods traduits en français (il y en a beaucoup moins que sur Skyrim Nexus).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un tumblr en anglais qui me fait bien rigoler, racontant tous les problèmes et frustrations que notre Dovahkiin peut rencontrer.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Skyrim — I used to be an adventurer like you
MessageSujet : Re: Skyrim — I used to be an adventurer like you Mer 19 Juin 2013 - 18:41

Aaaah, enfin, le sujet du messie ! YOUPI !



  • J'y joue depuis un mois environ sur XBOX 360. Pourquoi pas sur PC ? Parce que je ne joue jamais sur PC et que mon cousin me l'a gentiment prêté, je n'allais donc pas refuser. Mon PC est assez puissant pour tenir le jeu et les MODs mais j'ai la flemme de le racheter -quoi que depuis que j'ai vu la Legendary Edition j'ai bien du mal à résister-.
  • Niveau Gameplay, je ne pense pas que, sur PC ou consoles, ce jeu soit destiné aux joueurs du Dimanche. Il faut avoir une certaine expérience du jeu-vidéo pour ne pas se retrouver perdu et mal encadrer ce jeu qui vaut vraiment le coup. Habitué ou pas, si c'est votre premier Elder Scrolls, il vous faudra deux ou trois heures d'adaptation au niveau des raccourcis et du gameplay en lui même -vue à la première personne, combats, évolution du personnage, etc-. Une fois ça passé, on ne cessera pas de découvrir de nouvelles subtilités au jeu même après 40 heures. On saura savourer la liberté totale donnée au joueur même si pour ma part, étant habituée à des RPGs assez directeurs, j'ai été déroutée par ça. Première partie, on ne sait où aller, ni quoi faire, on aura tendance à chercher l'une des deux quêtes principales pour savoir où se diriger. Amis joueurs avides d'exploration, vous allez être servis ! Il n'y a que ça ! Et si vous n'aimez pas, croyez moi, vous allez apprendre à aimer. On n'a jamais assez de bons jeux libres avec une bonne histoire derrière.
  • Et l'histoire, parlons-en. C'est un jeu extrêmement complet enrichi par les évènements de ses deux prédécesseurs, Morrowind et Oblivion. Outre la trame principale qui déjà est en or, les très nombreuses quêtes annexes viennent enrichir encore plus le jeu, et on ne parle pas de 20 ou 30 petites quêtes, non, il doit y en avoir plus de 100 à coup sûr. Vous aurez aussi le droit aux quêtes de guilde qu'on retrouve aisément dans l'univers des Elder Scrolls ; la confrérie noire -ou guilde des assassins, d'ailleurs pour ma part j'adore le personnage de Cicéron-, la guilde des voleurs, les Compagnons -ou guilde des guerriers-, l'Académie des bardes, l'Académie des mages... Vous ne serez donc pas sans rien faire. L'histoire peut tellement dévier dans tous les sens que vous n'aurez jamais assez d'une seule partie pour tout découvrir. Autant dire que c'est une sacrée bouffée d'air frais après tous ces jeux sans trame qui se finissent en moins de 10 heures.
  • La musique est tout simplement une merveille à l'état pur. On retrouve le thème principal qui a forgé le mythe Morrowind et Oblivion en plus épique encore. On ne peut pas dire que la musique est digne d'un RPG lamba, non ici on parlera davantage de musique d'ambiance qui vous accompagne tout le long de votre aventure et non ne vous harcèle comme dans un Zelda ou un Final Fantasy. Le but de ce jeu est l'immersion et la musique y contribue énormément. Les bruitages et effets sonores sont merveilleusement réussis.
  • Les graphismes, ah, on atteint un point sensible. Nombreux sont ceux qui râleront à tous vas en disant que telle ou telle texture est moisie, mais ceux-là sont bons pour l'asile. On est face à un jeu de 2011 les mecs, et même... Je ne suis pas friande de ces jeux qui misent tout sur les graphismes pour se revendiquer bons, mais Skyrim a tout pour lui ;: c'est une petite merveille, un bijou à l'état pur. La map est immense, les dongeons sont soignés et certains lieux sont tout à fait magiques. On aura beau croiser les incontournables PNJ qui reviennent sans cesse, on ne peut passer à côtés de la diversité de tous ces personnages. Je n'ai même pas assez de mots pour décrire la beauté du jeu, il faut y jouer pour s'en rendre compte, et les MODs de la version PC y contribuent fortement, car oui, parfois le jeu aura tendance à être peut-être un peu trop monochrome et les MODs sont là pour corriger ce "défaut" qui n'en est pas vraiment un.
  • Les beugs, car oui, on en a tous eus. Je m'estime chanceuse de ne pas avoir eu trop de ces vilaines bêtes. En 100 heures de jeu, j'ai eu deux freezes importants où j'ai dû relancer la console mais les sauvegardes automatiques m'ont sauvée, youpi ! Par contre j'ai eu un gros lag dans une quête qui m'a privée d'un mot de pouvoir, ce n'est pas bien grave puisqu'on a le plus besoin des mots de base -déferlement, corps éthéré, furie élémentaire, puis le dernier mot surprise :p- donc autant dire que ça va. Les différentes mises à jour et MODs sont là pour ça.



Donc pour moi c'est du tout bon, je ne me lasse pas d'y jouer même si je suis de moins en moins dans le jeu pour garder une bonne activité en RP, et oui ! Pour le moment j'ai deux personnages :

  • Une nordique en full armure légère draconique excepté pour le casque où j'ai privilégié un des masques dragons -celui qui vous donne la respiration aquatique- le tout poussé en Légendaire + -grâce à des gants elfiques à 22% de renfort de forgeage, poppé dans un dongeon Dwemer-. Doubles lames à une main Daedra renforcées en légendaire + comme pour l'armure. J'ai aussi un arc Daedra poussé de la même façon. J'ai du renfort d'arme à une main, un boost de recharge de vigueur grâce à l'enchantement mais pour le moment j'ai pas poussé plus loin. Au niveau des capacités, bah euh, j'ai chargé en santé et un peu en vigueur, j'ai le max en forge, en arme à une main, en armure légère, en furtivité, l'archerie et l'éloquence sont pas mal, puis après j'ai oublié haha. C'est ma première perso donc y'a des trucs par ci par là que j'aurai pas dû valider mais bon :) Elle est lv 46 il me semble.
  • Ensuite j'ai commencé avec une Brétonne pour me faire une full mage, j'ai prévu de pousser sur une armure lourde au max et de l'enchanter pour les recharges de magie. Elle est extrêmement dure à jouer mais je pense que ça ira au fur et à mesure. Pourquoi une mage parce qu'une fois les capacités de magie boostées à fond, j'aurai une puissance de recul face à des ennemis souvent chiants tels que les Seigneurs Draugr bien cons haha.



Voilà voilà pour moi, autant dire que Skyrim il faut vraiment y jouer, un gameur ne peut pas se revendiquer gameur s'il ne l'a pas essayé juste une fois dans sa vie. ;)
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Skyrim — I used to be an adventurer like you
MessageSujet : Re: Skyrim — I used to be an adventurer like you Jeu 20 Juin 2013 - 0:33

    Haha Alecia t'es bien courageuse, les brétons sont toujours la risée des TES (j'avoue que je fais des blaguounettes dessus aussi >D). C'est un peu les chtis de Cyrodiil quoi... o/ Bref trêve de mauvais goût, j'ai pas de screen sous la main mais je vais faire un topo de mes persos aussi.

    Spoiler:
     

    Niveau DLC : on m'a offert Dragonborn pour mon anniversaire et je le teste en ce moment même. Étant une grande fan de Morrowind, j'ai poussé des petits cris ridicules en réécoutant la BO du TES III avec de biens meilleurs graphismes — parce que oui, soyons objectif, Morrowind est sorti en 2002 : parfois, c'était assez moche. Je ne peux toutefois pas encore m'exprimer sur la synopsis parce que je l'ai commencé il y a quelques heures à peine et que je traîne à faire le tour du bled avant de vraiment me lancer.

    En mods, je conseille à tout le monde l'énorme mais superbe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui retexture tout le jeu pour un rendement encore meilleur (sur des petits détails tels que les planches en bois ou encore les murs, qui étaient parfois un peu négligés) (oui je sais je me plains de rien, même sans, Skyrim était déjà très beau). Dans le même genre, il y a [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui remplit un peu Blancherive. J'ai aussi installé [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parce que, jouant exclusivement des mecs, c'est chiant de voir des mods uniquement destinés aux persos féminins — mods pas toujours beaux qui plus est —, alors que les hommes de base du jeu sont, je trouve, assez négligés : ce mod permet de leur enlever ce petit côté moche-mouais-bof par défaut o/ (Attention, ils ne sont pas aussi lisses sur les screens que dans le jeu, c'est la retouche qui fait ça.)

    Alecia c'est dommage que tu sois sur XBOX, j'aurai bien aimé voir des screens. D8> Comme on a globalement dit les mêmes choses, je ne peux qu'être d'accord avec toi héhé. Je posterai les screens rigolos que j'ai pris au cours de mes parties sous peu je pense o/

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Skyrim — I used to be an adventurer like you
MessageSujet : Re: Skyrim — I used to be an adventurer like you Jeu 20 Juin 2013 - 5:18


    Alors alors, j'ai voulu tester ce jeu qui promet monts et merveilles graphiquement et musicalement parlant. Je dois avouer que visuellement, j'ai été réellement séduite. ♥ Mais comme l'a bien dit Alecia, c'est assez compliqué pour une débutante faignéasse comme moi qui ne sait pas du tout où aller et j'ai plus ou moins perdu ma partie quand j'me suis dit "TIENS, TESTONS LES CODES TRICHES" et que je me suis retrouvée multimilliardaire paumée sur la banquise au milieu des phoques parce que j'avais voulu tester un code qui débloque toutes les villes et qu'après je me suis grave perdu (Mais après coup, j'ai compris qu'il suffisait de cliquer quelque part sur la carte pour se déplacer à nouveau et se dé-perdre).

    Le jeu a l'air effectivement super complet. Un peu trop à mes yeux de novice, mais je pense qu'en s'y habituant, ça devrait venir. J'ai rien compris à comment placer les sorts / compétences une fois qu'on augmente de niveau par contre. Et je sais pas trop vers où aller / quelle quête suivre comme c'est assez libre. Vous connaissez des guides faciles pour les gros noobs dans mon genre ?

    Ouh, et Law je ... DOIS TESTER le fameux "Better male presets" parce que j'ai été obligée de faire une fille devant la... Beauté ogresque des pauvres garçons qu'on pouvait créer (Seul bémol graphique du jeu, à mon goût).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé


Skyrim — I used to be an adventurer like you
MessageSujet : Re: Skyrim — I used to be an adventurer like you

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Skyrim — I used to be an adventurer like you
» The Elder Scrolls V : Skyrim
» The Elder Scrolls V : Skyrim
» Skyrim
» LE MONDE DE SKYRIM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Soyons cultivés :: Jeux vidéos-